Si intéressé, téléphoner la veille ou renseignements
au  04.90.34.40.65

RDV : 8 h 45
devant le Crédit Agricole de l'Argensol.
(derrière Casino)

En cas de pluie la sortie est
 remplacée ou annulée.

la rando du mercredi


mercredi 21 Octobre


Inédite

Col du Pontias - Venterol

 
 






 


 
 

 
 

la retro des annees 2005

                                                                                                    Aulan - Col de la bohémienne

La Charte du Randonneur

Ne prenez rien  -  que des photos de la Nature.
Ne jetez rien     -  qu'un long regard autour de vous.
Ne laissez rien  -  sinon vos pas sur les chemins.
Ne tuez rien      -  que le temps, agréablement.

"Sauvegardez la montagne dès maintenant"

Faisons mentir Chateaubriand qui écrivait :
"Le bois précède l'Homme et le désert le suit"

Insectes, fleurs, plantes, objets insolites

       Le Zigène.
   Le Zigène est un papillon aposématique car il se signale par
ses couleurs comme toxique aux prédateurs comme les oiseaux et les lézards.
En cas d'attaque, il émet un liquide contenant du cyanure.
 
le Baguenaudier
Le Baguenaudier appelé aussi Arbre à vessies,
Le baguenaudier, l’arbuste, est bien entendu à l’origine du verbe « baguenauder » et de ses deux sens légèrement différents… Tout d’abord on peut baguenauder en se livrant à des activités frivoles mais quelque peu bruyantes… Cela ne se dit plus guère… Mais on peut aussi baguenauder ou se baguenauder tout simplement en se promenant sans but précis et sans précipitation dans un lieu quelconque.
 

Histoires de chaussures...

Christiane : pour se relaxer les pieds...
Le Pompon revient à notre ami Daniel, qui a fait toute la rando avec ces chaussures....
Déjà, en 2006 , un précurseur, notre ami Frafra, qui a pris ses vieilles chaussures à la place de ses bonnes.            
Ce jour, une quatrième au tabeau d'honneur, Joselyne : une bonne et une vieille chaussure...
Les chaussures d'Alain à l'arrivée de la rando mais les lacets sont saufs. 25.04.2018
Les chaussures de Nathalie à 3 km du départ. Elles ont fait les 9 km.
Daniel lance une nouvelle mode.



 
 

 
 

Les randonnées d'octobre

 
 

Vic - Russan

 le 14 octobre
12 marcheurs pour la randonnée de Vic Russan dont 2 Lorrains de la famille à Louisette.
Départ de l’église par un petit sentier caillouteux comme d’habitude, jusqu’à Russan. Traversée du joli village.
Montée tranquille jusqu’au plateau du Castellas, accompagné par le parfum suave de la salsepareille qui bordait
le chemin.
Pique-nique au Castellas sur la falaise qui domine le Gardon, à 12 h 45 et 5, 300 km.
Reprise de la rando à 13  h 45 avec le partage en deux groupes de 6.
Les uns partent pour le pont St Nicolas et se rallongent de 6 km, les autres rentrent par le chemin direct bordé de multitudes de férules. 
Apperçu de nombreuses fois le Mont Bouquet.
Total : 8 km, 188 m de dénivelé, 3 h30 de marche. Goûter au Grès.
 

Orgon - Notre dame de beauregard

 le 7 octobre
Neuf marcheurs au départ pour une randonnée inédite à Orgon. Visite du site de Notre Dame de Beauregard.
Belle météo et belle vue depuis la table d’orientation puis petit sentier escarpé qui descend au fond d’un cirque.
Passage près d’un bel étang aménagé pour le ski nautique puis montée tranquille sur le plateau.
Arrêt et pause photo devant la Tour « 5G du 19ème » (télégraphe Chappe).
Pique-nique à 12 h 30 et 4,500 km avec une vue grandiose sur la vallée de la Durance et plus. Pour le retour, longue traversée assez monotone  du plateau venteux sur grande piste parsemée  de magnifiques colchiques et redescente par
petit sentier escarpé avec quelques passages délicats et de très belles vues.
Total : 10 km et 200 m de dénivelé.
Goûter anniversaire de Daniel à une table du parking.
 

