La dernière journée

Ce samedi au gymnase les garçons recevaient Piegros la Clastre. Une victoire qui fait du bien....encore une fois une belle défense des diois...avec des joueurs appliqués...seul problème trop de moment de flottement ou on perd notre basket....et il faut souvent demander un temps mort pour remonter un peu les bretelles...hormis cela quand on veut jouer on sait le faire!! En attaque nous commençons à voir le fruit du travail effectué à l entraînement avec des joueurs capables de déclencher des contre-attaque ...même chose avec quelques shoots notamment à 3 pts qui finissent au fond du cercle...le plus important étant l attitude des joueurs entre eux avec un groupe capable de s encourager dans les moments difficiles et près  à se serrer les coudes!!! Donc on continu....3 victoires de rang ...a mardi 19h....

Les minimes filles restaient au repos, Valence bourg Basket déclarait forfait, les filles terminent première des brassages.

Les u18f restent dans le cocon drome-ardéchois; vaincues 51-41, les filles n'ont pu endiguer le déferlement de lancer-francs qui leur est tombé dessus, et pour celles et ceux qui sont bons en arithmétique , voici l'équation: 19 sur.......37 pour Aubenas, 9 sur .....18 pour Die, différence plus dix, celle du score final!!
on ajoute nombre de violations sifflées à l'encontre des dioises (sept marchers, quatre temporisations dans la raquette), curieux tout de même pour des joueuses profilées niveau région et donc censées maitrisées leur fondamentaux; soit autant de munitions offensives de moins!! et on a une partie de l'explication de la défaite de Die; l'autre partie tient au mental, car si Die possède dans ses rangs des joueuses plus affirmées techniquement, la volonté d'aller en ligue des Alpes était plus albenassienne, en témoigne tous ces ballons arrachés au sol qui étaient le plus souvent pour les ardéchoises; pourtant, la mi-temps atteinte sur le score de 29-27 en faveur de Die n'augurait pas d'un tel scénario cauchemar lors du troisième acte où Die se contentera de regarder son adversaire enfiler  11 lancers-francs( 17-2); et malgré un sursaut d'orgueil, nos filles laissent passer leur chance et réintègreront le championnat d'élite Drôme-Ardèche début Janvier.

ce site a été créé sur www.quomodo.com