ES BELLEVILLE TENNIS DE TABLE
Adresse
|
Téléphone

7ème PLACE HISTORIQUE POUR LES BENJAMINS BELLEVILLOIS AU CIC NATIONAL 2014


Après avoir obtenu le titre de champion de Vendée en février puis le titre régional en Avril, l’équipe Benjamine de l’ES BELLEVILLE Tennis de Table était qualifiée, au même titre que les champions des 23 autres régions de l’hexagone, pour disputer le titre national par équipe Benjamins garçons. Ces championnats de France Interclubs se déroulaient à Mer (41) les 24 et 25 mai. L’objectif fixé par Stéphane MARTINEAU entraîneur du club était d’atteindre les 1/8ème de finale comme la génération GABORIT-PRIVAT-COTTREAU qui avait réussi cette performance à trois reprises en 2009 (16ème), 2010 (14ème) et 2012 (14ème).
 
L’équipe constituée de Ghislain GROSSIN, Alexandre ROCHARD, Tanguy SIXDENIER et Noé LANDREAU débutait la compétition en poule contre CIGEAN-MONTPELLIER (34), avec deux joueurs évoluant en nationale 1 au critérium fédéral. La rencontre fut difficile, avec à la clé, une défaite sèche 3-0 contre une formation qui deviendra le lendemain vice-champion de France. L’équation devenant alors assez simple, il fallait battre ALENCON (61) pour obtenir la seconde place de la poule permettant ainsi une qualification en 1/8ème de finale. Face à une excellente équipe Normande, la rencontre fut longue et très disputée. Alexandre ROCHARD apportant au bout de deux heures de bataille et de suspense la victoire finale au 5ème set.

Le tirage au sort, plus clément que celui des poules, proposait BOULOGNE-SUR-MER (62). L’équipe du Pas-de-Calais, supérieure en classement et sûr de leur fait, allait trébucher face à la hargne et la combativité des trois Bellevillois (Alexandre-Ghislain et Noé) qui apportèrent chacun le point nécessaire à la victoire (3-1) et le ticket pour les 1/4 de finale, à la grande joie des parents euphoriques, juchés sur les tribunes du complexe sportif de Mer.

En 1/4 de finale il ne restait plus que des villes dont les équipes séniors évoluent à un haut niveau nationale : Nice, Bordeaux, Issy-les-Moulineaux, Niort, Fontenay-sous-Bois, Montpellier, Thorigné-Fouillard et…….. Belleville-sur-Vie.

L’adversaire proposé fut les champions d’Ile-de-France : FONTENAY-SOUS-BOIS. Malgré une volonté toujours aussi présente les jeunes Bellevillois qui avaient laissé un peu trop d’énergie dans les batailles précédentes durent baisser pavillon sans démériter (3-1).

Le dimanche 25, les rencontres de classement débutaient. Nous en profitions pour faire rentrer Tanguy SIXDENIER qui n’avait pas encore participé à l’aventure, à la place d'Alexandre ROCHARD, face à NIORT (79). La défaite logique 3-1 face aux Niortais n’entamait pas le moral des minots conscients de ce qu’ils avaient déjà accomplis.

La rencontre pour la 7ème place contre BORDEAUX (33) allait s’avérer la plus aboutie du week-end. Une victoire sans discussion (3-0), malgré le retrait de Ghislain GROSSIN, concluait formidablement le magnifique parcours des benjamins Bellevillois. La victoire « du remplaçant » Tanguy SIXDENIER apportant le 3ème et dernier point (après avoir été mené 2 sets 0), clôturait de la meilleure des façons ce week-end historique pour le club.

Un grand bravo aux joueurs pour leurs résultats et leur comportement face à des équipes où figurait systématiquement un joueur évoluant en Nationale 1. Mention spéciale au formateur du club qui voit là une belle récompense de ses dix années de travail au sein de l’ES BELLEVILLE tennis de table. Bilan : Ghislain : 3/7, Alexandre : 3/7, Noé : 6/7, Tanguy : 1/2.

LA BANDE A TINO ARRETÉE EN 1/8ème DE FINALE AU CIC NATIONAL 2012 A JOUÉ-LES-TOURS

 Cette dangereuse bande de pilleurs de titres Interclubs (4 fois champions de Vendée, 3 fois vice-champions des pays de la Loire) ne sévira plus dans les palmarès. Après Tours en 2009 avec Léopold MICHENAUD, Paul BRIAUD, Arthur PRIVAT, Dylan CHRISTIEN et Romain BRETAGNE, puis à Pont-à-Mousson en 2010 avec Pierre COTTREAU, Arthur PRIVAT et Pierre GABORIT, nos 3 minimes participaient pour la 3ème fois en 4 ans au CIC (challenge Inter Clubs) National à Joué-les-Tours parmi les 24 meilleures équipes Françaises.
 
