Bacrot-Rene 11.jpg
Simultanée 
Bacrot-25 Joueurs 
du 22 juin 2012
Après un début "scandinave"
1.e4..........d5
2.exd5 .....Cf6
3.d4..........Cxd5
4.Cf3........Fg4
5.Fe2.......Cc6
60-0.........e6
7.h3
Bacrot-Rene 12.jpg
Je décide (petit joueur de club), de provoquer le Grand Maître en lui offrant le fou.
Lorsqu'il  arrive face à moi je joue :
 7.........h5 .
Il me regarde et réfléchit une minute pendant que je le défie du regard.(photo ci-contre+zoom)
Puis il réplique
8.hxg4 
Bacrot-Rene 13.jpg
Après la prise de mon fou je repends  le pion par
8....................hxg4
Bacrot-Rene14.jpg
Le cavalier attaqué va donc en 
9.Cg5
Il ne me reste plus qu'à mener ma dame en h4 ou h6 pour mater le G.M.I. en 12 coups ???
Bacrot-Rene15 .jpg
Mais avant ça je dois consolider ma position: je joue:
9.............f5

Mon but est de mettre la dame en f6 pour aller en h4 ou h6 et je mate au coup suivant!
Si 10.f3 .....g3 qui devient  le "pion de Damiano".

Là dessus j'ai été surpris car mon adversaire a joué un coup que je n'avais pas prévu.
LEQUEL?                 ( Réponse la semaine prochaine.)

Bien sûr j'ai perdu.   Mais j'ai résisté 
(comme la chèvre de Mr. Seguin non pas jusqu’au matin) mais jusqu'au 36ème coup avant de rendre les armes.
En lui tendant la main en signe d'abandon, Étienne Bacrot me dit  me regardant dans les yeux avec un petit sourire: " votre attaque était agressive" puis il s'en est allé à la table suivante.
René

J'ai défié BACROT ( René) CLIC en haut à gauche pour zoom.
le fou.jpg
dx1.jpg
10. Fxg5 !

Mince! Ça alors!  Le G.M.I. (Grand Maître International) me rend le fou!
Je n'avais pas prévu ce coup là. 
dx2.jpg
10. .................fxg5
11. Dxg5

Je récupère le fou.
La dame prend pion
dx3.jpg
11.  ..............Df6


L'espoir fait vivre.
dx4.jpg

12.Dxe6+ .......Dxf6
13.Cxe6  

Si encore je pouvais roquer! 
Après l'échange des dames, résultat des courses j'ai 2 pions de moins, plus d'attaque et je joue contre BACROT.
13...          ......Rd7
"- Oh ! pourvu que je tienne jusqu'à l'aube..." 
avait-elle dit avant de céder au chant du coq face au méchant loup.
Au 36 ème coup devant l'inexorable avancée  du pion g soutenu par le roi et après avoir suffisamment résisté en ayant récupéré 1 pion dans l'échange des 4 tours, force me fut de tendre la main en signe d'abandon. 
C'est à ce moment là que le champion m'a dit avec son petit sourire: " vous avez été agressif"
en signant le "cavalier" portant mon nom.
René
Seulement 2 jours plus tard cette mémorable simultanée,
le club " Marseille-Échecs" emmené par Étienne BACROT remporte la coupe de France 2012 (CLIC).
Si notre champion a apprécié ce billet qui s'est voulu humoristique, nous nous ferons un plaisir de publier sa réaction s'il désire faire un commentaire.

Bonjour,

   Au prix de quelques gouttes sous le soleil marseillais,

je suis content d'avoir réfuté l'attaque Tongourian de l'Alekhine,

bravo pour l'audace!

   Amicalement  Etienne

Voici la réponse d'Étienne Bacrot (par e-mail)
...et la partie jusqu'au 13 ème coup...
Rene_Bacrot.jpg

Voici la réponse (par mail) de notre champion


Bonjour,

Au prix de quelques gouttes sous le soleil marseillais,

je suis content d'avoir réfuté l'attaque Tongourian de l'Alekhine,

bravo pour l'audace!

   Amicalement  Etienne

ce site a été créé sur www.quomodo.com