2011 Record UCI Masters + 65 ans Demenois

AV.JPG

 


RECORD de l’HEURE MASTERS

 

Le Record de l’Heure en cyclisme est une épreuve de prestige qui consiste à couvrir la plus grande distance possible en 60 minutes.

Cette épreuve mythique effraie beaucoup les postulants, car elle se situe à l’extrême limite des possibilités de l’individu et toute erreur de gestion dans l’effort entraine irrémédiablement l’échec.

Ce genre de défi correspond à mes gouts et compétences professionnelles, ayant eu dans ma carrière d’entraîneur à la Fédération Française de Cyclisme, la préparation de plusieurs champions dans ce domaine.

Aussi, je me suis dis que pour honorer mes 50 ans de sport comme pratiquant ou entraîneur, il serait sympa de faire ce que j’ai fait faire aux autres.

Chose faite aujourd’hui puisque je détiens le nouveau Record du Monde dans ma catégorie master, performance homologuée par l’Union Cycliste Internationale depuis le 5 mai 2011.

L’épreuve c’est déroulée en fait le 22 janvier 2011 à Mexico mais les formalités d’homologation ont trainées pour rassembler toutes les pièces du dossier.

Pourquoi à Mexico ?      parce que c’est déjà un lieu magique, qui a vu passer les plus grands champions : Moser, Merck, Longo. Et puis aussi parce que l’altitude de 2200m apporte des bénéfices mais  aussi du malus, cependant j’ai la chance de m’adapter avec facilité à ces exigences, ayant en 2009 eu l’occasion de tester à vélo plusieurs passages de cols à plus de 5200m au Tibet.

Le projet « aller jusqu’au bout des ses rêves » à donc vu le jour en 2010 et après avoir eu le soutien du Vélo Club Dracénois, où je suis licencié, et de son Président M.Sauval, j’ai cherché et trouvé dans la sociète Italu implantée à Mouans Sartoux une partie du sponsoring nécessaire à l’opération.

A  partir d’une base foncière acquise de longue date, je me suis astreint à une année d’entrainement spécifique, entre autre sur l’anneau cycliste Louison Bobet à Cannes La Bocca où l’on peut à tout moment rouler en toute sécurité.

Au fil des mois les choix techniques se sont affinés (position aérodynamique, choix du développement, des longueurs de manivelles, etc…) les décisions arrêtées et la préparation c’est poursuivie malgré les aléas de la météo hivernale.

Le jour J j’étais prêt physiquement et mentalement, pour aller plus loin que mes prédécesseurs, dont le dernier titulaire le Britannique Hodgins qui avec 42.045 km détenait le record depuis 1999.

Le bonheur était atteint qu’une fois les 3600 secondes écoulées pour parcourir 42.614 km.

C’était ma façon de fêter mes 65 ans.

JP Demenois

ce site a été créé sur www.quomodo.com