le dauphiné gratiné 2012


Le Dauphiné gratiné est une super randonnée organisé sous l’égide de l’audax club parisien, il y en a 2 en France celle-ci et celle de haute Provence au départ de Carces (var), ces randonnées ont la caractéristique d’avoir au minimum 10000 m de dénivelé et 600km de distance à parcourir

La distance à parcourir est de 615 km avec 14000 m de dénivelé,  le délai pour le réaliser est de 50 h (arrêts compris) pour le Dauphiné gratiné.

La date du départ est au libre choix du participant. Celui-ci doit respecter le parcours imposé par l’organisateur, il valide son passage à des points de contrôle définis, par une photo numérique horodatée du panneau du col avec sa bicyclette.

L’heure de départ est laissé au libre choix du participant, mais dès qu’il est parti il dispose de 50 h pour réaliser le circuit, celui-ci au départ de Grenoble à St Martin le Vinoux démarre par l’ascension du col de Porte dans le massif de la Chartreuse qui sera totalement traversée, ce sera ensuite la route des petites roches qui sera empruntée, petite route tranquille sur le côté de la Chartreuse, mais ô combien de toboggans !, puis une descente dans la vallée afin de traverser l’Isère et d’attaquer le massif de Belledonne par le col des Ayes, Chamrousse sommet du parcours à 1750m sera atteinte au km 200 à cette endroit le dénivelé cumulé atteindra les 5800m, il s’ensuit une longue descente vers Vizille avant de monter l’Alpe du grand Serre par le col de la morte puis la traversée du plateau Matheysin, la corniche du Drac (de nuit hélas), Trièves, le Vercors oriental et ses pentus cols de l’Arzelier et des Deux, puis passage par la Drôme par le col de Menée et l’ascension du col du Rousset à partir de Die afin de traverser le Vercors occidental, la sortie de ce massif se faisant par le col de Romeyère et le canyon des Ecouges, pour finir les terres froides par Vinay et les coteaux du Voironnais avec le col des milles martyrs. Cela aura été une succession d’une trentaine de col où le cycliste à peu de répits pour récupérer à cela s’ajoute l’importante amplitude thermique entre le bas et le haut des cols dans notre cas 20°C le vendredi dans le massif de Belledonne, à ajouter les maillots mouillés de sueur qui avec la vitesse vous font grelotter.

Néanmoins malgré l’extrême difficulté (3 étapes du Tour de France en Haute Montagne d’une traite), les paysages traversés étaient superbes, les routes tranquilles et c’est avec soulagement que nous avons grimpé le facile col de la Placette (dans ce sens !) permettant d’accéder à Voreppe, ville arrivée du circuit le samedi à après 39h45 vélo non stop pour Eric et un peu moins pour moi victime d’un coup de chaud le vendredi.

carte dauphine.pdf
le dauphiné en image
dauphine gratine.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com