Finite Incantatem - RPG sur Facebook
We are In'Finite
Adresse
/
Téléphone
NOM : McKenzie
PRENOM : Jamie
AGE : 37 ans
METIER : Professeur de runes/Histoire de la magie
AVATAR : Sam Heughan
 
BIOGRAPHIE :
Né le 9 décembre 1962, James McKenzie appelé plus couramment Jamie vient d’une grande famille de Sang-pur d’Ecosse. Les McKenzie étaient connus au Moyen-Age pour avoir fait la guerre avec les moldus, quand ces derniers pourchassaient les sorciers et sorcières. Beaucoup du clan McKenzie trouvèrent la mort dans cette guerre, beaucoup furent exécutés au nom de l’Eglise. Depuis, une haine viscérale prend aux tripes l’illustre famille, dénigrant les nés-moldus et maltraitant les moldus. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un seul héritier du clan, plus qu’un seul héritier du grand domaine de Lallybroch et c’est Jamie.
 
Depuis l’enfance Jamie est un garçon turbulent et bagarreur, s’affrontant sans cesse avec ses cousins. Il apprend notamment à manier l’épée, tradition ancestrale de la famille où il est particulièrement bon. Les années sont paisibles à Lallybroch malgré le fait que ses parents sont de fervents disciplines de Lord Voldemort.
 
Lorsqu’il rentre à Poudlard c’est tout naturellement qu’il est réparti dans la maison de Salazar Serpentard puisqu’il a les mêmes convictions que le fondateur de l’école. Très vite, il se fait des amis peu recommandables, comme Rogue, Mulciber et Avery légèrement plus âgés que lui. C’est sur le terrain de la magie noire qu’il se sent le plus à l’aise et ses parents ne cessent de l’éduquer dans ce sens. A sa majorité, à peine sortir de Poudlard, Jamie rejoint le Seigneur des ténèbres et reçoit sa marque des ténèbres.
 
Cependant, à la disparition du mage noir à Godric’s Hollow, Jamie décide de fuir le pays laissant ses parents seuls à Lallybroch. Il part alors en Egypte où il se refait une vie là-bas. La magie noire ayant toujours été très pratiqué dans ce pays il commence à s’y faire une place devenant un professeur d’histoire de la magie noire à l’école de sorcellerie d’Alexandrie. C’est en Egypte qu’il fit la connaissance de Maxine Flamel. A l’époque, très dévoreur de livres et surtout de codes en tout genre, et d’énigmes passionnantes il s’était renseigné sur les écrits de Nicolas Flamel, trouvant tout ceci fascinant. Alors quand sa descendante directe chercha ses écrits à la grande bibliothèque d’Alexandrie, elle ne put les trouver car c’était lui qui les avaient empruntés. Maxine finira par retrouver Jamie, lui expliquant sa situation et son lien de parenté avec l’auteur de ses livres. Mais il était loin d’être idiot, il avait bien compris que dans l’ouvrage des tas de codes secrets s’y cachaient. Que voulait-elle vraiment ? Après avoir passé pas mal de temps avec elle, Maxine lui expliqua la véritable raison de ses recherches : la pierre philosophale n’a jamais été détruite. Un véritable lien s’établit alors entre eux, ainsi qu’une véritable relation de confiance qui les conduiront à rester en contact pendant que Maxine était en voyage pour découvrir de nouveaux récits de son ascendant.
 
Toutefois, avec les crises qu’il y a eu dans ce pays, les sorciers ont été mis à rudes épreuves, se faisant traquer par une communauté de moldus qui apprirent leur existence. Le rouquin avait désormais une nouvelle bataille à mener comme ses ancêtres autrefois. Mais, un jour il se fit attrapé par des moldus qui l’envoient en prison. Sans baguette, et démuni de tout, Jamie n’apprend même pas le retour du Seigneur des ténèbres en Angleterre. Dans cette prison, on pratique sur lui beaucoup d’expérience afin de comprendre pourquoi il est un sorcier, plusieurs expériences l’affaibliront considérablement. Durant ces huit années de prison, il vit un véritable cauchemar sans nom. Au bout de la cinquième année d’emprisonnement, Jamie trouve le moyen de s’enfuir mais il sera vite rattrapé par les gardiens et subira une sentence horrible. Sur la place publique d’Alexandrie, il est condamné à recevoir 200 coups de fouet. Ca équivalait à une peine de mort, tout le monde pensait qu’il tomberait mort bien avant la fin de ces deux cent coups. Mais il tenu bon, sans supplier son bourreau un seul instant.
 
Finalement, en 1998 il réussit à s’échapper avec l’aide de deux sorciers avec qui il partageait sa cellule, l’un d’eux étant un animagus il avait réussi à déjouer l’attention des gardiens, et tous les trois retrouvèrent la liberté tant espérée. C’est un homme meurtri, blessé et plein de rage qui revint alors en Angleterre.
 
