Finite Incantatem - RPG sur Facebook
We are In'Finite
Adresse
/
Téléphone
Nom de famille : Warren
Prénom : Herrick
Avatar : Matt Bomer
Métier : Professeur d’astronomie
Ascendance : Sang-Pur
Camps : Neutre
 
Biographie du personnage :
Herrick est né dans le Montana, au milieu du sublime relief qu’il a toujours admiré. Né de deux parents sorciers, sa famille avait des revenus tout à fait honorables et permettait au foyer de vivre sans se faire de soucis. Calme et craintif, Herrick était toujours flanqué dans les bras de sa mère, la plus belle et la plus gentille de tous les sorcières à ses yeux et à laquelle il disait toujours qu’il se marierait avec quand il serait grand. Il aime la nature dans laquelle il est bercé, l’observe et la contemple.

Élevé sérieux, légèrement en retrait, Herrick est attiré par les sciences et ne trouve rien de désagréable à la littérature en attendant d’atteindre l’âge d’étudier la magie. A la maison, les Warren vivent comme tous bons sorciers, légèrement en retrait des moldus, mais tiennent à garder une certaine proximité avec eux. A l’école, les résultats d’Herrick sont bons, sans connaître l’excellence. Sa vie se déroule sans encombre jusqu’à ce que le jeune enfant se fasse un ami. Amateur des sciences comme lui, passionné d’entomologie, il lui fait partager sa passion, et Herrick se découvre des sentiments naissant pour le jeune garçon. S’il y avait une disparité d’amour entre les deux enfants, ils se trouvent tous deux une attirance pour l’autre, et très timidement, au détour d’un après-midi de mai, ils s’avouent leurs sentiments d’un baiser. C’est un amour si secret qu’ils commencent cependant à ne plus traîner ensemble lorsqu’ils sont entourés par d’autres personnes. Malheureusement, cette histoire finit par être connu de quelques amis, puis de quelques camarades de classe, et finalement de toute l’école. Herrick aurait été prêt à surmonter tous les regards si son premier amour ne s’était pas retourné contre lui, le pointant du doigt et faisant disparaître sa culpabilité dans cette histoire pour ne pas être victime de toutes les brimades auxquelles Herrick eut droit. Moqueries, insultes et persécutions font son quotidien, quand celui qu’il aime devient un de ses bourreaux. Dans la honte et l’isolement, Herrick ne confie jamais l’enfer qu’il vivait, ni même à sa mère qui lui était si complice, mais ses résultats scolaires deviennent si médiocres qu’il aurait dû refaire une année de classe si sa lettre d’admission à l’école de sorcellerie n’avait pas été reçu.

Nouvelle école, nouvelle vie. Herrick ne connaissait personne à Ilvermorny et personne ne le connaissait. Le garçon retint la leçon et quoiqu’il eut quelques bons amis, jamais il ne s’était permit de penser en aimer un. Refoulant son attirance pour les hommes au plus haut point, il trouvait du réconfort dans les études et très vite, ses efforts firent de lui l’un des meilleurs élèves de l’école. Pouvant enfin apprendre la magie, il n’en oublie pas les passions qui l’ont occupé les années précédentes de sa vie. De la même manière, son caractère s’endurcit : il se força à être comme les garçons populaires de son âge qui faisaient du Quidditch et qui tournaient autour des filles. Et les filles, il en connut quelques-unes et s’en voulait de ne pas savoir les aimer et les désirer comme les autres. Il valide ses examens et ses bons résultats lui permettent de prolonger ses études dans l’enseignement.

Son interaction avec les sciences ne s’est jamais estompé et c’est pour devenir astronome qu’il poursuit ses études jusqu’à enseigner l’astronomie, d’abord à Ilvermorny, puis à Poudlard. Il ne tarde pas à se fiancer avec Kate Chatterton, une amie avec qui il a passé plusieurs années d’études et qui a fini par lui avouer ses sentiments. Herrick y voit une opportunité lui permettant de cacher un peu plus son homosexualité et de se créer une véritable couverture à laquelle il finit lui même par croire. Et Kate semble être la femme parfaite pour remplir ce rôle : il l’aime énormément, elle est très belle et très intelligente, sorcière de sang-pur, impliquée dans ses études et sa vie professionnelle, et elle ne veut rien précipiter dans l’évolution de leur couple. Le mariage sans cesse repoussé pour plusieurs raisons plus ou moins valables de Herrick les unit l’année de ses 27 ans.
Kate veut un enfant, et si Herrick ne s’oppose pas à cette idée, cela l'effraie. Le mariage lui semble être moins un véritable engagement qu’une couverture, mais avoir un enfant, c’est bien autre chose. Il repousse la chose, de la même manière que le mariage, mais Kate finit par tomber enceinte deux ans après leur union. Cette grossesse connaît cependant beaucoup de difficultés et aboutit à une fausse couche. Si Herrick est dévasté, il l’est bien moins que sa femme qui s’en rend vite compte. Le couple connaît alors le début de sa période noire, où les disputes sont très fréquentes.