La journée de samedi débutait par la rencontre contre les nordistes de Proville (tête de série n°1 de la poule). Nous nous inclinons 3-1 après 2h30 de partie sans démériter face à une équipe légèrement supérieure. Pour atteindre les 1/8ème de finale (objectif fixé par Stéphane)  il fallait s’imposer face aux Limougeaux de Saint-Yriex. Ce qui fut fait assez aisément (victoire 3-0).
Comme les précédentes éditions nous atteignons donc les 1/8ème de finale, nous n’avions plus qu’à attendre le tirage au sort, si possible favorable. Nous aurions peut être dû aller bruler un cierge à la cathédrale de Tours. En effet, nous héritons de Thorigné-Fouillard double champion de France en titre et épouvantail de l’épreuve. Cette équipe composée des récenst champions France de double et vice-champion de France Minimes (ROLLAND 1763 pts, R.MENAND 1777 pts et P.MENAND 1376 pts) évolue sur une autre « planète ping » que la notre. Le score final sans appel de 3-0 en 40 minutes ne fut donc pas une surprise. Cette formation humble, nous a cependant respecté en jouant tout les sets à fond. Les 2 Pierre et Arthur ont produits, d’ailleurs, leurs meilleurs jeux. Eliminé du tableau final par l’équipe qui sera sacrée championne de France le lendemain, il ne nous restait plus qu’a faire mieux que la 14ème place, meilleur résultat obtenu par notre club.
Contrairement aux précédentes rencontres, le match suivant face à Amiens fut en tout point catastrophique (0-3). Nos trois joueurs après avoir montré le meilleur nous gratifient du pire : contre-performances, mental défaillant, fébrilité, renoncement, lacunes tactiques… Bref un match à oublier très vite. Le dimanche matin, nous remobilisons nos 3 compères pour les matchs de classement 13 à 16. L’état d’esprit est de suite, bien différent de la vieille au soir et se concrétise par une victoire sérieuse et combative 3-1 sur Nevers. Pour la 13ème place il nous restait plus qu’à affronter les Lyonnais de Gerland avec son leader ZENG (1658 pts). La défaite 3-2 fut plus qu’honorable avec une belle prestation de notre formation.
Au final nous obtenons la 14ème place, comme en 2010 et mieux qu’en 2009 (16ème), nous sommes donc à notre place. Pour un petit club d'une commune de 3 500 habitants c'est  respectable. . Les 3 amis ont bien profité de cette aventure nationale tout en ayant conscience qu’il n’en vivrait pas de sitôt.
 
Fin de carrière Inter-clubs pour cette belle génération que l’on retrouvera probablement en équipe fanion à l’avenir. Bien évidement, nous espérons comme tout clubs formateurs, retrouver une autre génération de ce calibre dans les années futures.
 
Merci aux Bellevillois restés en Vendée pour tout les messages d’encouragements.
 

BELLEVILLE 14° AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE BENJAMINS 2010 A PONT-A-MOUSSON

Notre équipe benjamins à réussi pour la seconde année consécutive à se qualifier pour les championnats de France par équipes. Nos petits Bellevillois vice champions des Pays de la Loire sont allés disputer le titre national parmi les 24 meilleures formations provenant de toute les régions de l’hexagone. La compétition se déroulait dans le grand complexe (40 tables) de Pont A Mousson (Meurthe et Moselle) près de Nancy soit un trajet de plus de 8 heures. Malheureusement, nos chances étaient réduites dès le début de la compétitions du fait de l’absence de notre n°2 qui n’a pas souhaité louper une journée d’école. Malgré cette défection nos trois benjamins (Arthur PRIVAT, Pierre COTTREAU, Pierre GABORIT) partaient avec enthousiasme et détermination devinant qu’ils allaient vivre une moment unique dans leur courte carrière.
Le début de la compétition victoire 3-0 sur Besançon et courte défaite sur Nice 3-2 nous permettait d’accéder au 1/8ème de finale. Thionville se présentait devant nous, pour une place en ¼ de finale qui s’ouvrit à nous avant de se défiler. En effet, dans le match capital, Pierre COTTREAU menait 2 set 0 et 9-8 soit à 2 points de l’exploit, malheureusement ses nerfs le trahissaient et une fébrilité s’emparait du jeu du plus jeune Bellevillois (défaite 3/2).
Les matchs de classement (9 à 16) se profilait avec une nouvelle défaite 3/2 face à Fondettes (région Centre) sur le même scénario que les revers précédents (2 victoires d’Arthur et les deux Pierre tétanisé par l’enjeu et l’ampleur de l’évènement)au désespoir du coach Philippe GUIHAIRE.
Le dimanche matin, nous décrochons notre première victoire 3/2 laborieusement  contre Saint Yriex (Haute Vienne). Nous finissons la compétition pour la 13ème place par une énième défaite 3/2 contre Chalons en Champagne.
 
