En décembre notre Garnissaire défi l'Ultra

10710525_734739369936350_8855626187967377075_n.jpg
172094_107661032644190_1497907_o.jpg
141015_205904.jpg
24heures.JPG
10649516_711162678960686_6226285543481208543_n.jpg
pance2014_Cd20037.JPG
galleryphotos-hdtrc2015Trc2015_Cd20885.jpg
10996799_798348770242076_6448788796578763626_n.jpg
Alexis.JPG
DSC01452.JPG
pace_trail2014_Jac20401.JPG
DSC02112.JPG
5.JPG
8.JPG

 

PRÉSENTATION



PRÉSENTE TOI EN QUELQUES LIGNES JOB REGION FAMILLE :


Je suis originaire de Haute Savoie plus précisément du bassin Genevois.

Après un BAC F10 (micro mécanique) à l’École National d'Horlogerie de Cluses je me suis engagé à l'ENSOA (École national des sous-officier d'active) de Saint Maixent. Après quelques péripéties, j'ai opté pour une formation technique dans les transmissions. C'est comme ça que je me suis retrouvé à Rennes, à l'ESAT (maintenant l'ETRS).

A la fin de mon contrat je n'ai pas renouvelé mais mon cœur était à Rennes donc je suis resté, ça fait 30 ans.

Je travaille à Bruz comme personnel civil dans un établissement militaire.

Comme diraient certains je vis dans le péché, sans enfant.


QUEL(s) SPORT(s) AS-TU PRATIQUE AVANT LA COURSE A PIED ?


J'ai toujours plus ou moins couru, mais mon premier sport était le ski alpin.

Ma discipline de prédilection est la descente (je sais je n'ai pas le gabarit, mais...).

J'ai aussi fait pas mal de tennis et de planche à voile.

Après des problèmes aux genoux et au dos j'ai du arrêter.


DEPUIS COMBIEN DE TEMPS COURS-TU ?


J'ai toujours plus ou moins couru.

Ma première licence date de 1994 mais j'ai réellement commencé un peu plus tôt.


D’AUTRES PASSIONS QUE LA COURSE A PIED ?


J'aime beaucoup le jardinage.


LA GARNISON


 

DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ES TU AU CLUB ? COMMENT Y ES TU ARRIVE ?


Depuis la saison 99-2000. Auparavant j'étais au club de mon travail quand ils ont arrêté naturellement je suis arrivé à la Garnison.

COMMENT AS-TU VU ÉVOLUER LE CLUB DEPUIS QUE TU Y ES PRÉSENT ?


La Garnison est un club un peu atypique qui était quasi uniquement orienté sur la route et avec une moyenne d'age assez élevée.

Au fil des années il s'est rajeuni et féminisé.

La piste a retrouvé des adeptes au sein de la section.

Les traileurs ont aussi fait leur apparition, c'est un autre monde pour la course à pieds.


CE QUE TU AIMES AU CLUB ?


L’aspect familial sans prise de tête avec les perf.


TU ES CETTE ANNEE LE CHEF DE FILE DE L’ORGANISATION DE LA COURSE DU CLUB L’EKIDEN DE ST JACQUES QUI AURA LIEU LE 22 MAI COMMENT S’ANNONCE LA PRÉPARATION ?


Le boss de la course c'est Joël.

Moi je suis une des chevilles ouvrières, je vais essayer de suivre ce que mes prédécesseurs ont bâti.  Cette organisation doit être l’œuvre de la section, il faut que ce soit un travail d'équipe.

Pour l'instant les choses s'annoncent bien, il semble qu'il y ai déjà plus d'inscrits que lors de la course de cette année.


TU REÇOIS PLUS DE RESPONSABILITÉ AU SEIN DU CLUB, SERAS-TU CANDIDAT AUX PROCHAINES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DU CSGR (section athlé)?


Au sein de la section les choses n'ont pas changé pour moi.

Comme l'a laissé entendre notre « Coach et président » à la dernière AG, l'an prochain il faudra qu'il y ai du changement pour la section.

Les candidatures seront les bienvenues.

La mienne c'est pas sûr du tout.


QU’EST-CE QUE TU AIMERAIS APPORTER OU CRÉER AU SEIN DU CLUB ? UN MANQUE POUR TOI ?


Je ne suis pas vraiment un meneur et n'ai pas vraiment d'idées sur quoi faire au niveau du club.

Ce qu'il manquait c'était plus d'implication de tous dans le fonctionnement de la section, mais les choses ont changé depuis quelques temps, j'espère que pour la course il en sera de même.


SI TU DEVAIS FAIRE UN BILAN RAPIDE DE LA GARNISON EN 2015 ?


Le bilan est me semble-t-il très bon.

