La météo annoncait "couvert": nous sommes allés à Louvie Juzon, lieu de départ pour la sortie montagne vers le Marie Blanque. Une pluie fine nous attendait....
Alors, demi-tour et repli sous le hangar de Brécat où la partie de pédale s'est transformée en partie de pétanque et partie de belote après le pique-nique.

Jean D, Jean G, Bruno, François, Nicolas, Patrice, Yves ont rallié Hendaye à Cerbère en 4 jours, dans des conditions à ne pas mettre un cycliste dehors.

Ils sont arrivés fatigués certes, mais leur sourire en disait long sur la joie d’avoir réalisé ce périple.

Après une nuit de défoulement, ils étaient là, à 8 heures du matin, devant l’hôtel « la dorade » pour passer le flambeau au groupe qui partait en sens inverse.

 

Bruno, Victor, Gilbert, Richard, Jacky, Bernard, André, Michel, Jean Louis, Jean ont posé pour la photo avant le départ, pendant que le ciel de Cerbère pleurait ses dernières larmes de pluie. Le groupe partait ensuite pour rejoindre Hendaye en 6 étapes.

La première étape a été assez éprouvante car la plus longue, et en plus rallongée par des détours : nous avions oublié le GPS.

Les suivantes se sont déroulées sans soucis. Un peu frais les trois premiers jours ; les plus douillets d’entre nous diront qu’ils se sont gelés. Par la suite le soleil  y est allé crescendo.

Même si quelquefois il a fallu serrer les dents pour parcourir le dernier kilomètre des cols, tout le monde a bien franchi les difficultés du parcours.

Il est vrai que la tache nous a été considérablement facilitée par notre « nounou  Pierrot » assisté de Jackie et Annie. Tous les trois toujours au bon endroit avec ce qu’il fallait pour nous redonner de l’énergie.

Et puis, nous ne vous apprendrons rien en vous affirmant que le dopage existe dans le cyclisme. Sauf que les produits que nous avons utilisés sont totalement indécelables après une bonne nuit de sommeil réparateur. Ils ont pour nom : pousse rapière, armagnac Victor, champagne,…

Ah ! J’allais oublier, nous écoutions tous les jours une radio locale qui nous tenait bien compagnie : « Fréquence Bernard »

 

A entendre les uns et les autres, cyclistes et accompagnateurs n’ont que d’excellents souvenirs de ces quelques jours partagés dans les Pyrénées et rêvent certainement d’autres aventures.

 

Jean

Tous ravis, les 44 participants au week-end de l’ascension dans le Lot ! 

Magnifique région, temps clément, excellent accueil au domaine d’Auzole, bonne ambiance ; que demander de plus ? 

 

14 cyclos ont roulé 67 kms jeudi après-midi ; 13 ont roulé 64 kms samedi matin, plus Guillaume et Béatrice Dubiau qui ont fait un parcours de 20 kms ; et 10 ont fait la dernière étape de 59 kms dimanche matin. 

Des parcours tout plat comme aime à le dire Bruno ;( …euh ! entre le Lot et la falaise). Notre lieu de séjour, le domaine d’Auzole, était en haut sur la falaise, alors à un moment il a bien fallu monter ; mais la pente était convenable. Et puis notre capitaine de route : B.B, s’était doté d’un régulateur de  vitesse dernière génération et a impulsé un tempo de sénateur qui a fait le bonheur du peloton. En plus certains ont eu la bonne idée de dérailler ou de percer, ainsi nous avons pu nous émerveiller un peu plus de la beauté des paysages pendant les réparations. 

 

Pendant ce temps les cyclos  « cartouristes » ont visité Cahors, le domaine viticole de Hauteserres, la vue sur la vallée du Lot depuis le mont Saint Cyr et le village de Saint Circq Lapopie 

Les cyclotouristes se sont aussi transformés en cartouristes, et vendredi tout le monde a visité Rocamadour et le gouffre de Padirac, puis le samedi après-midi nous avons fait une petite croisière sur le Lot d’où nous avons pu admirer le village de Saint Cirq Lapopie perché au sommet de la falaise.  Merci aux guides locaux Henriette et Yves. 

 

Au retour de la croisière, nous avons été invités chez Henriette et Yves à Maxou pour un apéritif colossal. Nous avons dégusté (plutôt descendu) leur spécialité : « la soupe », comme nous l’avons baptisée ; un cocktail maison qui avait un goût de « revenez-y » dès que le verre était vide. Quelques pommettes ont pris de la couleur ! 

 

Les soirées ont été animées de main de maître par le duo d’animatrices « Les Dany’s », Jean Claude a poussé la chansonnette ; chacun a pu exprimer ses talents et les rires ont  fusé. 

 

Le séjour s’est terminé sur cette affirmation générale : on repartira l’année prochaine. 

Reste à trouver une nouvelle destination !

 


Le Cyclo Club Aturin à la randonnée de Saint Germé


Dimanche 5 avril 2009

Bonjour à toutes et à tous.

Notre club participe traditionnellement à la randonnée organisée par la Roue Libre Saint Germoise qui, cette année, coïncidait avec les 20 ans du club.

26 membres du Cyclo Club Aturin ont participé (de mon côté, j'avais troqué le maillot du CCA contre le tee shirt de Saint Germé).

Cette forte participation nous a valu une coupe remise à notre président qui l'a immédiatement dédiée à tous les part icipants aturins. Jusque là, tout est normal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus tard lors de la remise des prix, un membre du CCA, Jean COGREL, s'est vu remettre le trophée du participant le plus jeune. Si, si, vous avez bien lu!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Surprise, incrédulité. Jean DUCOM a vérifié tous ses listings ainsi que les algorithmes de sélection des vainqueurs. Aucune erreur n'est détectée. On a même vérifié que le processeur de l'ordinateur utilisé était bien relié à une prise de force tournant à 1100 tr/min (en effet, à 540 tr/min, certains bugs peuvent apparaître). Rien d'anormal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est après le digestif que quelqu'un a constaté que le papier était corné et masquait une partie de l'intitulé. En fait, il s'agissait du trophée du participant le plus jeune d'esprit. CQFD.

 Tout s'est terminé autour d'un repas. Dernière photo: les récipiendaires des trophées (bien sûr, les coupes gagnées par le CCA sont aussi des récipients d'Aire).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt pour d'autres aventures.

Jean Marc

coupejean1.jpg
trophes1.jpg
les2jean1.jpg
jeandoute.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com