Dragon ball Z pour les nuls
Adresse
Téléphone
Connexion

Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!

Deux ans après la défaite de Majin Boo, Tarble se rendit sur la planète Terre accompagné de sa femme Guru afin de demander de l'aide à son frère Vegeta. Là-bas, il rencontra l'intégralité de la team Z et leur expliqua la situation : deux frères nommés Abo et Cado sèment la terreur sur sa planète et Tarble n'est pas de taille contre eux.

Son Gokû  se montra tout de suite intéressé par cette opportunité de combat. Tarble, à l'aide de son scouter, mesura alors la force de son interlocuteur et déclara que celui-ci n'était pas de taille. Vegeta le sermonna alors en lui disant qu'un vrai guerrier peut camoufler sa force et qu'il ne faut pas se fier à son scouter. Son Gokû déploya alors toute sa puissance, ce qui eut pour effet de faire exploser le scouter de Tarble. Bientôt, toute la team Z se retrouva interressé par le combat, mais Gokû répliqua que seul un guerrier pourrait se battre contre eux. Il proposa ainsi de tirer à la courte paille celui qui pourrait le faire à l'aide de ses radis.

Trunks gagna, mais Son Goten le rejoignit dès que l'ennemi arriva. Les deux amis luttèrent contre les deux frères extra-terrestres et les dominèrent. Tarble resta en retrait en observa le combat pendant toute sa durée.

 Abo et Cado, agacés d'être tenus en échec par deux enfants, utilisent alors la fusion pour devenir Aka.  Mais Goten et Trunks font de même et fusionnent en Gotenks. Abocado, après que Gotenks se soit moqué de lui, utilise le Whahaha no Ha, une rafale de boule d'énergie mais Son Gokû et les autres réussissent a tout contrer, ce qui énerve encore plus Abocado qui utilise alors le Whahaha no Ha Ultime, une version beaucoup plus puissante de la technique utilisée précédement. Gokû arrive tout de même assez facilement à contrer la technique et met Aka KO en un seul coup de poing. Après qu'Abo et Cado aient été vaincus, il resta sur Terre le temps du repas avec Gokû et ses amis, puis repartit sur sa planète, accompagné par sa femme.