Finite Incantatem - RPG sur Facebook
We are In'Finite
Adresse
/
Téléphone
NOM : Granger
PRENOM : Hermione
AGE : 18 ans
MAISON : Gryffondor
FILIERE : Métiers du Ministère de la Magie
SPECIALITE : Coopération magique internationale
BAGUETTE : Bois de vigne, ventricule de Dragon, 27,30 cm.
PATRONUS : Loutre
AVATAR : Emma Watson
 
BIOGRAPHIE :
« C’est un récit au début du temps, un temps avant le temps »
Un soir de septembre, lors de l’année 1979, le monde accueillit une petite fille souriante, une future élève studieuse et brillante, une amie loyale et généreuse, une jeune femme sensible mais battante. Enfant, rien ne la destinait à la vie qu’elle allait vivre. Elle était une enfant souriante avec ses parents, curieuse de tout et mature. Mais à l’école son sourire fondait et son visage s’assombrissait. Elle était solitaire. Ses camarades de classe ne voulaient pas jouer avec elle, et ne cessaient jamais de la rejeter. Après tout qui voudrait devenir ami avec une personne qui préfère parler de la cause des éléphants en Afrique, victime du braconnage, plutôt que chanter « allô allô monsieur l’ordinateur » et jouer au nouveau jeu vidéo ? Personne. Alors la petite Hermione s’isolait vers l’arbre, avec pour seule compagnie, un livre. Même si elle ne souhaitait pas le montrer à sa famille, Hermione était malheureuse de cette situation. Elle regardait les enfants de son âge s’amuser, rire, partager des choses, et elle, elle était seule. Elle pensait même ne jamais avoir le droit de vivre cela, d’avoir un ami. En plus d’être moquée pour son apparence physique et son côté trop ennuyant, quelque chose en elle commença à effrayer les autres enfants. Alors qu'elle était au bord d'un lac, d'autres enfants de sa classe vinrent l'embêter, Et quoi de mieux pour la rendre triste que de jeter son livre à l'eau ? Et c'est ce qu'ils firent. Mais le livre retomba dans les mains de sa propriétaire, complètement sec, comme si rien ne s'était passé. Effrayés, les enfants prirent la fuite. Le lendemain à l'école, tout le monde l'observait comme une bête de foire, à la fois intrigués et apeurés. Hermione n'avait cependant pas d'explication à ce phénomène et cela l'inquiétait. Elle aimait tout savoir, et tout comprendre. Elle aurait pu mettre ça sur le compte de la magie si seulement elle y avait cru. Mais elle était bien trop terre à terre pour croire ce genre de chose. Mais c'était sans compter une lettre qu'elle reçue. Une drôle de lettre qui lui informait qu'elle était inscrite à l'école de Poudlard, une école de sorcellerie. Bien sur Hermione n'en croyait pas un mot, mais une visite lui confirma que tout cela était bien réel. Le professeur McGonagall lui expliqua tout ce qu'elle avait à savoir sur ce monde dont elle ignorait tout, et surtout prit le temps de répondre à ses nombreuses interrogations. Elle comprit alors qu'une nouvelle vie s'offrait à elle, un nouveau départ, une seconde chance. Elle allait peut être pouvoir se faire des amis, et se sentir à sa place. Elle se renseigna autant qu'elle le put sur ce nouveau monde qui allait l’accueillir, elle devait tout de même rattraper 11 ans d'ignorance. Et en arrivant la première fois sur la voie 9 ¾ elle connaissait déjà par cœur l'histoire de Poudlard, et les bases du monde sorcier et les bases de la magie.
 
« Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance. »
Son entrée dans le monde de la magie fut des plus merveilleux. Chaque petite chose qui pouvait semblait banal pour un sorcier ayant toujours connu ce monde, l'impressionnait. Même si elle avait appris beaucoup de choses dans les livres, le vivre était bien différent. Et le plus magique fut certainement la découverte du château où elle allait étudier durant sept années. Ses yeux pétillaient et elle observait chacun des détails, ce ne fut que lorsque la voix du professeur Mcgonagall retentit en appelant son prénom qu'elle reprit ses esprits. Et alors qu'elle s'avançait, confiante, vers le tabouret, pensant déjà savoir dans quelle maison elle serait envoyée, ce fut la grande surprise. En effet, en étudiant chaque maison avant son arrivée, elle avait pensé être envoyé à Serdaigle, mais le choixpeau cria « Gryffondor ». Elle était plus que sceptique quant à ce choix, mais il la rassura en lui affirmant qu'il se trompait rarement et qu'il était persuadé qu'elle pourrait s'épanouir dans cette maison, autant que si elle avait été envoyé dans la maison des bleu et bronze. Et ce fut le cas. Et ce même si les débuts avaient été difficile, notamment à cause d'un certain roux de sa maison, qui la trouvait trop ennuyante. Beaucoup la jugeait comme une miss-je-sais-tout insupportable, qui voulait tout le temps prouver son intelligence. Et d'un côté ce n'était pas tellement faux. Hermione était une jeune fille cultivée et très intelligente, qui avait toujours besoin d'apprendre. Mais elle avait aussi besoin de montrer qu'elle savait tout, pour prouver qu'elle ne valait pas moins que ses camarades nés sorciers. Ce serait finalement le combat de sa vie. Mais quelques temps après, Harry et elle devinrent ami, et par extension, elle devint ami avec Ronald Weasley, le jeune roux de son année avec qui elle avait eu des soucis au début. C'était enfin ce qu'elle avait toujours souhaité, connaître l'amitié. Et cette amitié la suivra bien longtemps.
 
« Il y a des amitiés foudroyantes qui fondent les âmes d'un seul éclair. »
Très vite, Harry, Ron et elle devinrent inséparables, allant jusqu'à être surnommé le trio d'or. Ils apprenaient à Hermione le sens de l'amitié, et ce qu'elle découvrait lui réchauffait le cœur. Elle qui avait pensé ne jamais connaître cela, voilà qu'elle le vivait, et d'une manière bien plus puissante que ce qu'elle avait pu imaginer. Alors qu'elle considérait Ron comme son meilleur ami, Harry représentait à ses yeux bien plus que cela. Il était une partie d'elle, à la fois sa force et sa faiblesse. Il était son oxygène, sa moitié. Si l'âme sœur en amitié existait, alors c'était lui. Il était le coup de cœur de sa vie. Personne ne pouvait comprendre le lien qui les liait, encore plus avec tout ce qu'ils ont vécu et partagé tous les deux. Mais elle n’avait pas rencontré que des amis, mais aussi une famille. Justement venons en à eux. La famille Weasley l'avait si bien accueillis, comme une fille ou une sœur. Elle adorait Molly, bavarder avec elle était un vrai plaisir, elle pouvait vraiment parler de tout avec elle, un peu comme une fille avec sa mère, et cela lui faisait vraiment du bien. Puis, elle apprit à connaître les infernaux jumeaux de la famille. Lors de sa première année à Poudlard, elle n'avait pas vraiment cherché à voir plus loin que l'image qu'ils renvoyaient d'eux. Mais Hermione était une jeune fille curieuse et aimait observer les gens, apprendre à les connaître sans s'arrêter à leur image. Et durant des vacances, elle le put enfin. Elle resta beaucoup de temps avec eux, pour apprendre à voir plus loin que les farceurs. Ainsi elle découvrit leurs personnalités, et à force de passer du temps avec eux, elle apprit à réellement les apprécier. Finalement elle développa une belle amitié avec eux. Ils aimaient la taquiner et elle aimait leur faire la morale. Mais ils apportaient une certaine joie, une étincelle à sa vie. à Poudlard, ils continuaient de faire comme ils avaient toujours fait. Ils ne cessaient de toujours la chercher, et elle les disputait pour leurs farces, les menaçant de son gros livre de runes. Mais en cachette elle allait les retrouver pour les aider dans la conception des farces, et testait avec eux, notamment pour s'assurer qu'il n'y avait aucun risques pour les autres élèves. Bien évidement elle apprit à mieux connaître Ginny, la jeune sœur de Ron. Enfin une présence feminine, autant pour l’une que pour l’autre. Leur relation devient assez rapidement complice, et ce même si elles étaient différentes, elles se complétaient l’une l’autre.

