DOJO7
"Le bien-être du corps et de l'esprit"
logo dojo7 1
Avant-Pays Savoyard
/
06.24.98.00.23
KARATE WADO-RYU (Ecole de la Voie et de l’Harmonie)

Le Wado-ryu est la maîtrise du coeur et des sentiments." Otsuka Hironori

WADO-RYU : Ecole (Ryu) de la Voie (Do) et de l'harmonie (Wa). Style japonais de karaté crée par Otsuka Hironori. Le Wado-ryu est l'un des 4 styles majeurs de karaté avec le SHOTOKAN-RYU, le SHITO-RYU et le GOJU-RYU.

Le Wado-ryu est le résultat d'une synthèse entre les techniques du Ju-jutsu japonais, dont Otsuka était déjà expert (Shindo Yoshin-ryu), et celles du Karaté d'Okinawa introduites au Japon au début des années 1920 par Funakoshi Gichin, dont il devint l'élève en 1922 et avec lequel il reste jusqu'en 1930. Les divergences qui apparurent alors entre les deux hommes, et surtout, celles qui opposèrent Otsuka au fils de Funakoshi, Yoshitaka, firent qu'Otsuka prit ses distances avec le Shotokan, se mit à enseigner sa propre conception du Karatedo à partir de 1934 et, finalement, lui donna son nom de Wado-ryu Karaté en 1939.

Il y exprime une conception différente du mouvement technique, davantage basé sur la souplesse (Ju), en accord avec les principes naturels (Wa), s'exprimant par des techniques plus courtes, des positions plus hautes, la flexibilité plus grande du tronc, des déplacements plus souples, le tout proche de ce qui constitue l'ossature du Ju-jutsu ou de l'Aiki-Jutsu.

Il y a également une meilleure liaison entre coups frappées (Atemi-waza), clés d'articulations (Kansetsu-waza) ou encore projections (Nage-waza), avec une nette préférence pour l'absorption de l'énergie adverse, dans l'esquive, plutôt que dans le blocage en force. Les esquives du Wado-ryu (Yokeru-koto) reposent sur les principes de Inasu (laisser passer l'attaque et ne pas la stopper en force), Nagasu (respirer naturellement, comme l'eau qui coule) et Noru (envelopper). Otsuka modifia également les Kata appris de Funakoshi, retournant à des formes techniques anciennes et des appellations d'origine.
UN RESUME DU WADO-RYU

Si le Japon est considéré aujourd’hui comme le haut lieu d’où nous viennent les experts et les maîtres de cet art martial, c’est en fait l’île d’Okinawa, au sud du Japon, qui fut le berceau du karaté.

En tant que méthode d’exercice des mains et des pieds, le karaté remonte à l’Antiquité mais l’histoire du karaté actuellement popularisé par les Japonais a commencé il y a seulement une cinquantaine d’années.

L’histoire ou la légende raconte que c’est en Inde que naquit, il y a plus de deux mille ans, une méthode guerrière qui peut être considérée comme ayant inspiré le karaté actuel.

Ce n’est qu’au 20ème siècle que des instructeurs de l’OKINAWA-TE, jetèrent le voile. Ancien élève de Funakoshi expert Japonais du style SHOTOKAN, Otsuka Hironori créa le style WADO-RYU la « Voie de l’Harmonie » en 1939.

Ecole davantage basée sur la flexibilité et l’esquive au contraire du SHOTOKAN de Maître Funakoshi. On y trouve notamment une influence très nette du vieux Ju-jutsu japonais.

Otsuka Hironori reçu en avril 1966 une haute distinction impérial pour sa contribution au développement du karaté au Japon et, en 1972, le titre de Meijin.




LES KATAS (avec leurs correspondances en Shotokan-ryu)

* 5 Pinan (Heian)

* 3 Naihanchi (Tekki)

* Bassai (Bassai-dai)

* Kushanku (Kanku-dai)

* Chinto (Gankaku)

* Ni-sei-shi (Nijushiho)

* Seishan (Hangetsu)

* Wanshu (Empi)

* Ro-hai (Meikyo)

* Jion

Otsuka créa également 10 Kumite-kata (ou Kihon-kumite), séquences de combats codifiées à pratiquer avec un partenaire, dans lesquelles sont illustrés les principes de l'esquives et l'influence du vieux Ju-Jutsu sur le style.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
VIVEZ COMME SI L'INSTANT LE PLUS IMPORTANT DE LA VIE ETAIT LE MOMENT QUE VOUS VIVEZ MAINTENANT ET PENSEZ QUE LA SANTE VAUT MIEUX QUE LA RICHESSE.