Beaucoup ont battu leur record, le groupe s'étoffe et les jeunes arrivent.


 

ATHLE



LE 9 AVRIL AURONT LIEU LES 24H DE RENNES C’EST TON OBJECTIF POUR 2016 ?


Je ne pense pas pouvoir faire les 24 heures de Rennes. Nous envisageons avec d'autres traileurs  d'aller faire la « Trans Aubrac » pour moi ce sera le 105km et 3500 de D+. Donc faire les 24H 15 jours avant ne serait pas vraiment raisonnable.


TON MEILLEUR SOUVENIR DE COURSE ?


Bien que j'ai beaucoup de bons souvenirs avec les années, je pense que mon arrivée de l'UTMB en  finissant la course avec mes parents a été vraiment super.


TON PIRE SOUVENIR DE COURSE ?


Dans mes pires souvenirs de course c'est sûrement sur un marathon que je l'ai vécu.

Je ne me rappelle plus la date mais ce devait être fin 90-début 2000 lors du Marathon de Chavagne, une vraie galère.


UNE ANECDOTE DE COURSE ?


Ma mémoire me fait défaut comme souvent.

J'ai un petit truc pas vraiment marrant mais pour moi dans la course j'ai bien rigolé :  Lors d'une des nombreuses montées de l'UTMB je discutais avec un japonnais avec qui j'ai fais quelques portions, en anglais bien sur ( je ne suis pas bien fort dans ce domaine). Au bout d'un moment j'ai du lui dire d'arrêter car je ne pouvais plus me concentrer sur la montée et chercher mes mots en Anglais. Nous avons bien ri tous les deux.


TU ES FRIAND DE TRÈS LONGUES DISTANCES MAIS TU PERFORMES AUSSI SUR DE PLUS PETITES DISTANCES COMME LE SEMI QUE PRÉFÈRES TU ?


Je pense que j'ai vraiment basculé dans le grand fond.

Je ne pense plus préparer spécifiquement de course sur route de petite distance.

Ce qui ne m’empêchera pas d'en courir surtout Tout Rennes Court, comme roue de secours dans une course club ou accompagner quelqu'un qui aurait besoin ( attention je ne vais pas très vite).


TON DERNIER 10KM REMONTE A 4 ANS EN MOINS DE 39’ QUAND TE REVERRONS-NOUS SUR LA DISTANCE ?


C'est comme pour le semi.


DEPUIS 10ANS TU N’AS MANQUÉ QU’UNE SEULE FOIS LES DÉPARTEMENTAUX DE CROSS C’EST L’ESPRIT GARNISSAIRE ?


J'aime bien le cross.

En plus vu que je ne fais plus beaucoup de courses à label c'est une façon pour moi de ramener des points au club.


7 ANS QUE TU N’AS PAS FAIT DE MARATHON LA DISTANCE PARAIT POURTANT TE CORRESPONDRE ?


La distance me convient effectivement. J'en referai sûrement mais je ne ferai plus de préparation et la course pour faire un temps, c'est trop dur.


LA QUESTION DU GARNISSAIRE D’OCTOBRE

Tu viens de boucler le grand défi du menestrail, c'est déjà une sacrée performance. Te limiteras-tu dans le futur à ce format de course (distance/difficulté) ou existe-t-il une épreuve extrême en France ou à l'étranger qui te fait rêver et que tu envisages de faire dans les prochaines années ? Autrement dit, présente nous ton prochain "grand défi".

   

Le défi du Ménestrail était une épreuve très intéressante au niveau format et distance. Je l'ai fait dans le but de me mettre un peu dans le contexte des ultras.

Mon objectif est plutôt tourné vers le format « 100 miles » c'est à dire environ 160km. J'aimerai faire toute les courses de ce format qui existent en France. Le must serai « La diagonale des fous » à la Réunion, mais c'est un peu cher pour y aller.



LA COURSE DU MOIS


 

EN DÉBUT DE MOIS TU AS FAIT LE GRAND DÉFI DU MENESTRAIL, 33KM LE SAMEDI SOIR ET 54KM LE DIMANCHE DES 6H DU MATIN, 11H44 DE COURSE POUR TOI CE DÉFI ÉTAIT TON OBJECTIF 2015 ?


Non ce n'était pas un objectif en soi car je ne m'étais pas beaucoup entraîné, ce qui m'aurai permis de faire un meilleur temps sur le 54 du Dimanche. Mon objectif pour 2015 était surtout de voir si mon dos me permet encore de courir sans trop avoir mal. Objectif atteint.


TU RECOMMANDES CETTE COURSE A TES AMIS DU COTE OBSCUR ?


Ah OUI, ce sont des super courses, un super site et une bonne organisation.

Mais il faut aimer la boue !!!!! même quand le temps est correct comme cette année.