« Le pouvoir des ténèbres, les ténèbres au pouvoir. »
Tout bascula lorsque les ténèbres prirent le pouvoir, et que Voldemort mis la main sur le ministère suite à l'assassinat du ministre de la magie. Ce fut un véritable désastre. Hermione suivit alors Harry dans sa quête aux horcruxes, avec Ron. Nombreuses péripéties leurs arrivèrent durant cette période qui fut difficile pour les trois compères. Même si Hermione ne regrettait en aucun cas son choix, il lui arrivait d’imaginer ce qu’aurait pu être sa vie si elle n’avait jamais reçue cette lettre. Bien vite, elle se rendit compte que malgré tout ce qu’elle devait vivre, elle n’aurait pour rien au monde échangé avec sa vie d’avant.Au mois elle n'était pas seule, il y avait Harry. Et lorsqu'ils débarquèrent à Poudlard, elle sut qu'une bataille allait se déclencher, et elle en connaissait les risques. Ce fut la nuit la plus terrible de toute sa vie. Voir ses proches combattre, risquant chaque seconde leur vie. Mais le pire fut lorsqu'elle comprit qu'Harry allait devoir se rendre dans cette forêt pour mourir. Elle ne pouvait supporter cette idée, et la vue de son corps sans vie fut un terrible choc pour elle. Depuis ce jour là, son épouvantard prend la forme de ce souvenir. Et même s'il est bel et bien vivant aujourd'hui, cette vision ne la quittera jamais, et elle se rappellera toujours de la sensation de son cœur se brisant en milles morceaux. Mais heureusement, Harry ôta la vie du Lord noir et de nombreux mangemorts furent arrêtés. La paix semblait pointé le bout de son nez, et tous les plus proches amis d'Hermione était sain et sauf. Ils pourraient recommencer à vivre, profitant d'avoir ce pour quoi ils s'étaient battus. Hermione finit alors ses études à Poudlard, puis commença des études dans la filière des métiers du ministère de la magie, en spécialité la coopération magique internationale. Malgré ses études chargées, elle continuait de voir Harry et Ginny, et se rendait régulièrement chez les Weasley, lors de ses vacances, où elle retrouvait enfin les siens, tous ensemble, malgré le chagrin qui pesait sur le Terrier. Tout semblait allait pour le mieux. Et après plusieurs années d'angoisse, Hermione soufflait enfin. Profitant de sa liberté nouvelle. On ne sait pas ce qui arrivera demain.
 
 
 
 
 
 
NOM : Granger
PRENOM : Hermione
AGE : 18 ans
MAISON : Gryffondor
FILIERE : Métiers du Ministère de la Magie
SPECIALITE : Coopération magique internationale
BAGUETTE : Bois de vigne, ventricule de Dragon, 27,30 cm.
PATRONUS : Loutre
AVATAR : Emma Watson
 
BIOGRAPHIE :
« C’est un récit au début du temps, un temps avant le temps »
Un soir de septembre, lors de l’année 1979, le monde accueillit une petite fille souriante, une future élève studieuse et brillante, une amie loyale et généreuse, une jeune femme sensible mais battante. Enfant, rien ne la destinait à la vie qu’elle allait vivre. Elle était une enfant souriante avec ses parents, curieuse de tout et mature. Mais à l’école son sourire fondait et son visage s’assombrissait. Elle était solitaire. Ses camarades de classe ne voulaient pas jouer avec elle, et ne cessaient jamais de la rejeter. Après tout qui voudrait devenir ami avec une personne qui préfère parler de la cause des éléphants en Afrique, victime du braconnage, plutôt que chanter « allô allô monsieur l’ordinateur » et jouer au nouveau jeu vidéo ? Personne. Alors la petite Hermione s’isolait vers l’arbre, avec pour seule compagnie, un livre. Même si elle ne souhaitait pas le montrer à sa famille, Hermione était malheureuse de cette situation. Elle regardait les enfants de son âge s’amuser, rire, partager des choses, et elle, elle était seule. Elle pensait même ne jamais avoir le droit de vivre cela, d’avoir un ami. En plus d’être moquée pour son apparence physique et son côté trop ennuyant, quelque chose en elle commença à effrayer les autres enfants. Alors qu'elle était au bord d'un lac, d'autres enfants de sa classe vinrent l'embêter, Et quoi de mieux pour la rendre triste que de jeter son livre à l'eau ? Et c'est ce qu'ils firent. Mais le livre retomba dans les mains de sa propriétaire, complètement sec, comme si rien ne s'était passé. Effrayés, les enfants prirent la fuite. Le lendemain à l'école, tout le monde l'observait comme une bête de foire, à la fois intrigués et apeurés. Hermione n'avait cependant pas d'explication à ce phénomène et cela l'inquiétait. Elle aimait tout savoir, et tout comprendre. Elle aurait pu mettre ça sur le compte de la magie si seulement elle y avait cru. Mais elle était bien trop terre à terre pour croire ce genre de chose. Mais c'était sans compter une lettre qu'elle reçue. Une drôle de lettre qui lui informait qu'elle était inscrite à l'école de Poudlard, une école de sorcellerie. Bien sur Hermione n'en croyait pas un mot, mais une visite lui confirma que tout cela était bien réel. Le professeur McGonagall lui expliqua tout ce qu'elle avait à savoir sur ce monde dont elle ignorait tout, et surtout prit le temps de répondre à ses nombreuses interrogations. Elle comprit alors qu'une nouvelle vie s'offrait à elle, un nouveau départ, une seconde chance. Elle allait peut être pouvoir se faire des amis, et se sentir à sa place. Elle se renseigna autant qu'elle le put sur ce nouveau monde qui allait l’accueillir, elle devait tout de même rattraper 11 ans d'ignorance. Et en arrivant la première fois sur la voie 9 ¾ elle connaissait déjà par cœur l'histoire de Poudlard, et les bases du monde sorcier et les bases de la magie.
 
« Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance. »
Son entrée dans le monde de la magie fut des plus merveilleux. Chaque petite chose qui pouvait semblait banal pour un sorcier ayant toujours connu ce monde, l'impressionnait. Même si elle avait appris beaucoup de choses dans les livres, le vivre était bien différent. Et le plus magique fut certainement la découverte du château où elle allait étudier durant sept années. Ses yeux pétillaient et elle observait chacun des détails, ce ne fut que lorsque la voix du professeur Mcgonagall retentit en appelant son prénom qu'elle reprit ses esprits. Et alors qu'elle s'avançait, confiante, vers le tabouret, pensant déjà savoir dans quelle maison elle serait envoyée, ce fut la grande surprise. En effet, en étudiant chaque maison avant son arrivée, elle avait pensé être envoyé à Serdaigle, mais le choixpeau cria « Gryffondor ». Elle était plus que sceptique quant à ce choix, mais il la rassura en lui affirmant qu'il se trompait rarement et qu'il était persuadé qu'elle pourrait s'épanouir dans cette maison, autant que si elle avait été envoyé dans la maison des bleu et bronze. Et ce fut le cas. Et ce même si les débuts avaient été difficile, notamment à cause d'un certain roux de sa maison, qui la trouvait trop ennuyante. Beaucoup la jugeait comme une miss-je-sais-tout insupportable, qui voulait tout le temps prouver son intelligence. Et d'un côté ce n'était pas tellement faux. Hermione était une jeune fille cultivée et très intelligente, qui avait toujours besoin d'apprendre. Mais elle avait aussi besoin de montrer qu'elle savait tout, pour prouver qu'elle ne valait pas moins que ses camarades nés sorciers. Ce serait finalement le combat de sa vie. Mais quelques temps après, Harry et elle devinrent ami, et par extension, elle devint ami avec Ronald Weasley, le jeune roux de son année avec qui elle avait eu des soucis au début. C'était enfin ce qu'elle avait toujours souhaité, connaître l'amitié. Et cette amitié la suivra bien longtemps.
 
