Le cyclotourisme à Rennes: L'ASCR, un club ouvert à toutes et à tous, cheminots et non cheminots



 

Association créée le 31 mars 1914, elle était à la base ouverte aux seuls cheminots.

Puis les modifications de la société sont passées par là, et le club est ouvert à tous.

Sans entrer dans les détails, l’emplacement premier se situait rue Albert   De Mun, il n’y avait pas de salle. 
On jouait au basket en extérieur à cette époque par exemple.

Ensuite l’ASCR a rejoint le site actuel après la guerre. Ce n’était à l’époque qu’un marais qui a été asséché avec du machefer.

Sont venus se greffer des bungalows, pour accueillir des activités culturelles essentiellement l’harmonie du chemin de fer, une piscine...

Dans les années 1990, la SNCF a construit une salle de gymnastique utilisée essentiellement par les vigilants rennais, le plus  vieux club de gym de Rennes.

A partir de 1980, alors que le nombre de cheminots étaient encore majoritaire, la tendance s’est inversée à la faveur des évolutions du quartier.

Les cheminots ont un peu déserté le stade Jean Coquelin, remplacés par des citoyens de la ville. A l’heure actuelle, les non cheminots représentent environ 80% des effectifs.

Le CE des cheminots de Bretagne qui gère la structure se trouve dans une situation difficile. Il gère un stade qui n’est plus fréquenté majoritairement par des cheminots et la municipalité fait la sourde oreille pour participer au fonctionnement, financièrement parlant.

Dernier point et pas des moindres, pourquoi est-ce que le stade porte le nom de Jean Coquelin. 
C’est le nom d’un cheminot qui au péril de sa vie en 1957 empêcha un accident de train important avec 500 voyageurs à bord.

Nous vous attendons dans l’une des 19 disciplines qui composent le club et ses 1270 adhérents.


A bientôt.


Serge DESILLE, le Président

ASCR pres.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com