AIL DE LOMAGNE EN FETE 
rue Lomagne - 82500 BEAUMONT DE LOMAGNE
05.63.27.57.78

Le terroir de l'Ail Blanc de Lomagne

Le terroir de l'Ail Blanc de Lomagne


L’ail blanc a trouvé en Lomagne les sols argilo-calcaires et le climat favorables à son épanouissement. Il est devenu l'une des fiertés de ce pays entre Tarn-et-Garonne et Gers.


Les producteurs d'Ail Blanc de Lomagne appliquent des règles strictes :
  • les semis ne sont réalisés qu’avec des semences certifiées, les variétés proviennent de populations d’origine « blanc de Lomagne » (« corail » et « jolimon » notamment),
  • une analyse physico-chimique de la parcelle permet de contrôler que la nature du sol convient à l’implantation de la culture,
  • après conditionnement, chaque lot réceptionné (issu d’une exploitation qualifiée et d’une parcelle référencée sur l’aire géographique) fait l’objet d’un contrôle sur la base des critères qualitatifs définis dans le cahier des charges.
Une fois récolté avec ses fanes, l’Ail Blanc de Lomagne est séché à la barre (technique traditionnelle consistant à le suspendre dans un local abrité et bien aéré), puis pelé manuellement, afin d’obtenir un produit homogène et esthétique.

L’Ail Blanc de Lomagne est commercialisé en filets, en sacs, en gerbes ou en tresses de fin juillet à décembre et bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée).
 
Logos

Ramassage et séchage traditionnels de l'Ail Blanc de Lomagne

L'histoire de l'Ail Blanc en Lomagne

L'histoire de l'Ail Blanc en Lomagne
La culture de l'Ail en Lomagne apparaît dans les documents officiels dès 1265.

Au début du XXème siècle, l’Ail occupe une place importante à Beaumont de Lomagne où l’on recense, dès 1902, une surface de 80 hectares d’ail.

Le syndicat des producteurs d’ail se mobilise à partir de 1958 pour produire un ail de qualité.

Ainsi, une normalisation de l’ail portant notamment sur une classification par catégorie, calibre, aspect visuel des bulbes devient obligatoire dès 1965.

Au début des années 1970, avec des ventes atteignant 25% de la production nationale, le marché de Beaumont de Lomagne a connu une expansion importante qui lui vaut, encore aujourd’hui, la première place au niveau national pour les ventes d’ail sec.

D’un point de vue technique, l’Ail Blanc de Lomagne est source d’innovation : des études visant à améliorer les techniques de production ont été menées dès le début des années 1960 avec la création du CETA (centre d’étude techniques agricoles).
Dès 1966, les premiers résultats concernant ces évolutions techniques sont présentés lors des journées de l’ail à Beaumont de Lomagne.


La culture de l'Ail Blanc de Lomagne

La culture de l'Ail Blanc de Lomagne
Planté en fin d'automne (octobre/novembre), la gousse d'ail germe en décembre/janvier.
A partir du mois de février, l'ail blanc commence son élongation. Dès le mois d'avril, il peut être ramassé pour être consommé sous forme d'"aillet".
En mai, le bulbe commence à se former (il contient une douzaine de gousses).
En juin, c'est la récolte de l'ail blanc de Lomagne.

L'ail blanc équeuté peut être ramassé mécaniquement.
L'ail blanc en fane, destiné à être tressé se ramasse manuellement.

Mais le travail ne s'arrête pas là. L'ail blanc est ensuite séché pensant plusieurs semaines, pelé et tressé.


L'Ail Blanc de Lomagne séché est disponible entre juillet et fin décembre.