Cours du 5 et 12/11/2013 Sandre

Le SANDRE . Intervenants : Jean Dominique ALBERT et Guy BOYARD.

Origine et Description : Le sandre est un carnassier originaire d'Europe Centrale ( bassin du Danube et de la Volga), très pêché et recherché pour sa chair qui est estimée. Il est de la famille des percidés et d'ailleurs, il a un air de ressemblance avec sa cousine la perche. Comme elle, il a 2 nageoires dorsales, dont la première est armée de rayons épineux. Son corps est allongé et fusiforme, sa bouche est fine est longue, avec 2 paires de canines, très développées. 
Les yeux sont vitreux et globuleux, la rétine est très voisine de celle des rapaces nocturnes ou des chats, il possède donc une bonne acuité visuelle, même dans des environnements où l’intensité lumineuse est faible. Sa robe est plutôt grise, marquée de rayures verticales sombres qui traversent le corps.
Sa croissance est rapide dans les eaux chaudes. A l'âge de 6 ans, il mesure environ 70 cm pour un poids de 3 à 4 kilos.
Il peut atteindre jusqu'à 1,20 m et un poids de 15 kilos.
 
Habitat : En France, il a colonisé, depuis  quelques décennies un peu tous les milieux ( rivières, lacs, étangs, barrages et canaux). Il aime se tenir en profondeur, avec une préférence pour les fonds durs ( graviers, rochers), non vaseux. Il affectionne les eaux troubles mais de bonne qualité et il se tient dans les courants lents, dans les endroits encombrées de bois morts et de souches. Les postes qui doivent être prospectés en priorité sont : la confluence d'un ruisseau et d'une rivière, l'aval d'une écluse, d'un barrage ou  l'aval des  ponts. Le sandre vit et chasse le plus souvent en groupes de sujets ayant sensiblement, la même taille. Il devient solitaire lorsqu'il vieillit.
 
Alimentation : Il se nourrit en toute saison. Comme sa bouche est plutôt petite et son tube digestif étroit, il recherchera des poissons mesurant entre 6 et 12 cm, en général: vairons, ablettes gardonneaux, perchettes, etc... . Sa très bonne vue, adaptée à une lumière faible lui donne un très gros avantage sur les petits poissons, habitués, aux milieux bien éclairés. Il ne dédaigne pas non plus se saisir, de crustacés ( écrevisses), de vers et jusqu’à des poissons morts sur le fond qu'il a tués quelques minutes avant ou pas. Ses périodes de prédilection pour se nourrir se situe le soir tard ou le matin très tôt.
 
Reproduction :  L'un des atouts du sandre tient à son mode de reproduction. Il fraie en couple, vers avril-mai, lorsque l'eau atteint 14°. Il construit un nid rustique sur des substrats sableux ou caillouteux, assez profonds car les larves sont sensibles à la lumière. La femelle pond 100000 à 200000 œufs par kilo de son poids. Le mâle veille sur la ponte, nettoie le nid et chasse tout intrus. Les alevins se nourrissent de planctons et d'invertébrés, avant de se consacrer, uniquement à la chasse de petits poissons.
 
Technique de Pêche : Elles sont nombreuses; en voici quelques unes.
 
Au flotteur : Choisir une canne à anneaux, à action de pointe et de longueur 4 m ( légèrement raide) et un moulinet à tambour fixe garni de Nylon 24/100 ou d'une tresse de 12/100. Prendre un flotteur fixe de portance 6 à 8 gr fixe ou coulissant équilibré par une olive suivi d'une perle ou d'un amortisseur, un émerillon à agrafe et un bas de ligne, de 35 cm , en  nylon 20/100, un hameçon simple N°4 .  Le vif sera de taille moyenne 8 à 10 cm ( ablettes de préférence, plus fragiles mais excellentes). Régler le flotteur au ras du fond. dans les endroits encombrés, le vif sera accroché en faisant pénétrer la pointe sous la gorge et en la faisant ressortir par une narine. A la touche, ouvrez le pick-up du moulinet et laissez partir quelques secondes pour que le poisson ait le temps d'engamer votre vif. Fermez le pick-up, tenez au raide et ferrez en souplesse.
 
En plombée :  Même canne, même montage mais sans le flotteur. Ce montage permet de lancer plus loin, avec une olive plus lourde ( jusqu'à 50 gr) si le courant est important. Ouvrez le pick-up et bloquez le fil en double sous un bracelet caoutchouc, pour laisser partir le fil en cas de touche.
 
A la tiretteChoisir une canne à anneaux de 2m50 à 3m , légère et souple de pointe. Moulinet à lancer léger performant, garni de nylon 24/100. Plombée réalisée avec une balle nickelée de 15gr , un émerillon à agrafe et un bas de ligne nylon de 30 cm en 20/100, terminé par un hameçon N° 4. Escher avec un vif piqué par le nez. Lancez en souplesse et attendre le contact avec le fond. Relevez la canne jusqu'à sentir le plomb qui glisse sur le fond. Laissez travailler un moment sur place . Récupérez 1m de fil en abaissant la canne puis relevez là et animez votre vif par petites saccades.
 Recommencez jusqu'à atteindre la rive. Pêchez en effectuant plusieurs lancés en éventail. Si vous sentez un arrêt, laissez partir franchement avant de ferrer. Technique possible avec un leurre souple également; dans ce cas le ferrage est immédiat, après un arrêt.
 
Au mort manié : Technique la plus productive d'après les spécialistes.
Le bateau devient presque indispensable pour prospecter certains obstacles et aussi les fosses. Le matériel est le même que pour la pêche à la tirette, avec un scion plus rigide. La monture de base est celle développée par Albert DRACHKOVITCH, équipée d'un poisson mort ou d'un leurre souple, ex : virgule. Il est conseillé d'utiliser un bas de ligne en fil d'acier ou en fluoro carbone; en effet, ce montage intéresse, également, les brochets. Le grammage du plomb ( 5 à 15 gr) devra être adapté à la profondeur et à la vitesse du courant.
 Action de pêche: Lancez et laissez couler votre montage jusqu'au fond, attendez quelques secondes puis ramenez progressivement votre ligne en exerçant des tirées plus ou moins rapides, en ramenant tantôt à droite et tantôt à gauche, canne haute puis canne basse. Arrêtez vous puis recommencez. Il faut donner l'impression au sandre que votre poisson est en train d'agonir. Lors de la touche en général à la descente, ferrez rapidement. Le sandre n'est pas un très gros bagarreur et vous devriez le ramener assez rapidement.
Quelques trucs pour finir: Essayez de pêcher dans des fonds les plus profonds possibles; ceux-ci abritent en général les plus gros et les plus vieux sandres. Le vif ( ablette, goujon ou gardon 8 à 10 cm) est mis en place sur la monture, puis les hameçons triples et enfin le fil de laiton qui ligaturera la tête du petit  poisson. Le plomb devra être mis de préférence dans l'axe de manière à ce que votre montage ne tourne pas comme une hélice. Un petit brin de laine rouge peut être rajouté pour toujours simuler un poisson blessé.   
 
JPC
 
860052141501fa272ba934m1.jpg
drachko061.jpg
drachko001.jpg
drachko071.jpg
SANDRE1.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com