Ronde 7

Du 09 au 26 avril 2011

La septième ronde arrive à son terme mais malheureusement elle a pris un peu de retard sur le calendrier.

J’ai répertorié cette semaine quelques exploits et quelques surprises.

Nous sommes le 20 avril et la rencontre du jour, Philippe Le François Herst qui passe la totalité de son temps pour ses affaires à l’étranger. Mais lorsqu’il est là il heureux, et il joue volontiers. Aujourd’hui c’est contre Maurice Mondzie. Ce fut une partie champagne.  



Ces derniers temps Maurice fait de bonnes performances en championnat. Mais cette bataille est rude et incertaine. Notre cher Philippe qui a les blancs, et dont le trait, ne laisse aucun répit à son vis-à-vis. Pourtant notre cher Mauricerésiste longtemps. Mais par l’usure du temps il finit par succomber sous les assauts répétés.

 

La deuxième rencontre de la semaine fut celle des deux premiers du classement, je veux nommer Zvonimir Zotti qui est le favori pour remporter ce tournoi et Jean Louis Rotsaert l’un des meilleurs éléments de notre club.

Le début est classique mais dès les premières escarmouches notre cher Jean Louis commet des imprécisions, cela le met immédiatement en infériorité. Notre cher Zvonimir habile malgré le manque de compétition parvient par des magnifique

manœuvres à remporter cette partie. Il possède maintenant deux points d’avance sur son poursuivant le plus proche et la victoire ne peut plus lui échapper.

(Voir details sur la pege d'Accuiel)


Une rencontre  du troisième type  se prépare, René Tongourian qui est un bon non classé, et qui à fait des merveilles depuis le début de ce tournoi. Il a à son palmarès des performances étonnantes (Gérard Battaglia, Eric Vialette, etc.).

Son adversaire du jour est Bernard Durieux, qui possède le même nombre de points mais qui est décidé à prendre tous les risques pour gagner.

Au cours de la partie notre cher Bernard réfléchit trop et a un déficit d’une demi-heure sur son vis-à-vis. Sa parte semble toutefois meilleure dans la structure. Il parvient à mater son vis-à-vis in extrémis à quelques secondes de tomber à la pendule.  

 

 

 

Cette semaine à été celle de toutes les grandes pensées échiquéennes, et leurs parties ont fait vibré par le spectacle fournit beaucoup de nos adhérents.

 

 

Pierre Andonian le 24/04/2011   


Echiquier Marseillais 1872

Tournoi Intérieur - Ronde 7

Les grandes manœuvres
Mondzi.jpg
ReneDurieu.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com