Finite Incantatem - RPG sur Facebook
We are In'Finite
Adresse
/
Téléphone
NOM : NOTT
PRENOM : Théodore Aaron
AGE : 18 ans
 Filière : Métiers de l'éducation (Option : Sortilèges et enchantements)
AVATAR : Ed Westwick
 
⇝ BIOGRAPHIE :
Théodore est né dans une famille de sang pur, d'un père milliardaire travaillant au sein du Ministère de la Magie, Aaron Nott. Et d'une mère prénommé Elizabeth décédée en mettant le jeune Nott au monde. Grandissant sans mère, Théodore prit son père en exemple tout au long de son enfance, mettant la figure paternel d'Aaron sur un pied d'estale. Bien entendu, en prenant exemple sur son père, Théodore devint égocentrique, arrogant, narcissique, voir même odieux suivant à qui il avait à faire. N'ayant jamais manqué d'argent, il reçut une éducation très stricte concernant la magie avant même d'entrer au Collège Poudlard. Son cercle d'amis de son âge s'est tout de suité tourné vers d'autres familles de sorciers très riches, au sang pur, et surtout vers des familles ayant fait partie des rangs des mangemorts lors de la première ascension de Voldemort. Ainsi Théodore cotoya de nombreux garçons et filles qu'il put retrouver dans la maison Serpentard comme par exemple Drago Malefoy, Tracey Davis, Pansy Parkinson, Millicent Bulstrode ou encore la famille des Greengrass. La seule personne dont le brun s'éloigna fut Lavinia Selwyn qui elle fut envoyé à Serdaigle. Bien qu'il ne l'admit pas immédiatement, il fut attristé par cette éloignement, considérant Lavinia comme l'une des rares personnes à qui il pouvait confier son mal être intérieur de ne plus avoir de mère, et avec qui il se laissait à la confidence.

Quoiqu'il en soit, Théodore fut envoyé dans la maison Serpentard, le choixpeau ayant vu en lui les qualités telles que la fierté, la noblesse, et où le choixpeau avait surtout décelé une grande ambition. Celle-ci étant sans doute lié au fait de vouloir égaler son père en matière de réussite. C'est pourquoi malgré la fortune de sa famille, Théodore s'impliqua dans le travail, surtout dans les matières principales comme les potions, la métamorphose ou encore les sortilèges. Le garçon ne voulait pas devenir un simple sorcier de bas étage, ou juste hériter de la fortune de son père, non il voulait gravelir les échelons par lui-même.
 
A Poudlard, le jeune garçon a retrouvé plusieurs sorciers et sorcières de son âge mais s'est interdit de tisser des liens avec les élèves des maisons autre que celle de Serpentard, ne voulant pas décevoir son père et entâcher le nom de famille Nott. La première personne à qui il adressa la parole fut sans doute Pansy Parkinson, qu'il connaissait d'en dehors de Poudlard, avec qui il avait partagé une enfance heureuse. Pansy avait en quelque sorte remplacé Lavinia comme confidente dans le coeur de Théodore. Lorsqu'il se trouvait en compagnie de Pansy, il baissait sa garde, laissait tomber ses défenses et s'affichait comme il était réellement, cette relation basé sur une confiance mutuelle se révélait être particulièrement solide.

La deuxième personne avec qui il tissa une grande et très forte amitié fut Tracey Davis. Avec elle, c'était une amitié bien différente de celle qu'il entretenait avec Pansy. Il faut dire que Théo et Tracey ont de nombreux points communs. Tout d'abord, ils n'ont pas réellement d'amis, et ils n'ont aucunement besoin d'en avoir une armée. Théo a Pansy, Tracey a Drago et ça s'arrête là. Si tous les deux se sont si rapidement entendus c'est parce qu'ils partagent un sentiment de solitude, le besoin de ne pas s'attacher aux gens de peur de souffrir et un goût certain pour traîner dans les mêmes coins de Poudlard. Là où ils sont sûrs de ne pas être embêtés. Théo et Tracey, c'est un peu comme deux amis qui feraient n'importe quoi l'un pour l'autre sans contrepartie. Deux amis se retrouvant souvent ensemble lorsque la vie part en vrille et qu'il ne reste plus personne en ville sur qui compter. Tous deux ne se jugent jamais pour leurs actes et tous deux ont un profond respect l'un envers l'autre.
 