Malgré quelques regrets, le bilan reste cependant positif :
- Nonobstant l’absence de Dylan CHRISTIEN nous gagnons deux places par rapport en 2009 où nous avions décroché la 16ème place.
- Les deux Pierre ont découvert le haut niveau ce qui leur sera profitable pour la suite de leur carrière.
- Arthur PRIVAT s’est comporté en véritable leader : 11 victoires sur 11 en ne concédant que 4 sets sur son week-end, de bon augure avant le championnat de France individuel des 4-5-6 juin à Agen.
- Le' comportement à et en dehors de la table de nos trois compères fut irréprochable. Leur sourire lors du retour en disait long sur le plaisir qu'ils ont ressentis lorsde cetet belle aventure qu'ils souhaitent revivre le plus tôt possible.

LES PETITS LOUPS ATTEIGNENT LES 1/8ème DE FINALE DU CIC NATIONAL 2009

L'édition, nationale du Challenge Inter Club avait lieu à Tours les 16 et 17 mai 2009. Belleville participait à un championnat d efRance pour la 1ère fois depuis 20 ans. Notre équipe Benjamins, brillament qualifiée est partie se frotter aux meilleures équipes de l'hexagone. L'objectif était surtout, pour la plupart, de découvrir, d'apprendre et si possible d'atteindre un 1/8ème de finale. Comme promis aux enfants, nous avions emmené 5 joueurs : Arthur PRIVAT en n°1, Léoopold MICHENAUD en n°2 et Paul BRIAUD, Romain BRETAGNE, Dylan CHRISTIEN en n°3.
 
La compétition démarait en poule sous les meilleurs auspices par une victoire 3-0 sur le Canet (Côte d'Azur). La rencontre suivante contre Neuve-Maisons (Loraine) fut perdue de justesse (3-2), grâce à une composition astucieuse du coach Lorain. en terminant second, nous étions qualifié pour le s1/8ème où nous hérions du plus mauvais tirage à savoir la tête de série n°2 Poitiers. Face au futur champion de France, l'équipe a réalisé l'une de ses rencontre les plus aboutie (défaite 1-3). Paul et Arthur malmenant sérieusement les Poitevins au point de faire perdre son calme au coach adverse. Les matchs de classement, nous ont ensuite permis de faire tourner nos n°3. Pour finir la journée du samedi, Annecy nous était proposé. Après avoir fort bien débuté la rencontre, en menant 2-0, nos Bellevillois se sont écroulés physiquement mais surtout mentallemnt et s'inclinnent 3-2. Un sévère débriefing s'imposait le soir dans les chambres. On n'entendait plus une mouche voler à l'horizon.
Le lendemain, l'état d'esprit était bien différent : plus de volonté, plus de solidarité, plus d'encouragements. Face à Bègles, la rencontre fut acharnée et accrochée avec un Arthur conquérent et un Léopold ne retrouvant pas la justesse de son jeu (défaite 3-2 après 2h30 de match). Il ne nous restait plus qu'à disputer la 15° place contre BALARUC (Languedoc-roussillon). Face à un adversaire plus homogène et légèrement supérieur nous nous inclinnons 3-1, sans rien lâcher.
Globalement, l'expérience fut très enrichissante, surtout pour Paul, Romain et Dylan qui participaient pour la 1ère fois à une compétition nationale. Nos n°2 et 3 ont parfois montré leur limite face à des adversaires plus aguéris en particulier dans le petit jeu (trop de fautes de remise ou de poussette).
Bilan : Arthur 6/11, Léopold 2/8, Paul 1/2, Romain 1/2 et Dylan 0/2.