« Il y a des amitiés foudroyantes qui fondent les âmes d'un seul éclair. »
Très vite, Harry, Ron et elle devinrent inséparables, allant jusqu'à être surnommé le trio d'or. Ils apprenaient à Hermione le sens de l'amitié, et ce qu'elle découvrait lui réchauffait le cœur. Elle qui avait pensé ne jamais connaître cela, voilà qu'elle le vivait, et d'une manière bien plus puissante que ce qu'elle avait pu imaginer. Alors qu'elle considérait Ron comme son meilleur ami, Harry représentait à ses yeux bien plus que cela. Il était une partie d'elle, à la fois sa force et sa faiblesse. Il était son oxygène, sa moitié. Si l'âme sœur en amitié existait, alors c'était lui. Il était le coup de cœur de sa vie. Personne ne pouvait comprendre le lien qui les liait, encore plus avec tout ce qu'ils ont vécu et partagé tous les deux. Mais elle n’avait pas rencontré que des amis, mais aussi une famille. Justement venons en à eux. La famille Weasley l'avait si bien accueillis, comme une fille ou une sœur. Elle adorait Molly, bavarder avec elle était un vrai plaisir, elle pouvait vraiment parler de tout avec elle, un peu comme une fille avec sa mère, et cela lui faisait vraiment du bien. Puis, elle apprit à connaître les infernaux jumeaux de la famille. Lors de sa première année à Poudlard, elle n'avait pas vraiment cherché à voir plus loin que l'image qu'ils renvoyaient d'eux. Mais Hermione était une jeune fille curieuse et aimait observer les gens, apprendre à les connaître sans s'arrêter à leur image. Et durant des vacances, elle le put enfin. Elle resta beaucoup de temps avec eux, pour apprendre à voir plus loin que les farceurs. Ainsi elle découvrit leurs personnalités, et à force de passer du temps avec eux, elle apprit à réellement les apprécier. Finalement elle développa une belle amitié avec eux. Ils aimaient la taquiner et elle aimait leur faire la morale. Mais ils apportaient une certaine joie, une étincelle à sa vie. à Poudlard, ils continuaient de faire comme ils avaient toujours fait. Ils ne cessaient de toujours la chercher, et elle les disputait pour leurs farces, les menaçant de son gros livre de runes. Mais en cachette elle allait les retrouver pour les aider dans la conception des farces, et testait avec eux, notamment pour s'assurer qu'il n'y avait aucun risques pour les autres élèves. Bien évidement elle apprit à mieux connaître Ginny, la jeune sœur de Ron. Enfin une présence feminine, autant pour l’une que pour l’autre. Leur relation devient assez rapidement complice, et ce même si elles étaient différentes, elles se complétaient l’une l’autre.

« Le pouvoir des ténèbres, les ténèbres au pouvoir. »
Tout bascula lorsque les ténèbres prirent le pouvoir, et que Voldemort mis la main sur le ministère suite à l'assassinat du ministre de la magie. Ce fut un véritable désastre. Hermione suivit alors Harry dans sa quête aux horcruxes, avec Ron. Nombreuses péripéties leurs arrivèrent durant cette période qui fut difficile pour les trois compères. Même si Hermione ne regrettait en aucun cas son choix, il lui arrivait d’imaginer ce qu’aurait pu être sa vie si elle n’avait jamais reçue cette lettre. Bien vite, elle se rendit compte que malgré tout ce qu’elle devait vivre, elle n’aurait pour rien au monde échangé avec sa vie d’avant.Au mois elle n'était pas seule, il y avait Harry. Et lorsqu'ils débarquèrent à Poudlard, elle sut qu'une bataille allait se déclencher, et elle en connaissait les risques. Ce fut la nuit la plus terrible de toute sa vie. Voir ses proches combattre, risquant chaque seconde leur vie. Mais le pire fut lorsqu'elle comprit qu'Harry allait devoir se rendre dans cette forêt pour mourir. Elle ne pouvait supporter cette idée, et la vue de son corps sans vie fut un terrible choc pour elle. Depuis ce jour là, son épouvantard prend la forme de ce souvenir. Et même s'il est bel et bien vivant aujourd'hui, cette vision ne la quittera jamais, et elle se rappellera toujours de la sensation de son cœur se brisant en milles morceaux. Mais heureusement, Harry ôta la vie du Lord noir et de nombreux mangemorts furent arrêtés. La paix semblait pointé le bout de son nez, et tous les plus proches amis d'Hermione était sain et sauf. Ils pourraient recommencer à vivre, profitant d'avoir ce pour quoi ils s'étaient battus. Hermione finit alors ses études à Poudlard, puis commença des études dans la filière des métiers du ministère de la magie, en spécialité la coopération magique internationale. Malgré ses études chargées, elle continuait de voir Harry et Ginny, et se rendait régulièrement chez les Weasley, lors de ses vacances, où elle retrouvait enfin les siens, tous ensemble, malgré le chagrin qui pesait sur le Terrier. Tout semblait allait pour le mieux. Et après plusieurs années d'angoisse, Hermione soufflait enfin. Profitant de sa liberté nouvelle. On ne sait pas ce qui arrivera demain.