À 30 ans, les difficultés de son couple entraînent une distance comblée par quelques petits flirts avec des hommes qui restent pourtant entièrement platoniques. Herrick sait que sa femme souffre encore de sa fausse couche et désormais de leur relation bancale, et ne veut pas commettre d’impair et rendre la situation plus difficile qu’elle ne l’est. Néanmoins, Herrick est appelé à participer à une expédition en Alaska de quelques mois, aux vues de ses travaux et études consacrés aux astres. Il accepte sans aucune hésitation cette opportunité qui lui permet d’enrichir ses connaissances et son expérience et estime que cette distance avec sa femme peut permettre au couple de souffler un peu et de repartir sur de bonnes base.

Ainsi, Herrick se retrouve en Alaska pour la première fois. Totalement dépaysé, la région le séduit, l’expédition occupe son esprit, et il oublie le temps de ce séjour les problèmes de sa vie privée. Toujours très impliqué dans son travail, il met beaucoup de lui même dans cette expédition tout en profitant de la petite ville où l’équipe séjourne. Tout se passe bien, tant dans les recherches que dans les interactions de groupes, et Herrick s’en sort avec une très bonne expérience de ces quelques mois, regrettant vite l’échéance de l’expédition. Il craint ses retrouvailles avec Kate, regrette de ne pas pouvoir travailler un peu plus dans la région, et se trouve plongé dans un trouble naît de sa rencontre avec un homme qui a su voir son penchant pour la gent masculine et a bouleversé sa vie si bien construite. Par un ultime baiser, il remit en cause tout ce qu’il a battit dans sa vie et garde un souvenir à jamais marqué dans sa mémoire et dans son cœur.

À son retour, Kate lui a beaucoup manqué et ils sont tous les deux heureux de se retrouver. Cette distance leur donne de belles retrouvailles et ils pensent tous deux retrouver le quotidien heureux qu’ils avaient toujours voulu. Pendant les premiers mois, tout s’est assez bien passé, mais Herrick se rend progressivement compte que même s’il aime beaucoup Kate, elle n’est pas assez pour lui. Une nouvelle distance se creuse entre eux, chacun trouvant refuse davantage dans leur travail que dans leur vie privée. Herrick commence à rentrer de plus en plus tard, à rencontrer quelques hommes et passe du temps avec un de ses étudiants en fin d’études, une relation interdite mais gardée secrète. Leurs rencontres sont de plus en plus régulières et l’étudiant devient vite son amant. Herrick met beaucoup de temps encore avant de s’accepter et un véritable conflit intérieur naît en lui, qui se détourne plus encore de Kate et se torture psychologiquement. Puis il se redécouvre et ne pense plus. Il se laisse porter par le petit bonheur qu’il trouve dans sa relation secrète, au point de perdre en prudence et d’être surpris par sa femme. Kate demande le divorce, et Herrick signe les papiers. Un profond sentiment de liberté s’empare de lui alors que le poids de son mariage et de ses secrets disparaissent.

Herrick décide de mettre fin à sa relation avec son amant, craignant que cette histoire ne prenne plus d’importance encore et qu’il en perde son travail. Dans la foulée, il perd ses amis, également proche de Kate, qui n’apprécient pas cette histoire. Dans une tension évidente, Herrick et Kate parviennent à se mettre d’accord sur la vente de leur maison, ce qui leur permet de rembourser leur prêt et de repartir chacun avec un peu d’argent pour refaire sa vie. Ils finissent par ne plus garder contact, si ce n’est pour des besoins administratifs. Herrick n’a plus d’attache réelle : il n’a plus beaucoup d’ami et il résume sa famille à sa mère qui vit seule depuis le décès de son père. C’est suite à une ultime discussion avec elle, qui accepte son homosexualité et ne lui reproche rien de ce qu’il s’est passé avec Kate qu’il prend la décision de partir. Dans le souvenir de quelques séjours passés en Angleterre dans le cadre de son travail, il trouve un poste à Poudlard qui lui permet d’enseigner et de prolonger ses recherches sur les phénomènes astronomiques.
 