Les randonnées de septembre


 

le jas des mélettes

 le 30 septembre
Sept marcheurs au départ du parking de Perrache dans le Ventoux, pour la Font d’Angièu par l’Hôtel de la forêt fermé pour cause de la Covid, nous continuons notre chemin.
Au carrefour de Perrache, le groupe se scinde en deux, le premier part directement vers le Jas des Mélettes où nous attendent nos trois amis, Joselyne, Myriam et Jeannot, le deuxième groupe se rallonge en passant par les Pins noirs (500 m et 100 m de dénivelé).
Regroupement pour le pique-nique dans les ruines du Jas des Mélettes à 12 h 15 et 4,2 km.
A 13 h 15, reprise de la rando toujours en deux groupes. Le premier repart par la route pour rejoindre le parking de Perrache et le deuxième part en direction du Pavillon de Roland par les Jas du Roussas et le Jas de Serres.
Regroupement des dix marcheurs au parking du Pavillon de Roland. Total : 6 km et 8 km, dénivelé 188 m.
Goûter chez Jocelyne et Christian à Orange.
 

Les "balcons" sud - Jas des pèlerins

Le 23 septembre
8 marcheurs au départ au dessus de la Fontaine de la Grave. Grande discussion au départ sur la météo.
Gros nuages au dessus de nos têtes.
Enfin, optimistes, nous partons pour la traversée des vastes étendues de pierriers et belles forêts de fayards.
Quelques passages nuageux avec de belles trouées qui dévoilent un paysage ‘magnifique’ (dit René).
Finalement, nous n’irons pas jusqu’au Jas des Pèlerins. Arrêt pique-nique à 12 h 20, à 3,100 km et 81 m de dénivelé.
Pour la reprise à 13 h 05, division en deux groupes de quatre. Le premier groupe retourne par le même chemin,
Le deuxième, plus vaillant, entame l’ascension jusqu’au sommet puis la descente sur la Tête de la Grave.
Regroupement aux voitures.
Total,  Le 1er groupe :  6,2 km et 162 m de dénivelé cumulé. Le 2ème groupe 9,3 km et 400 m de dénivelé.
Goûter à la table près du Pavillon de Roland.

Les Trois Termes Sud

 le 16 septembre,
Six marcheurs au départ de la rando des Trois Termes Sud.  Descente sur grande piste caillouteuse bordée par des multitudes de colchiques tout
du long.
Arrêt photo sur les vestiges du 'Mur de la Peste'.
En cours de route de la longue montée, rencontre avec des chasseurs radieux d'avoir prélevé un jeune chevreuil et un vieux sanglier de 120 kg.
Arrêt pique-nique  12 h 45 et 6 km, à l'ombre d'un grand chêne pédonculé et sur un amas de gros cailloux qui, aux dires des chasseurs qui se sont arrêtés : "ne vous asseyez pas là, c'est plein de vipères", fort heureusement, ces petites bêtes ont dû avoir plus peur que nous.
Retour sur la grande piste de la Pouraque qui traverse la forêt de cèdres. 
Total : six marcheurs à l'arrivée avec 8,5 km et 130 m de dénivelé dans les guibolles.
Goûter à la table qui borde la piste cyclable Via Venissia à Jonquières.

Col de la Ruche - la Montagne de Dieu-Grâce

 le 9 septembre
Dure reprise pour cette rando inédite dans la Drome au Col de la Ruche.
Pour René, pluie annoncée, rando annulée mais Maurice lui assure qu'il fera soleil dans deux heures. Pause d'une voiture relais à l'arrivée pour éviter la partie route.
Au départ, , le constat d'oublie d'eau pour certaine, de chaussures et appareil photo pour d'autres, nous laisse pantois mais finalement tout s'arrange.
A 600 m dans petit sentier escarpé et caillouteux, première goutte au Col de Dieu-Grâce puis une bonne pluie drue (René avait raison). Après 2,200 km de montagnes russes, stop au Col de la Ruche à 13 h 20 pour le pique-nique sous un beau soleil (Maurice avait raison).
Reprise à 14 h 15 sur petite piste carrossable qui nous mène à la voiture. Total 8 km et 360 m de dénivelé. Goûter chez Louisette et Jérôme.
 

le Col de Soubeyran

 le 2 septembre
Cinq marcheurs présents au départ du Col de Soubeyran pour la randonnée d'ouverture ce mercredi 2 septembre.
Légère fraicheur matinale à la mise en route au milieu des champs de lavandes coupées. Rando choisie d'après notre souvenir pour son dénivelé modéré, propice pour une première mise en jambe et, surprise, plusieurs raidillons sévères, voire très sévères, jalonnent notre chemin.
De grands chemins tout du long avec vues magnifiques, puis petit sentier rocailleux qui nous conduit aux antennes des lélécom avec une vue panoramique sur toutes les montagnes alentours et même le 'Sommet des marseillais' d'après la table d'orientation.
Arrêt pique-nique à 13 h et 4 km, sous le sommet. Retour à 13h30 par le même chemin. Total : 8 km et 350 m de dénivelé.
Goûter à la table des Gorges d'Hubrieu à Buis (départ du n°2).
 

