cyclos Pipriac
Adresse
/
Téléphone

Toutes à Toulouse 2021

 
Les entrainements s'enchainent dans la bonne humeur !
 
 

Résumé de la semaine

Voilà notre périple est terminé!
Que cette semaine tant attendue ou redoutée est passée vite!

Finalement plus de 830 kms de vélo en 7 étapes (entre 100 et 135 kms) ça se fait bien. Pour certaines il y avait un goût de trop peu et nous aurions bien continué. Pour d'autres le fessier avait suffisamment souffert.
 
Place de la Mairie de Rennes le samedi 4 septembre, nous étions plus de 80 féminines à prendre le départ de ce fabuleux voyage. De Pipriac nous étions 6 : Madeleine, Véronique, Marcelle, Brigitte, Anne et Manue. Nous avons partagé notre groupe avec Françoise et Marthe du club de Pleine Fougères.
 
La première étape, petite journée de mise en jambe et de découverte de son groupe, nous a mené à Nantes.
Les autres journées nous ont menées successivement à La Roche sur Yon, La Rochelle, St Palais/mer, Artigues, Reaup-Lisse.
Nous avons donc roulé dans des paysages bien différents de pinèdes, de bords de mer, de campagnes vallonnées. Parfois les longues lignes droites plates ou des parcours à bosses mettaient notre motivation à rude épreuve mais l'esprit de groupe nous aidait à maintenir le cap. Nous avons traversé des bourgs bien mignons qui valent le détour.
 
Nous avons eu quelques frayeurs sur de grandes routes nationales où les camions nous frôlaient. Dans les rues des grandes villes combien de fois nous nous sommes dit que notre campagne nous manquaient!
Des descentes un peu serrées ont généré quelques chutes sans gravité ( pas dans notre groupe , ce n'était pas loin mais l'expérience et le sang-froid ont permis à notre camarade Marthe de rester en selle)
Des chiens ont également attaqué certaines de nos camarades du côté de Condom. Ils voulaient absolument croquer des mollets de cyclistes. Cela a vraiment terni la dernière étape. Espérons que les propriétaires recevront les sanctions appropriées.
Mais malgré les embuches ,nous sommes toutes arrivées à Toulouse.
 
Côté météo, les pronostics étaient plutôt défavorables mais il faut avouer que nous avons plus souffert de la chaleur que de la pluie. Nous les attendions avec grande hâte nos arrêts café et diabolos. Seules 2 averses nous ont un peu taquinées. Que demander de mieux! Dans ce sens là nous apprécions faire mentir les prédictions.
 
Côté mécanique, notre groupe pipriatain n'a eu a déploré que 2 crevaisons.
 
Tout au long de cette semaine nous avons fait de jolies rencontres, dans les bars , dans nos lieux d'acceuil, sur les bords de route. Notre groupe a même eu le privilège de visiter une abbaye royale normalement fermée à la visite. Le propriétaire des lieux ,touché par notre voyage, nous a ouvert les portes de son domaine pour une visite guidée emplie de passion et de fierté. Quel privilège pour nous! 
Les personnes qui nous ont accueillies sur nos diverses étapes étaient tous d'une gentillesse infinie. Malgré tout une mention spéciale est à porter aux propriétaires du camping de Reaup Lisse qui se sont mis en 4 pour nous proposer un très bon repas et un super petit déjeuner. Ils viennent de reprendre la gestion de ce camping qui est un véritable hâvre de paix et j'espère que leur gentillesse portera ses fruits pour qu'il prospère.
 
Au décours de nos kilomètres nous n'hésitions pas à nous vanter d'aller jusqu'è Toulouse en vélo. Certains ne nous croyaient pas , d'autres étaient épatés une chose est sûre : NOUS L'AVONS FAIT! 
L'arrivée à Toulouse, après l'étape la plus difficile de la semaine car la plus longue et avec le plus de dénivelé, a été assez épique. Heureusement que des bénévoles du club cyclo de Colomiers (ville voisine de Toulouse) nous ont escorté jusqu'à l'hôtel car la traversé de cette ville fut périlleuse. Entre les conducteurs qui ne prenaient pas garde à nous, les autres cyclistes et les piétons qui vivaient dans leur bulle nous l'avons serré bien fort notre guidon! 

Malheureusement le covid planant toujours, nous n'avons pas vraiment pu nous réunir toutes , nous les 2500 cyclistes venant des quatre coins de la France, pour fêter notre exploit, notre joie de faire du vélo et de nous retrouver enfin. 
Cependant les bénévoles Toulousains se sont mis en quatre pour nous concocter des cyclodécouvertes pour nous faire voir un maximum des beautés cachées ou non de leur ville. Un grand merci à eux pour une organisation bien ficelée.

Nous avons egalement arpenter les jolies rues de la ville rose à pied pour en découvrir beaucoup de merveilles. Toulouse est une ville très dynamique qui regorge de trésor. 
 
