Mes Films
Cultes

Je parlerai ici de mes films cultes, que je revois avec plaisir. Si vous ne les connaissez pas je vous invite à les voir, ce serait dommage de passer à côté. Donnez moi dans les commentaires vos films cultes à vous, et je les exposerai ici.
Vous allez dire que vous n'avez pas besoin de télévision couleur pour regarder mes films cultes, c'est pas faux. Mais je ne peux pas passer à côté d'un film incroyable qui réuni Bourvil, De Funès et Gabin d'une part, et qui réussi la prouesse de faire néanmoins sourire sur une période noire de l'Histoire de France. En pleine occupation, on assiste à la difficile et dangereuse activité du marché noir. Le risque permanent de se faire arrêter, de se faire dénoncer et également de se faire tuer.
Ce film est un bijou grâce aux acteurs mais surtout par les décors de Paris à cette époque. On ressent très bien la pression et la peur que ces hommes endurent au quotidien.

 

Scène "Chez Jambier"

 

Interview de Bourvil à la sortie du film
Aurais-je un faible pour Louis de Funès? J'avoue que oui. Mais ce film comique, parmi d'autres, à bercé mon enfance par ses diffusions multiples à la télévision. Et je ne m'en suis jamais lassé. Je ne crois pas que les comédies d'aujourd'hui auront un avenir télévisuel aussi long que ces classiques des années 70. Mais ce qui m'interesse avant tout avec ce film, c'est l'actualité du sujet. En 1976, ce film est un véritable manifeste contre la mal bouffe, la nourriture industrielle. Nous sommes en 2010, et on en parle toujours.
Si ce film est sélectionné ici, c'est qu'il est à l'origine de ma plus grande rigolade avec mes camarades lors d'un voyage. Nous étions dans une cafétéria d'autoroute, et devant mon assiette peu ragoutante, j'ai eu la géniale idée de dire que l'on mangeait du Tricatel. La marque de la mal bouffe dans le film. Nous avons refait le film durant tout le repas. Quand on se retrouve, on en rigole toujours; le fait de dire "Tricatel" et c'est parti pour le fou-rire.

 

Mr Duchemin se fait passer pour un américain dans une brasserie de province.

 

La Bande-annonce
Ce film est basé sur une histoire vraie. Un hôtelier rwandais, patron d'employés noirs qui a des clients blancs continentaux. Le génocide éclate et cet homme va découvrir l'apocalypse en quelques heures. Il Devra à la fois protéger les clients avant leur évacuation, protéger son hôtel et surtout assister aux horreurs qui se déroulent en pleine rue. Ce film est dur mais c'est une tragédie de l'histoire récente. Le Rwanda est dans sa reconstruction morale et matériel. Ce film est très réaliste, il est difficile de comprendre comment l'homme peut aller dans la folie collective.
Bien sûr on a plus fun et délire comme film !

 

Le Rwanda, 15 ans plus tard.

 

Bande annonce en VO

Donnez ici votre avis sur les films que je présente et surtout, faites partager vos films cultes en donnant leur titre (complet!) et si je les connais je donnerai mon avis.
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

Retour
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com