 
 
 
 
 
NOM : McKenzie
PRENOM : Jamie
AGE : 37 ans
METIER : Professeur de runes/Histoire de la magie
AVATAR : Sam Heughan
 
BIOGRAPHIE :
Né le 9 décembre 1962, James McKenzie appelé plus couramment Jamie vient d’une grande famille de Sang-pur d’Ecosse. Les McKenzie étaient connus au Moyen-Age pour avoir fait la guerre avec les moldus, quand ces derniers pourchassaient les sorciers et sorcières. Beaucoup du clan McKenzie trouvèrent la mort dans cette guerre, beaucoup furent exécutés au nom de l’Eglise. Depuis, une haine viscérale prend aux tripes l’illustre famille, dénigrant les nés-moldus et maltraitant les moldus. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un seul héritier du clan, plus qu’un seul héritier du grand domaine de Lallybroch et c’est Jamie.
 
Depuis l’enfance Jamie est un garçon turbulent et bagarreur, s’affrontant sans cesse avec ses cousins. Il apprend notamment à manier l’épée, tradition ancestrale de la famille où il est particulièrement bon. Les années sont paisibles à Lallybroch malgré le fait que ses parents sont de fervents disciplines de Lord Voldemort.
 
Lorsqu’il rentre à Poudlard c’est tout naturellement qu’il est réparti dans la maison de Salazar Serpentard puisqu’il a les mêmes convictions que le fondateur de l’école. Très vite, il se fait des amis peu recommandables, comme Rogue, Mulciber et Avery légèrement plus âgés que lui. C’est sur le terrain de la magie noire qu’il se sent le plus à l’aise et ses parents ne cessent de l’éduquer dans ce sens. A sa majorité, à peine sortir de Poudlard, Jamie rejoint le Seigneur des ténèbres et reçoit sa marque des ténèbres.
 
Cependant, à la disparition du mage noir à Godric’s Hollow, Jamie décide de fuir le pays laissant ses parents seuls à Lallybroch. Il part alors en Egypte où il se refait une vie là-bas. La magie noire ayant toujours été très pratiqué dans ce pays il commence à s’y faire une place devenant un professeur d’histoire de la magie noire à l’école de sorcellerie d’Alexandrie. C’est en Egypte qu’il fit la connaissance de Maxine Flamel. A l’époque, très dévoreur de livres et surtout de codes en tout genre, et d’énigmes passionnantes il s’était renseigné sur les écrits de Nicolas Flamel, trouvant tout ceci fascinant. Alors quand sa descendante directe chercha ses écrits à la grande bibliothèque d’Alexandrie, elle ne put les trouver car c’était lui qui les avaient empruntés. Maxine finira par retrouver Jamie, lui expliquant sa situation et son lien de parenté avec l’auteur de ses livres. Mais il était loin d’être idiot, il avait bien compris que dans l’ouvrage des tas de codes secrets s’y cachaient. Que voulait-elle vraiment ? Après avoir passé pas mal de temps avec elle, Maxine lui expliqua la véritable raison de ses recherches : la pierre philosophale n’a jamais été détruite. Un véritable lien s’établit alors entre eux, ainsi qu’une véritable relation de confiance qui les conduiront à rester en contact pendant que Maxine était en voyage pour découvrir de nouveaux récits de son ascendant.
 
Toutefois, avec les crises qu’il y a eu dans ce pays, les sorciers ont été mis à rudes épreuves, se faisant traquer par une communauté de moldus qui apprirent leur existence. Le rouquin avait désormais une nouvelle bataille à mener comme ses ancêtres autrefois. Mais, un jour il se fit attrapé par des moldus qui l’envoient en prison. Sans baguette, et démuni de tout, Jamie n’apprend même pas le retour du Seigneur des ténèbres en Angleterre. Dans cette prison, on pratique sur lui beaucoup d’expérience afin de comprendre pourquoi il est un sorcier, plusieurs expériences l’affaibliront considérablement. Durant ces huit années de prison, il vit un véritable cauchemar sans nom. Au bout de la cinquième année d’emprisonnement, Jamie trouve le moyen de s’enfuir mais il sera vite rattrapé par les gardiens et subira une sentence horrible. Sur la place publique d’Alexandrie, il est condamné à recevoir 200 coups de fouet. Ca équivalait à une peine de mort, tout le monde pensait qu’il tomberait mort bien avant la fin de ces deux cent coups. Mais il tenu bon, sans supplier son bourreau un seul instant.
 
Finalement, en 1998 il réussit à s’échapper avec l’aide de deux sorciers avec qui il partageait sa cellule, l’un d’eux étant un animagus il avait réussi à déjouer l’attention des gardiens, et tous les trois retrouvèrent la liberté tant espérée. C’est un homme meurtri, blessé et plein de rage qui revint alors en Angleterre.