Vous l'aurez compris nos têtes sont remplies de beaux souvenirs de cette semaine entre copines où nous avons bien ri, nous avons su (espérons le) nous soutenir, nous motiver , nous dépasser. 
Merci et félicitations à chacune pour les rôles joués de capitaine de route, pour nous permettre d'arriver à bon port chaque jour, ou de serre file pour ne laisser personne à la traine et savoir trouver les mots pour remotiver. 
Félicitations également à chacune pour s'être dépassée, pour avoir continué à avancer malgré les douleurs et la fatigue.

Remerciements particuliers aux membres de la commission féminine du CODEP 35 pour les heures passées à tout organiser pour que nous les cyclistes puissions manger et être logées du mieux possible, et faire cette envie d'évasion une réalité. 
Un grand merci également à ceux que l'on a appelé les hommes en rouge qui nous ont suivi toute la semaineà bord de leurs camions pour nous chouchouter lors des ravitaillements du midi, pour bichonner nos montures et nos valises.

Espérons que nous pourrons renouveler cette expérience et nous retrouver en 2024!
 

TOUTES A VELO à Strasbourg 2016

TOUTES A VELO 2016 Rassemblement 2600 Européennes à Strasbourg
 
Nous en avons rêvé, nous l’avons préparé, 28 mai place de la mairie à RENNES départ, nous faisons partie des 3000 femmes de France (101 Brétilliennes - 4 de Pipriac) en route pour STRASBOURG en voyage itinérant sur une semaine par étapes de 110/120 KM.
On ne dira pas que la météo fût clémente 6 jours sur 8 de pluie, dès le dimanche en abordant les bosses du PERCHE la pluie et les bourrasques nous rafraîchiront. Le mardi toujours pluvieux, inondation à CHARTRETTE près CHATELET EN BRIE, route barrée, nous décidons de traverser, en prenant garde que la force du torrent n’emporte nos vélos. Cela n’entache pas la bonne humeur et le dynamisme du groupe.
Objectif : arriver à STRASBOURG.1ère crevaison, réparée vite fait bien fait grâce à la dextérité d’ANNE.
Mercredi le soleil pointa le bout du nez, nous nous surprenons à être heureuse sur nos vélos, quand  tout à coup, pont coupé route impraticable, hop porté de vélo, nous atteignons le petit village du CHENE, accueil très chaleureux petits gâteaux, apéro, photo souvenir des Brétilliennes sous le soleil. OUTINES village typique, église à colombage, un peu de tourisme puis hébergement au lac de DER.
Jeudi, vendredi toujours la pluie, on avance sans profiter du paysage, nous arrivons dans les Vosges, la tête dans le guidon. Nouvelle crevaison, à l’arrivée le soir, comme à l’habitude nettoyage des jantes et des freins, l’huile sur la chaîne c’est le matin en partant. Vendredi après midi nous nous sommes arrêtées voir le cristal de BACCARAT. Soirée joviale entre chants, rigolades, anecdotes, il faut doper le moral, il y a un challenge.
 Samedi départ de SENONES pour STRASBOURG via le col de HANTZ sur 8,5km quelle joie d’arriver là-haut mais dans la brume et brouillard. Puis URMAT point de rencontre avec des strasbourgeois qui nous conduiront jusqu’à STARSBOURG. A notre arrivée un petit gewurztraminer offert par Jacky.
Quel bonheur, quand je pense que nous avons fait tout ça, je nous félicite d’être parties à 4 et d’arriver à 4. Cela n’a pas été toujours facile, la pluie, la distance, les côtes …grâce à la compréhension, notre bonne humeur, nos rires, nous avons relevé le défi, nous sommes allées au bout de notre rêve.
St EXUPERY « ALLER AU BOUT DE SES REVES C’EST SE SENTIR VIVANT, NE CROYEZ VOUS PAS ? »
            Dimanche RV au jardin des 2 rives, 2600 participantes pour le départ de la randonnée entre STRASBOURG et KELH à la découverte des 2 rives du Rhin, au long du parcours nous passerons près de la cour européenne de justice, du parlement et conseil européen puis dans le centre la cathédrale, palais Rohan et retour au 2 rives pour le pique nique géant. Défilé interminable, pas de sono, pas d’animation, pas présentation des régions, PARIS 2012 beaucoup plus festif ……..Mais il y a eu la semaine entre copines, nous sommes heureuses et fières de l’avoir fait.
Au total environ 930 km 7000m de dénivelé, nous sommes riche de cette expérience qui nous a rendu plus confiante pour de la longue distance.
BRAVO ET MERCI :
  • Pierrette, notre capitaine de route qui nous a conduit à bon port (1 seul petit crochet un jour de pluie sur la semaine) qui osera dire que les femmes n’ont pas le sens de l’orientation ?
  • Anne, pour ta dextérité et ta rapidité à réparer lors des crevaisons.
  • Marcelle, tu t’es retrouvée serre-file et tu n’as laissé personne sur le bord de la route, malgré le mauvais temps. Quand à la burette d’huile, combien nos chaînes ont apprécié les quelques gouttes du matin, et nos mollets aussi !!
  • MERCI Pour votre soutient et vos encouragements, vous avez été nombreux à vous manifester.
 
Un projet pour 2017 pourquoi pas? Faîtes-nous part de vos idées…..
 
Madeleine