Au niveau des relations amoureuses, Théodore fut tout d'abord un homme à femme, enchaînant conquête sur conquête, notamment durant les périodes de vacances d'été. A Poudlard, Théodore était un véritable Don Juan et Le brun ne s'était jamais réellement posé, ne s'intéressant réellement à aucune fille. Du moins ce fut le cas jusqu'au jour où il réalisa que derrière son amitié dorée avec Pansy Parkinson se cachait des sentiments bien plus profond. Les deux Serpentards finirent par échanger leur premier baiser sous un arbre du parc, prenant le risque de mettre en jeu leur amitié si les choses tournait mal pour eux. Et ce fut le cas, lorsqu'Astoria Greengrass entra dans la vie de Théodore, et lorsque tous les deux entamèrent un jeu dangereux de séduction. Un jeu fait de bals masqués, de rendez-vous manqués, de mots magiques prononcés en toute sincérité. Oui, parce que Théodore, après avoir réfusé pendant longtemps de s'attacher, finit par laisser entrer dans son coeur la fille qui un jour il espérait voir devenir sa femme. Et ce jour-là, l'homme à femme de Poudlard devint l'homme d'Astoria Greengrass. Théodore mit fin à sa relation avec Pansy à l'endroit même où celle-ci avait commencé, et aussi étrange que cela puisse paraître, bien qu'il y eut quelques larmes de versés, tous deux restèrent amis et profondément liés l'un à l'autre. 

Astoria fit de Théodore un homme différent, un homme bon, vivant, classe et respectueux. Et il fit d'elle une véritable reine qu'il protégeait contre vents et marrées. Affrontant de nombreuses épreuves durant leur septième année à Poudlard, les deux tourtereaux avaient finis par ouvrir les yeux sur le monde dans lequel ils vivaient tous deux. Et au moment cruciale où ils devaient choisir un camp entre le bien et le mal. Théodore fut le premier à s'engager avec l'AD, en devenant même le leader de l'armée lors du départ de Potter et ses amis à la chasse aux horcruxes. Astoria ne mit pas longtemps à rejoindre elle aussi l'AD en tant que soutien de son homme, l'écoutant, le soutenant et le conseillant dans toutes ses décisions de chef. Le couple le plus populaire de Poudlard ayant clairement affiché leur opinion concernant leur camps, ne tardèrent pas à devenir les cibles du seigneur des ténèbres et des mangemorts.
 
 
Et lorsque la grande bataille de Poudlard éclata, tout le bonheur du couple s'écroula en milles morceaux (...)

Tout d'abord, Théodore fut gravement blessé à la jambe lors de la grande bataille de Poudlard, perdant ainsi presque la totalité de l'usage de celle-ci. Post bataille il dut alors apprendre à marcher à l'aide d'une canne, ce qui lui a valut le fameux surnom "d'homme à la canne". Mais si physiquement Théodore put se faire à l'idée d'avoir perdu l'usage de sa jambe, il n'avait pas pu se résoudre à perdre la femme de sa vie. Non Astoria n'était pas morte au cours de la grande bataille, mais son monde s'était écroulé en milles morceaux lorsqu'elle avait perdue son bébé, celui qui était mort en absorbant le sortilège de la mort destiné à la jeune femme. La colère, tristesse, la dépression et les autres fameux stades du deuil par lesquels elle devait passer... Et bien jamais elle put arriver à celui de l'acceptation. Et bien que les médecins de St-Mangouste ont émis la possibilité d'effacer la mémoire d'Astoria pour l'a libérer de tout chagrin, Théodore ne put se résoudre à accepter une telle chose.

Seulement voilà, Théodore ne fut pas le seul à être au courant de cette possibilité, et les parents de la jeune Greengrass profitèrent de la situation pour la tourner à leur avantage effaçant ainsi la mémoire de leur fille. Et lorsque Théodore rendit visite à Astoria comme tous les autres jours avec un bouquet de pivoines, celle-ci fut incapable de le reconnaître, n'ayant plus aucun souvenir de tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Théodore Nott n'étant plus rien qu'un inconnu. Et voici comment le bonheur du couple s'écroula en mille morceaux. Des morceaux de mémoire qu'Astoria arrivaient de temps à autre à retrouver au travers de sensation, parole, odeurs... Mais dont elle était incapable de se souvenir réellement comme ayant fait partie de son passé. Théodore ayant compris qu'il ne pourrait jamais lui faire retrouver ses souvenirs fut contraint de la laisser partir. Mais le Serpentard restait prêt à tout, si le passé avait été effacé pour de bon, rien ne l'empêcherait de tout recommencer à zéro et de reconquérir Astoria. Après tout, elle l'avait aimé une fois, peut être l'aimerait-elle à nouveau ?
 
