Léocanard : Bonjour Thomas. Tu es un jeune licencié au club, tu es né en 2001. Malgré ton jeune âge, cela fait plusieurs années que tu t'es intéressé à l'arbitrage. Comment est tu venu à l'arbitrage ? Comment s'est passée ta formation initiale ? As tu eu un tuteur au club ?
 
Thomas :Bonjour, j'ai commencé à m'intéresser à l'arbitrage lors des tournois auxquels j'ai participé avec les différentes équipes dans lesquelles je jouais. j'ai fini par y prendre gout. Pour ce qui est de ma formation, en U13 j'ai participé aux JDA (journée départementale de l'arbitrage) organisées par le comité, cette journée sert également à la détection. J'ai ensuite été convoqué une autre journée avant d'intégrer définitivement la session 2 du Pôle Espoir Arbitre du comité. Cette formation se déroule sur 2 saisons, à raison de 2 à 3 jours de stage lors des vacances scolaires. L'encadrement est assuré par des arbitres Région et Championnat de France du Comité. La validation finale se déroule lors du tournoi du huit mai à Cholet. Je tiens à remercier Kévin Pennuen ainsi que Paul Batardière pour leurs nombreux conseils.
 
Léocanard : A ce jour, as tu créé des vocations auprès de tes partenaires, d'autres jeunes du club  ? Y en a t il d'autres qui se sont intéressé à ce que tu faisais ? Quels conseils peux tu leur apporter ? Raconte nous comment le comité fait pour que tu concilies ton arbitrage et tes matches d'autant que tu joues en Région (16h le samedi). 

Thomas : Je sais que cette année, quelques jeunes sont allés aux JDA. Si certains sont interessés qu'ils ou elles n'hésitent pas à venir mes rencontrer. il faut profiter de certains entrainements, ou stages, ou de tournois pour se saisir d'un sifflet et se lancer dans le grand bain. Ensuite il suffit de se rapprocher de Kevin responsable de l'arbitrage au club qui saura vous conseiller. Un site de la fédération est dédié à la gestion des matchs et notamment des disponibiltés des arbitres, j'y est simplement indiqué que je ne pouvais pas arbitrer le samedi après midi.

Léocanard : A quel niveau évolues tu en arbitrage ? Quelles difficultés rencontres tu ? Quelles satisfactions  retires tu de cette expérience d'arbitrage ? Quels conseils peux tu donner aux candidats, à ceux qui hésitent à franchir le pas ?
 
Thomas : Pour ce début de saison, je suis désigné sur des matchs  U13 en Départementale 1. La principale difficulté est de faire abstraction de l'environnement du match, pour rester concentré sur le match. Pour l'instant tout se passe pour le mieux. A 13 ans, diriger une rencontre reste tout de même très gratifiant. Comme je l'ai dit plus haut, il ne faut pas hésiter à essayer dès que l'occasion se présente.
 
Léocanard : Quelles sont les évaluations, les contrôles que vous subissez en tant qu'arbitre : la fréquence des supervisions, comment se passent les changements de niveau....Après la formation initiale, il y a sans doute un recyclage permanent au niveau du comité. Comment celà s'organise t il ? 


Thomas : Tout arbitre est supervisé au minimum une fois par saison, et en fin de saison des niveaux d'arbitrage sont définis pour chaque arbitre.
Le recyclage se fait en début de saison, il est obligatoire. Y sont évoqués les nouveautés réglementaires, des QCM et autres exercices de mises en situations. Un stage de perfectionnement est prévue à mi-saison. En région plusieurs stages ont lieu au cours de la saison. Pour les changements de niveaux, le comité classe ses arbitres par niveaux et les meilleurs sont proposés à la ligue, avec des tests à la clé. Et ainsi de suite pour les différents niveaux d'arbitrage.
 
Léocanard : Quand on est joueur/arbitre, est ce que celà modifie ton comportement vis à vis d'eux sur le terrain ? Quelles ambitions as tu dans le domaine de l'arbitrage ?

Thomas : Effectivement, je suis beaucoup plus indulgent, car je sais que l'arbitrage d'une rencontre n'a rien de facile. Joueurs comme arbitres chacun doit prendre plaisir à être sur le terrain. Mon objectif est de siffler au plus haut niveau possible, et pourquoi en Haut Niveau, mais la route est longue et difficile.
D'ailleurs quelques très bons joueurs commencent à arbitrer à de très bon niveau, l'exemple qui me vient à l'esprit est celui de Johan Rathieuville de Brissac (Ex: EOSL) qui arbitre des matchs de championnat de France. Il est depuis peu le nouveau Conseiller Technique Arbitrage du comité.

Je souhaite à toutes et tous une très bonne saison, et n'oubliez pas, joueurs et arbitres nous pratiquons le même sport