 
 
 
 
 
Nom de famille : Warren
Prénom : Herrick
Avatar : Matt Bomer
Métier : Professeur d’astronomie
Ascendance : Sang-Pur
Camps : Neutre
 
Biographie du personnage :
Herrick est né dans le Montana, au milieu du sublime relief qu’il a toujours admiré. Né de deux parents sorciers, sa famille avait des revenus tout à fait honorables et permettait au foyer de vivre sans se faire de soucis. Calme et craintif, Herrick était toujours flanqué dans les bras de sa mère, la plus belle et la plus gentille de tous les sorcières à ses yeux et à laquelle il disait toujours qu’il se marierait avec quand il serait grand. Il aime la nature dans laquelle il est bercé, l’observe et la contemple.

Élevé sérieux, légèrement en retrait, Herrick est attiré par les sciences et ne trouve rien de désagréable à la littérature en attendant d’atteindre l’âge d’étudier la magie. A la maison, les Warren vivent comme tous bons sorciers, légèrement en retrait des moldus, mais tiennent à garder une certaine proximité avec eux. A l’école, les résultats d’Herrick sont bons, sans connaître l’excellence. Sa vie se déroule sans encombre jusqu’à ce que le jeune enfant se fasse un ami. Amateur des sciences comme lui, passionné d’entomologie, il lui fait partager sa passion, et Herrick se découvre des sentiments naissant pour le jeune garçon. S’il y avait une disparité d’amour entre les deux enfants, ils se trouvent tous deux une attirance pour l’autre, et très timidement, au détour d’un après-midi de mai, ils s’avouent leurs sentiments d’un baiser. C’est un amour si secret qu’ils commencent cependant à ne plus traîner ensemble lorsqu’ils sont entourés par d’autres personnes. Malheureusement, cette histoire finit par être connu de quelques amis, puis de quelques camarades de classe, et finalement de toute l’école. Herrick aurait été prêt à surmonter tous les regards si son premier amour ne s’était pas retourné contre lui, le pointant du doigt et faisant disparaître sa culpabilité dans cette histoire pour ne pas être victime de toutes les brimades auxquelles Herrick eut droit. Moqueries, insultes et persécutions font son quotidien, quand celui qu’il aime devient un de ses bourreaux. Dans la honte et l’isolement, Herrick ne confie jamais l’enfer qu’il vivait, ni même à sa mère qui lui était si complice, mais ses résultats scolaires deviennent si médiocres qu’il aurait dû refaire une année de classe si sa lettre d’admission à l’école de sorcellerie n’avait pas été reçu.

Nouvelle école, nouvelle vie. Herrick ne connaissait personne à Ilvermorny et personne ne le connaissait. Le garçon retint la leçon et quoiqu’il eut quelques bons amis, jamais il ne s’était permit de penser en aimer un. Refoulant son attirance pour les hommes au plus haut point, il trouvait du réconfort dans les études et très vite, ses efforts firent de lui l’un des meilleurs élèves de l’école. Pouvant enfin apprendre la magie, il n’en oublie pas les passions qui l’ont occupé les années précédentes de sa vie. De la même manière, son caractère s’endurcit : il se força à être comme les garçons populaires de son âge qui faisaient du Quidditch et qui tournaient autour des filles. Et les filles, il en connut quelques-unes et s’en voulait de ne pas savoir les aimer et les désirer comme les autres. Il valide ses examens et ses bons résultats lui permettent de prolonger ses études dans l’enseignement.

Son interaction avec les sciences ne s’est jamais estompé et c’est pour devenir astronome qu’il poursuit ses études jusqu’à enseigner l’astronomie, d’abord à Ilvermorny, puis à Poudlard. Il ne tarde pas à se fiancer avec Kate Chatterton, une amie avec qui il a passé plusieurs années d’études et qui a fini par lui avouer ses sentiments. Herrick y voit une opportunité lui permettant de cacher un peu plus son homosexualité et de se créer une véritable couverture à laquelle il finit lui même par croire. Et Kate semble être la femme parfaite pour remplir ce rôle : il l’aime énormément, elle est très belle et très intelligente, sorcière de sang-pur, impliquée dans ses études et sa vie professionnelle, et elle ne veut rien précipiter dans l’évolution de leur couple. Le mariage sans cesse repoussé pour plusieurs raisons plus ou moins valables de Herrick les unit l’année de ses 27 ans.
Kate veut un enfant, et si Herrick ne s’oppose pas à cette idée, cela l'effraie. Le mariage lui semble être moins un véritable engagement qu’une couverture, mais avoir un enfant, c’est bien autre chose. Il repousse la chose, de la même manière que le mariage, mais Kate finit par tomber enceinte deux ans après leur union. Cette grossesse connaît cependant beaucoup de difficultés et aboutit à une fausse couche. Si Herrick est dévasté, il l’est bien moins que sa femme qui s’en rend vite compte. Le couple connaît alors le début de sa période noire, où les disputes sont très fréquentes.