 
 
 
 
 
NOM : NOTT
PRENOM : Théodore Aaron
AGE : 18 ans
 Filière : Métiers de l'éducation (Option : Sortilèges et enchantements)
AVATAR : Ed Westwick
 
⇝ BIOGRAPHIE :
Théodore est né dans une famille de sang pur, d'un père milliardaire travaillant au sein du Ministère de la Magie, Aaron Nott. Et d'une mère prénommé Elizabeth décédée en mettant le jeune Nott au monde. Grandissant sans mère, Théodore prit son père en exemple tout au long de son enfance, mettant la figure paternel d'Aaron sur un pied d'estale. Bien entendu, en prenant exemple sur son père, Théodore devint égocentrique, arrogant, narcissique, voir même odieux suivant à qui il avait à faire. N'ayant jamais manqué d'argent, il reçut une éducation très stricte concernant la magie avant même d'entrer au Collège Poudlard. Son cercle d'amis de son âge s'est tout de suité tourné vers d'autres familles de sorciers très riches, au sang pur, et surtout vers des familles ayant fait partie des rangs des mangemorts lors de la première ascension de Voldemort. Ainsi Théodore cotoya de nombreux garçons et filles qu'il put retrouver dans la maison Serpentard comme par exemple Drago Malefoy, Tracey Davis, Pansy Parkinson, Millicent Bulstrode ou encore la famille des Greengrass. La seule personne dont le brun s'éloigna fut Lavinia Selwyn qui elle fut envoyé à Serdaigle. Bien qu'il ne l'admit pas immédiatement, il fut attristé par cette éloignement, considérant Lavinia comme l'une des rares personnes à qui il pouvait confier son mal être intérieur de ne plus avoir de mère, et avec qui il se laissait à la confidence.

Quoiqu'il en soit, Théodore fut envoyé dans la maison Serpentard, le choixpeau ayant vu en lui les qualités telles que la fierté, la noblesse, et où le choixpeau avait surtout décelé une grande ambition. Celle-ci étant sans doute lié au fait de vouloir égaler son père en matière de réussite. C'est pourquoi malgré la fortune de sa famille, Théodore s'impliqua dans le travail, surtout dans les matières principales comme les potions, la métamorphose ou encore les sortilèges. Le garçon ne voulait pas devenir un simple sorcier de bas étage, ou juste hériter de la fortune de son père, non il voulait gravelir les échelons par lui-même.
 
A Poudlard, le jeune garçon a retrouvé plusieurs sorciers et sorcières de son âge mais s'est interdit de tisser des liens avec les élèves des maisons autre que celle de Serpentard, ne voulant pas décevoir son père et entâcher le nom de famille Nott. La première personne à qui il adressa la parole fut sans doute Pansy Parkinson, qu'il connaissait d'en dehors de Poudlard, avec qui il avait partagé une enfance heureuse. Pansy avait en quelque sorte remplacé Lavinia comme confidente dans le coeur de Théodore. Lorsqu'il se trouvait en compagnie de Pansy, il baissait sa garde, laissait tomber ses défenses et s'affichait comme il était réellement, cette relation basé sur une confiance mutuelle se révélait être particulièrement solide.

La deuxième personne avec qui il tissa une grande et très forte amitié fut Tracey Davis. Avec elle, c'était une amitié bien différente de celle qu'il entretenait avec Pansy. Il faut dire que Théo et Tracey ont de nombreux points communs. Tout d'abord, ils n'ont pas réellement d'amis, et ils n'ont aucunement besoin d'en avoir une armée. Théo a Pansy, Tracey a Drago et ça s'arrête là. Si tous les deux se sont si rapidement entendus c'est parce qu'ils partagent un sentiment de solitude, le besoin de ne pas s'attacher aux gens de peur de souffrir et un goût certain pour traîner dans les mêmes coins de Poudlard. Là où ils sont sûrs de ne pas être embêtés. Théo et Tracey, c'est un peu comme deux amis qui feraient n'importe quoi l'un pour l'autre sans contrepartie. Deux amis se retrouvant souvent ensemble lorsque la vie part en vrille et qu'il ne reste plus personne en ville sur qui compter. Tous deux ne se jugent jamais pour leurs actes et tous deux ont un profond respect l'un envers l'autre.
 