Les randonnées de juillet

 
 

« Gigondas – les dentelles de Montmirail

22/07/2020
De nouveau les trois courageux randonneurs au départ à 09h30 du pittoresque village de Gigondas.  Sous un ciel voilé, nous prenons à la sortie du village le sentier balisé en direction de Vacqueyras.
La randonnée nous conduit paisiblement à travers vignes et oliviers jusqu’au château des eaux de Montmirail. Il reste peu de traces qui rappellent le passé thermal de la « source verte ».
 
Nous rêvons un instant devant la carte du restaurant avant de faire demi-tour et faire notre pause repas vers 12h, sous les pins et au chant des cigales.
 
Nous prenons à 12h45 le chemin du retour sous une forte chaleur. A mi-parcours nous bifurquons et grimpons en direction du belvédère « le rocher du midi » et sa vue panoramique. De là descente en douceur vers Gigondas, arrivée à 15h après cette superbe randonnée parfaitement balisée d’environ 10 kms .
                                                                                                                                                                                      Christian

les ocres de Mormoiron

15/07/2020
Seulement trois courageux randonneurs au départ du plan d’eau des Salettes à Mormoiron à 09h30, en cette période de vacances et de chaleur.

La randonnée balisée débute en douceur, sous les pins en longeant le parcours accrobranche. Le sentier grimpe ensuite pour rejoindre un plateau planté de vignes, cerisiers et oliviers.  Petit tronçon goudronné et arrivée sur le Ravin des Sitos et ses ocres. Après quelques errances sur un sentier non balisé, rencontre opportune avec deux aimables « gardes-forestières » qui nous remettent sur le chemin des grottes et des anciennes carrières. Visite du site.

Pause repas (12h15), récupération et mise en route (13h15) pour un retour en douceur.

GPS obligatoire, le balisage étant peu fiable pour sortir de ce labyrinthe. Nous croisons d’autres randonneurs aussi perplexes que nous sur l’itinéraire. Grâce à la technologie nous parvenons à retrouver notre chemin et profitons des vues sur le Ventoux et les dentelles de Montmirail pour le retour au plan d’eau. Arrivée à 15h pour une pause détente au bord de l’étang après cette superbe randonnée d’environ 9 kms.
                                                                                                                                                                         Christian

Champs de Lavande au pays de Sault

 le 8 juillet,
Très belle journée ensoleillée pour la découverte des Gorges de la Nesque et des champs de lavande par nos amis Lorrains et deux membres de leur famille.
Beaucoup de cyclistes sur cette belle route qui surplombe la Nesque sur 20 km.
Première halte au Belvédère et première prise de photo avec le Rocher du Sire à gauche et le Ventoux à droite.
Deuxième halte : la Ferme St Hubert et photo du groupe dans la lavande. Descente sur Monieux par St Jean de Sault et dernier arrêt au belvédère avant le pique-nique, pour contempler les champs de lavande dans la vallée et re-photo avec un aimable touriste  étranger, qui se propose de nous faire la photo.
Etablissement du camp de base au plan d’eau , avec ombre et fraicheur, pour le pique-nique (toujours en respectant les distances); suivi d’une petite marche digestive autour du plan d’eau (il faut bien justifier l’appellation « marcheurs »), parties de belote et pour les plus courageux, Jocelyne et Christian, quelques kilomètres dans le sentier de la Nesque. Au final,  une très agréable journée de détente entre amis. Retour par le Col des Abeilles

La Baraque d'Aurel

 1er juillet.
C'était mal parti pour la petite rando au Ventoux et malgré tout, c'est parti. Quatorze marcheurs au départ de la Baraque d'Aurel.
Arrivés à l'Epaulement de la Frache, formation de deux groupes. Le 1er reste sur place et attend le 2ème groupe motivé par les jeunes, part sur le Pas de la Frache pour une petite rallonge de 1,5 km.
Pique-nique en commun dans la superbe prairie avec belle vue sur le Ventoux et la Drome, prolongé par une bonne sieste.
Retour toujours en deux groupes, direct pour le 1er et encore une rallonge pour les volontaires. Total : 5 km et 7 km.
Goûter anniversaire de notre amie Annie à Uchaux.