En novembre notre Garnissaire est Entraineur et Président

 

Elu Garnissaire du mois de novembre, Joël Violle, président du club azur et or, s'est prêté au jeu de la traditionnelle interview.

Sculpté d'une forte personnalité, d'un passé d'athlète de haut niveau, son style en impose, un pilier pour le club. Sa fonction et son expérience forcent le respect et l'admiration des athlètes, mais qui est-il vraiment?
Son investissement auprès de ses protégés, ses ambitions pour le club, ses méthodes et principes d'entrainements, jusqu'à nous dévoiler sa sélection pour les prochains inter-clubs, c'est un échange sans tabou ni langue de bois, fidèle à lui-même.

Sa carrière d'entraîneur n'a peut-être pas encore atteint son apogée que le CV de ce pistard est déjà bien rempli. D' Epinal aux emblématiques Flammes Bleues, du championnat minime des Vosges sur 1000m aux foulées de Chavagne, nous avons retracé la carrière du Patron, ZOOM SUR JOEL.

 

PRÉSENTATION


TA SITUATION job région famille


Je me présente VIOLLE Joël, j'ai 61 ans, marié à Catherine. Nous habitons sur  Pont Péan.

Je suis retraité du ministère de la Défense. Je suis né à Epinal dans les Vosges.


DANS QUELS CLUBS ÉTAIS TU LICENCIE QUAND TU ÉTAIS ATHLÈTE ?


En tant qu’athlète je suis toujours resté fidèle à un seul club en fonction des mutations.

Mon premier club était  l’Entente Sportive Spinalienne (Epinal) avec comme entraîneur M. Noël Tijou 7 fois champion de France de cross. Un Monsieur. Puis le Stade Poitevin,  j’ai signé ensuite au Stade Niortais, au FC Haguenau, à l’US Issoire et enfin à la Garnison.


QU ELLE ÉTAIT TA (TES) DISTANCE(S) FAVORITE(S)?


J’étais plutôt pistard avec comme distance de prédilection le 3000 et le 5000 m.

Mais j’adorais les cross ou j’ai obtenu de très bons résultats notamment dans les compétitions militaires.


TES MEILLEURES PERF ?


Sur piste au 1000 m 2’32’’ – sur 3000 m 8’45’’ – au 5000 m 15’03’’ et au 10 000 32’12’’.


POURQUOI AS-TU ARRÊTÉ DE PRATIQUER ?


J’ai cessé la compétition surtout à cause des blessures assez récurrentes au tendon d’Achille et au genou mais aussi par manque d’envie et surtout une démotivation grandissante.


IL Y A BIENTÔT 10 ANS LES FOULÉES DE CHAVAGNE EN AVRIL 2005 CA TE DIT QUELQUE CHOSE ?


Oui ça me parle mais quel travail de recherche. Bravo. C’était en fait la dernière compétition que j’ai faite. En vérité j’accompagnais une athlète débutante qui voulait réaliser 55’. Je ne me rappelle plus la perf exacte mais je crois que nous n’étions pas loin.



LE CLUB


DEPUIS QUAND ES TU AU CLUB ?


Je suis au club depuis mon affectation sur Rennes c’est-à-dire 1998.

Je me suis fait avoir par Michel qui m’a  mis le grappin dessus.


CE QUE TU AIMES A LA GARNISON ?


Tout. Je crois que dans chaque club il y a du bon. Je ne regarde jamais ce que font les autres. Il y a assez à faire à la Garnison.


CE QU’IL MANQUE A LA GARNISON ?


Pas grand-chose. Un peu plus de féminines pour avoir une équipe et ce sera bien.


PEUX TU NOUS PRÉSENTER LA SECTION EN QUELQUES MOTS ?


La section fait partie du club omnisports de la garnison qui compte environ 2000 adhérents toutes disciplines confondues.

Les fers de lance du club sont les sections escrime, tir et athlé.


SUR QUELS DISCIPLINES RETROUVONS NOUS LES GARNISSAIRES ?


La spécificité du club est la course hors stade en particulier la course sur route et maintenant une bonne représentation dans les trails sous l’impulsion de notre camarade Cyrille.


EN TANT QUE PRÉSIDENT TES PROJETS POUR LE CLUB ?


Avoir une équipe féminine de bon niveau.

Pérenniser la section jeune (une trentaine d’athlètes) qui marche très bien le mercredi avec Joe Cidéron et Gilbert Collin. Etre de nouveau compétitif aux championnats « Entreprise » qui faisaient notre force il y a quelques années.


SELON LA GAZETTA DELLA GARNISON LES JACQUOLANDINES VONT CHANGER DE FORMULE ?


En effet le 10 km commençait à s’essouffler, nous avons décidé de faire un Ekiden labellisé FFA

Quèsaco ? C’est un marathon par équipe de 6 athlètes.

Chaque coureur fait une distance et une seule dans l’ordre 5-10-5-10-5-7.195.


L’AMBIANCE AU SEIN DU CLUB ?


Je trouve l’ambiance super sympathique. Personne ne se prend la tête. C’est sain même si de temps en temps ça chambre un peu mais il ya une saine émulation et ça c’est bien.


DOIT-ON FAIRE PARTIE DE L’ARMEE POUR ETRE À LA GARNISON ?


Non le club est ouvert à tous et à toutes. On le voit à l’heure actuelle.