À 30 ans, les difficultés de son couple entraînent une distance comblée par quelques petits flirts avec des hommes qui restent pourtant entièrement platoniques. Herrick sait que sa femme souffre encore de sa fausse couche et désormais de leur relation bancale, et ne veut pas commettre d’impair et rendre la situation plus difficile qu’elle ne l’est. Néanmoins, Herrick est appelé à participer à une expédition en Alaska de quelques mois, aux vues de ses travaux et études consacrés aux astres. Il accepte sans aucune hésitation cette opportunité qui lui permet d’enrichir ses connaissances et son expérience et estime que cette distance avec sa femme peut permettre au couple de souffler un peu et de repartir sur de bonnes base.

Ainsi, Herrick se retrouve en Alaska pour la première fois. Totalement dépaysé, la région le séduit, l’expédition occupe son esprit, et il oublie le temps de ce séjour les problèmes de sa vie privée. Toujours très impliqué dans son travail, il met beaucoup de lui même dans cette expédition tout en profitant de la petite ville où l’équipe séjourne. Tout se passe bien, tant dans les recherches que dans les interactions de groupes, et Herrick s’en sort avec une très bonne expérience de ces quelques mois, regrettant vite l’échéance de l’expédition. Il craint ses retrouvailles avec Kate, regrette de ne pas pouvoir travailler un peu plus dans la région, et se trouve plongé dans un trouble naît de sa rencontre avec un homme qui a su voir son penchant pour la gent masculine et a bouleversé sa vie si bien construite. Par un ultime baiser, il remit en cause tout ce qu’il a battit dans sa vie et garde un souvenir à jamais marqué dans sa mémoire et dans son cœur.

À son retour, Kate lui a beaucoup manqué et ils sont tous les deux heureux de se retrouver. Cette distance leur donne de belles retrouvailles et ils pensent tous deux retrouver le quotidien heureux qu’ils avaient toujours voulu. Pendant les premiers mois, tout s’est assez bien passé, mais Herrick se rend progressivement compte que même s’il aime beaucoup Kate, elle n’est pas assez pour lui. Une nouvelle distance se creuse entre eux, chacun trouvant refuse davantage dans leur travail que dans leur vie privée. Herrick commence à rentrer de plus en plus tard, à rencontrer quelques hommes et passe du temps avec un de ses étudiants en fin d’études, une relation interdite mais gardée secrète. Leurs rencontres sont de plus en plus régulières et l’étudiant devient vite son amant. Herrick met beaucoup de temps encore avant de s’accepter et un véritable conflit intérieur naît en lui, qui se détourne plus encore de Kate et se torture psychologiquement. Puis il se redécouvre et ne pense plus. Il se laisse porter par le petit bonheur qu’il trouve dans sa relation secrète, au point de perdre en prudence et d’être surpris par sa femme. Kate demande le divorce, et Herrick signe les papiers. Un profond sentiment de liberté s’empare de lui alors que le poids de son mariage et de ses secrets disparaissent.

Herrick décide de mettre fin à sa relation avec son amant, craignant que cette histoire ne prenne plus d’importance encore et qu’il en perde son travail. Dans la foulée, il perd ses amis, également proche de Kate, qui n’apprécient pas cette histoire. Dans une tension évidente, Herrick et Kate parviennent à se mettre d’accord sur la vente de leur maison, ce qui leur permet de rembourser leur prêt et de repartir chacun avec un peu d’argent pour refaire sa vie. Ils finissent par ne plus garder contact, si ce n’est pour des besoins administratifs. Herrick n’a plus d’attache réelle : il n’a plus beaucoup d’ami et il résume sa famille à sa mère qui vit seule depuis le décès de son père. C’est suite à une ultime discussion avec elle, qui accepte son homosexualité et ne lui reproche rien de ce qu’il s’est passé avec Kate qu’il prend la décision de partir. Dans le souvenir de quelques séjours passés en Angleterre dans le cadre de son travail, il trouve un poste à Poudlard qui lui permet d’enseigner et de prolonger ses recherches sur les phénomènes astronomiques.