MISE EN SCENE

MISE EN SCENE


« Détective » de Gilles Langlois est une pièce qui mélange les genres, théâtre, one-man-show, cinéma. L’itinéraire de la pièce passe allégrement d’un genre à l’autre. C’est l’ensemble de ces genres réunis, qui nous raconte l’histoire dans son intégralité. C’est pourquoi, il a été nécessaire, que l’approche créative du spectacle, se fasse dans une couleur identique, pour chacun des genres exploités. La première difficulté de la mise en scène « théâtre » a été de reproduire sur scène, une ambiance et un style, identiques à ceux créés par le réalisateur cinéma et qui sont projetés sur écran, en alternance avec le jeu du comédien, sur le plateau. Une recherche et un travail aigu de la lumière, afin de recréer cette ambiance « brumeuse » des films policiers des années cinquante et soixante, a été nécessaire. L’importance de la création lumière a été capitale dans la réussite de ce projet.

 

La deuxième difficulté a été de permettre à ce personnage, de se promener d’un écran de cinéma à un plateau de théâtre, de converser directement avec le public, pour ensuite  s’entretenir avec un autre personnage qui est dans l’écran, de le rejoindre dans l’image et ainsi de suite. Il fallait que ce personnage puisse se promener d’un endroit à l’autre sans désorienter le public. C’est pourquoi, avec le comédien, un travail sur le charisme et l’apparence des détectives privés des films noirs a été approfondie, afin de permettre à ce personnage d’être aussi présent sur scène que sur l’écran.

 

Enfin, une musique unique pour le film et  pour le théâtre permet de maintenir un lien concret entre les scènes filmées et les scènes jouées en « live ».

 

 

                                                                                             Thierry Der’ven

 

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com