SI UN ATHLÈTE CHERCHE UN CLUB COMMENT LUI VENDRAIS-TU LE CLUB ?


En vérité je ne fais aucune tractation. Viens qui veut et part qui veut. Je m’explique, si l’on va chercher un athlète on est un peu redevable vis-à-vis de lui, et ça peut créer des tensions voire de la jalousie. Tout le monde est sur le même pied d’égalité.

Il  n’y a pas de passe droit je règle ma licence au même titre que tous les autres athlètes mais je mets en avant l’ambiance et la convivialité de la section et surtout le suivi de l’entraînement qui est pour moi le point essentiel lorsqu’un athlète veut venir chez nous. Et ce quelque soit son niveau.

 

 

ATHLE


TON MEILLEUR SOUVENIR SPORTIF ?


J’en ai plein mais j’ai une petite préférence pour la performance que j’avais réalisé au championnat des Vosges sur 1000 m. J’étais minime et j’avais réalisé 2’40’’.


TON PIRE SOUVENIR SPORTIF ?


La non sélection à un championnat de cross.


PENSES-TU QUE LE NIVEAU DE L’ATLHE A BAISSE EN FRANCE ?


Je ne pense pas que le niveau a baissé mais l’athlé s’est spécialisé et c’est une bonne chose.

Maintenant on se spécialise beaucoup plus vite et plus tôt .


QUE PENSES-TU DE L’EVOLUTION DE L’ATHLE AUJOURDHUI ?


 Dans certaines disciplines l’évolution n’a pas été spectaculaire mais l’état d’esprit a beaucoup changé. Pour preuve les derniers championnats.

 



COACHING


QU’EST-CE QUI T’AS DONNE ENVIE DE DEVENIR ENTRAÎNEUR ?


Je crois que j’avais un peu la fibre. J’ai été formateur pendant 20 ans et je me suis tourné naturellement vers l’entraînement. Je voulais transmettre ce que j’ai acquis au fil des années.


DEPUIS QUAND ES TU ENTRAÎNEUR ? QUELS SONT TES DIPLÔMES ?


J’ai commencé à entraîner dans les années 80. J’ai passé les différents diplômes fédéraux et j’ai le tronc commun du brevet d’état. Je n’ai jamais passé la partie spécifique à cause d’une mutation.

Je suis à l’heure actuelle niveau 3 CHS.


TA PLUS GRANDE FIERTÉ ET SATISFACTION EN TANT QU’ENTRAINEUR ?


C’est de voir toutes les semaines les athlètes sur le stade qui se donnent à fond dans une bonne ambiance.


TA PLUS GRANDE DÉCEPTION EN TANT QU ENTRAINEUR ?


Je ne suis jamais déçu. Je suis toujours en retrait par rapport à l’athlète car je crois profondément qu’un entraîneur peut faire un bon athlète mais un bon athlète peut faire un bon entraîneur aussi.

Pour moi le binôme entraîneur-entraîné est indissociable.


TES AMBITIONS D’ENTRAINEUR ?


 Garder le même état d’esprit et surtout voir des athlètes qui progressent sans se prendre la tête.


QUEL ATHLÈTE AS-TU RÊVÉ D’ENTRAINER ?


A une certaine époque j’aurai aimé entraîner Michel Jazy.

A l’heure actuelle un athlète comme PA Bosse ou Yoann Kowal aurait ma préférence.


LA QUESTION DU GARNISSAIRE DU MOIS D’OCTOBRE :


QUELS SENTIMENTS PRÉDOMINE CHEZ TOI LORS D’UNE PERF OU D’UNE CONTRE PERF D’UN DE TES PROTÉGÉS ?


Je suis toujours un peu déçu pour l’athlète s’il ne réalise pas la performance prévue.

J’ai toujours fait mienne la citation de Rudyard Kipling dans le livre de la jungle qui disait :

Si tu peux affronter victoires et défaites et traiter ces deux imposteurs de la même manière alors tu seras un homme mon fils.

Je crois que ça résume tout.



ITW DÉCALÉ


POUR QUEL CHRONO RÉALISÉ PAR UN GARNISSAIRE RASERAIS-TU TA MOUSTACHE ?


26’10 au 10 000 non je blague. Je raserai la moustache lorsqu’un athlète sera sélectionné en équipe de France. Promis juré. J’ai le temps


SI LA GARNISON FAISAIT LES INTER QUI METTRAIS-TU AU SAUT EN LONGUEUR ?


Bonne question. Peut être Willy spécialiste des ciseaux ???


LANCE DU JAVELOT ?


Ronan. Il a de bons bras.


SAUT A LA PERCHE ?


Peut être Greg. Après le body board pourquoi pas la perche.


5000m MARCHE ?


Papy. Vu son âge il va beaucoup moins vite.


SAUT EN HAUTEUR ?


Peut être Nicolas.


BUVETTE ?


Tous mais avec une préférence à un ancien JP qui a depuis de l’expérience en matière de tireuse de bière.

20141030_175608.jpg
20141030_174655.jpg
20140921_085427.jpg
DSC01880 - Copie.JPG
1974 ENSOA 111eme section.jpg
1974 ENSOA 111ème section (2ème rang le dernier à droite)
2014 sur la piste de Bréquigny flambante neuve
1426559_10202639296653591_1920717056_n.jpg
cross de Pacé 2013 championnat FCD
WP_20141002_002.jpg
création de site internet avec : www.quomodo.com