Au niveau des relations amoureuses, Théodore fut tout d'abord un homme à femme, enchaînant conquête sur conquête, notamment durant les périodes de vacances d'été. A Poudlard, Théodore était un véritable Don Juan et Le brun ne s'était jamais réellement posé, ne s'intéressant réellement à aucune fille. Du moins ce fut le cas jusqu'au jour où il réalisa que derrière son amitié dorée avec Pansy Parkinson se cachait des sentiments bien plus profond. Les deux Serpentards finirent par échanger leur premier baiser sous un arbre du parc, prenant le risque de mettre en jeu leur amitié si les choses tournait mal pour eux. Et ce fut le cas, lorsqu'Astoria Greengrass entra dans la vie de Théodore, et lorsque tous les deux entamèrent un jeu dangereux de séduction. Un jeu fait de bals masqués, de rendez-vous manqués, de mots magiques prononcés en toute sincérité. Oui, parce que Théodore, après avoir réfusé pendant longtemps de s'attacher, finit par laisser entrer dans son coeur la fille qui un jour il espérait voir devenir sa femme. Et ce jour-là, l'homme à femme de Poudlard devint l'homme d'Astoria Greengrass. Théodore mit fin à sa relation avec Pansy à l'endroit même où celle-ci avait commencé, et aussi étrange que cela puisse paraître, bien qu'il y eut quelques larmes de versés, tous deux restèrent amis et profondément liés l'un à l'autre. 

Astoria fit de Théodore un homme différent, un homme bon, vivant, classe et respectueux. Et il fit d'elle une véritable reine qu'il protégeait contre vents et marrées. Affrontant de nombreuses épreuves durant leur septième année à Poudlard, les deux tourtereaux avaient finis par ouvrir les yeux sur le monde dans lequel ils vivaient tous deux. Et au moment cruciale où ils devaient choisir un camp entre le bien et le mal. Théodore fut le premier à s'engager avec l'AD, en devenant même le leader de l'armée lors du départ de Potter et ses amis à la chasse aux horcruxes. Astoria ne mit pas longtemps à rejoindre elle aussi l'AD en tant que soutien de son homme, l'écoutant, le soutenant et le conseillant dans toutes ses décisions de chef. Le couple le plus populaire de Poudlard ayant clairement affiché leur opinion concernant leur camps, ne tardèrent pas à devenir les cibles du seigneur des ténèbres et des mangemorts.
 
 
Et lorsque la grande bataille de Poudlard éclata, tout le bonheur du couple s'écroula en milles morceaux (...)

Tout d'abord, Théodore fut gravement blessé à la jambe lors de la grande bataille de Poudlard, perdant ainsi presque la totalité de l'usage de celle-ci. Post bataille il dut alors apprendre à marcher à l'aide d'une canne, ce qui lui a valut le fameux surnom "d'homme à la canne". Mais si physiquement Théodore put se faire à l'idée d'avoir perdu l'usage de sa jambe, il n'avait pas pu se résoudre à perdre la femme de sa vie. Non Astoria n'était pas morte au cours de la grande bataille, mais son monde s'était écroulé en milles morceaux lorsqu'elle avait perdue son bébé, celui qui était mort en absorbant le sortilège de la mort destiné à la jeune femme. La colère, tristesse, la dépression et les autres fameux stades du deuil par lesquels elle devait passer... Et bien jamais elle put arriver à celui de l'acceptation. Et bien que les médecins de St-Mangouste ont émis la possibilité d'effacer la mémoire d'Astoria pour l'a libérer de tout chagrin, Théodore ne put se résoudre à accepter une telle chose.

Seulement voilà, Théodore ne fut pas le seul à être au courant de cette possibilité, et les parents de la jeune Greengrass profitèrent de la situation pour la tourner à leur avantage effaçant ainsi la mémoire de leur fille. Et lorsque Théodore rendit visite à Astoria comme tous les autres jours avec un bouquet de pivoines, celle-ci fut incapable de le reconnaître, n'ayant plus aucun souvenir de tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Théodore Nott n'étant plus rien qu'un inconnu. Et voici comment le bonheur du couple s'écroula en mille morceaux. Des morceaux de mémoire qu'Astoria arrivaient de temps à autre à retrouver au travers de sensation, parole, odeurs... Mais dont elle était incapable de se souvenir réellement comme ayant fait partie de son passé. Théodore ayant compris qu'il ne pourrait jamais lui faire retrouver ses souvenirs fut contraint de la laisser partir. Mais le Serpentard restait prêt à tout, si le passé avait été effacé pour de bon, rien ne l'empêcherait de tout recommencer à zéro et de reconquérir Astoria. Après tout, elle l'avait aimé une fois, peut être l'aimerait-elle à nouveau ?