Pour les PADAWAN du trail un très bon spot, certains le connaissent déjà.


TU ES SATISFAIT DE TON RÉSULTAT ?


C'est ce que j'avais prévu au début 4h+8h, mais je pensais faire un peu mieux sur le 54km.


COMMENT AS-TU PRÉPARÉ CE DÉFI ET SUR COMBIEN DE TEMPS ?


Je ne l'ai pas vraiment préparé question vitesse de course mais comme j'ai pas mal de fond l’accumulation ne me pose pas trop de problème.

Pour ce genre de course il faut être capable de « bouffer » du km et surtout de bien gérer la boisson, l'alimentation et les périodes de repos et de course.


COMMENT AS-TU GÉRÉ TON ALLURE DE COURSE ? TES RAVITAILLEMENTS ? ET TA PAUSE LA NUIT ?


Pour le 33km je suis resté un peu en dedans pour ne pas taper dans mes réserves (on ne rigole pas, entre les os et la peau il y a un peu de …..).

Comme c'était en deux courses il n'y a pas trop de soucis pour les ravitaillements.

La nuit dans la voiture a été le plus dur à gérer. J’étais avec le ROVER donc dodo sur la banquette arrière, pas top. Les repas du soir et le petit dej n'ont pas été top. Si je veux refaire la même chose il faudra que je m'organise un peu mieux.


LE PLUS DIFFICILE POUR UN TEL DÉFI ?


L'accumulation de la fatigue.


COMMENT ARRIVES-TU À ENCAISSER AUTANT DE KILOMÈTRES EN UNE DEMI JOURNÉE ?


J'aime bien cette accumulation de km. Je pense que tout le monde en est capable physiquement car l'allure est très lente, par contre il faut travailler le mental.

C'est la tête qui tient tout.

Il faut apprendre à encaisser les passages où on ne va pas bien.



ITW DÉCALÉE



POUR LES INTERCLUBS ON TE VERRAI BIEN SUR LE SAUT EN HAUTEUR TOI QUI EST ADEPTE DES DÉNIVELÉS ?


C'est une des épreuves que j'avais à passer lorsque j'ai tenté, il y a longtemps, le concours d'entrée du CREPS. J'ai terminé mon concours alors que les autres n'avaient pas commencé.


UN DÉFI FOU, QUEL GARNISSAIRE TU AMÈNERAIS SUR UN LONG TRAIL ET TU L’ACCOMPAGNERAI ENSUITE SUR SA DISTANCE DE PRÉDILECTION ?


Un lanceur de poids, ouf il n'y en a pas chez nous.


APRÈS RONAN QUE VOUS AVEZ DÉJÀ CONVERTI QUEL GARNISSAIRE EST VOTRE PROCHAINE CIBLE ?


Peut-être Arnaud.


CELUI QUI NE PASSERA JAMAIS DU COTE OBSCUR ?


Vincent J. sera sûrement très difficile à faire basculer.


TU ES LE SAGE DU CLUB, SELON TOI QUI EST LE PLUS HARDI ?


Pas sûr d'être si sage que ça. Nos deux interviewers sont pas mal dans ce domaine.


LA FIN D’ANNÉE APPROCHE QUE SOUHAITES-TU A LA GARNISON POUR 2016 ?


Que nous réussissions notre course le 22 mai et surtout que personne ne se blesse sérieusement.

Que tout le monde soit en bonne santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le sage du club, le maître du long pour tous. A la fois expérimenté des longues distances, du tout terrain, du dénivelé et de tout ce qui s'ensuit, c'est un trailleur émérite, un ultra trailleur diront les acolytes du coté obscur, mais tout autant raisonnable dans ses prépas, il connait son corps et se garde bien de jouer avec la frontière du surentraînement et de la blessure. En somme "un coq fraîchement coulé mais très pondéré et réfléchi".

Il est aussi le fer de lance de l'Ekiden de St Jacques, support du championnat de Bretagne 2016, qui aura lieu le 22 mai. Une responsabilité qu'il a plaisir à endosser, toujours désireux d'une cohésion au sein du club, il chapeaute cette année l'équipe organisatrice et propose ses qualités au service du collectif pour rénover la formule des "Jacquolandines".

Epris d'un goût certain pour l'ultra trail il n'a d'yeux que pour le Mont Blanc qui stimule et jalonne son année sportive. Un défi qui lui ressemble et lui convient. Il nous faudra partir de bonne heure, l'ascension réputée fastidieuse est plus confortable sur la neige ferme. Les bâtons vissés à nos mains, le pas enclenché derrière notre éclaireur, le métronome jaune et bleu, laissons nous guider: Alexis nous ammène au sommet...





ce site a été créé sur www.quomodo.com