inter lavelanet copie.jpg
 

 

Mathilde Miginier championne du monde

,

Autres sports - Saint-Girons (09) - Boxe française

C'est fait, la Couserannaise remporte l'or dans la Ville éternelle./ Photo DR.
C'est fait, la Couserannaise remporte l'or dans la Ville éternelle./ Photo DR.

À 24 ans à peine, la Couserannaise Mathilde Mignier est devenue, le week-end dernier, à Rome (Italie), championne du monde technique de savate boxe française. Auréolée de nombreux titres, championne de France en 2013 et 2014, championne d'Europe en 2013, médaillée d'or aux World Combat Games en 2013, c'est enfin le graal qu'elle est allée chercher de l'autre côté des Alpes. Grâce à des assauts pour le moins convaincants, ses principales adversaires n'y ont vu que du feu. La compétition, qui s'est déroulée sur trois jours, était pourtant relevée puisque les meilleures boxeuses mondiales étaient de la partie.

Dès le premier jour, Mathilde a dû faire face à trois championnes nationales et les juges, à l'unanimité, l'ont déclarée vainqueur. Le lendemain, en demi-finales, mêmes dégâts, l'Ariégoise n'aura laissé que des miettes à son adversaire russe. La finale, qui a eu lieu samedi soir, n'avait rien d'une partie de plaisir, loin de là. Mathilde était opposée à la Franco-Marocaine Hayatte Akodad. L'engagement fut total et le combat éprouvant des deux côtés, mais au final, c'est Mathilde qui glane l'or. Une performance dont les membres du Couserans Multi-boxes ne sont pas peu fiers, comme l'explique Youns Maafi, entraîneur du club couserannais : «Mathilde a débuté chez nous à l'âge de 12 ans et elle est toujours licenciée au club, même si aujourd'hui elle s'entraîne au pôle France de Toulouse. Je tiens à remercier par ailleurs ses entraîneurs du Punch Blagnac. En attendant, notre petit club, qui vient de fêter ses vingt ans récemment, tient à remercier Mathilde pour toutes ces performances de très haut niveau. Cette jeune fille est un exemple à suivre pour tous les jeunes sportifs du pays des dix-huit vallées et d'ailleurs, de par son assiduité au travail, sa persévérance, sa détermination, son envie et sa concentration, avec, bien évidemment, le talent en plus».

Pour obtenir plus de précisions, contacter Youns Maafi au 06 74 67 08 27.

La Dépêche du Midi
 

 

Le bel âge de la Savate couserannaise

,

Autres sports - Saint-Girons (09) - Sports

Championne de France et d'Europe en titre, Mathilde Mignier (à gauche) boxera les 1 er et 2 novembre, lors des championnats du monde de technique, à Rome./ Photo DDM
Championne de France et d'Europe en titre, Mathilde Mignier (à gauche) boxera les 1 er et 2 novembre, lors des championnats du monde de technique, à Rome./ Photo DDM

Le Couserans Multi-boxe, cher au président Hubert Soulas, titulaire par ailleurs du monitoriat fédéral, fête cette année son vingtième anniversaire. À ce jour, le club de savate du Couserans compte près d'une centaine d'adhérents dans ses rangs et, selon une récente étude fédérale sur la quantité de licenciés au regard du nombre d'habitants de chaque département, l'Ariège se positionne à la première place au niveau national avec pas moins de 450 adhérents répartis sur cinq clubs.

L'association couseranaise de savate a également su, en ses vingt années d'existence, former quelques champions. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter Youns Maafi, l'un des entraîneurs du club et titré au plus haut niveau national en boxe technique : «Les compétiteurs méritent d'être félicités, notamment Lara Castany (10 ans) pour son titre de championne d'Ariège 2014, et David Desrousseau et Luc Latapie pour avoir tous deux obtenus brillamment la première place au niveau régional senior».

Une championne d'Europe

Il convient également de saluer Benjamin Téqui-Larvol pour ses performances en assaut et en combat durant les deux dernières saisons», détaille-t-il. Mais avec le Bac en poche et désormais étudiant, Benjamin Téqui-Larvol poursuivra son activité sportive au sein d'un club de savate, en région toulousaine».

Que dire, enfin, de Mathilde Mignier ? Âgée de 24 ans, professeur d'éducation physique et sportive (EPS), elle a fait ses premiers pas «à l'école» de savate couserannaise. Aujourd'hui, elle membre de l'équipe de France, a été championne de France technique 2013-2014 et est toujours championne d'Europe en titre. Elle participera également, les 1er et 2 novembre, à Rome, aux championnats du monde…

Avec de tels représentants, nul doute que le Couserans multi-boxe a encore de beaux jours devant lui.


Le staff

Entraîneurs diplômés ou en formation : Gilbert Duran, Driss Bourass, Galaad Bonfils, Luc Latapie, Youns Maafi, Hubert Soulas. Sans oublier Antoine Desdoit qui a donné, la saison passée, un sacré coup de main pour encadrer le groupe.

Entraînements pour tous (à partir de 12 ans) le mardi et le jeudi, de 19 h 30 à 21 heures, à la salle des fêtes d'Eycheil. Renseignements complémentaires et inscriptions au 06 74 67 08 27.

La Dépêche du Midi

 

 

Savate : le club qui monte

,

Autres sports - Saint-Girons (09) - Couserans multi-boxes

Les jeunes du club couserannais ont de beaux jours devant eux.
Les jeunes du club couserannais ont de beaux jours devant eux.

Créé il y a tout juste vingt ans, le Couserans Multi-boxes est devenu l'un des clubs phares du pays des dix-huit vallées. Il compte actuellement une centaine d'adhérents et non des moindres. Rien d'étonnant lorsqu'on sait que la Fédération française de savate BF et DA représentait près de 50 000 licenciés à l'issue de la saison 2013-2014. À cette même période, la FF savate BF a évalué le nombre de ses adhérents en rapport avec le taux de population de chacun des départements de France et c'est l'Ariège qui a obtenu la première place avec 450 licenciés répartis sur cinq clubs. Le club cher au président Soulas rayonne actuellement au niveau national et international, avec notamment Mathilde Mignier, membre de l'équipe de France et du pôle France Toulouse depuis 2009 avec un statut d'athlète de haut niveau, catégorie élite. En compagnie d'autres champions et championnes, elle a été honorée pour sa victoire aux championnats du monde à Rome, vendredi, à Paris, par Patrick Kanner, ministre des Sports, et son secrétaire d'État Thierry Braillard. Pour mémoire, Mathilde est également championne de France et d'Europe de savate boxe française, sans oublier sa médaille d'or aux World Combat Games en 2013. Malgré cela, elle n'a pas pris la grosse tête et reste toujours licenciée au club de ses débuts. Et elle n'a que 24 ans… Youns Maafi, responsable technique, rappelle que les boxeurs s'entraînent le mardi et le jeudi, de 19 h 30 à 21 heures, à la salle polyvalente d'Eycheil, ainsi qu'au Mas-d'Azil, le vendredi, aux mêmes horaires, dans le cadre du foyer rural. Les enfants (garçons et filles) à partir de 12 ans sont les bienvenus. Au menu des entraînements : cours loisirs, séances compétiteurs, assauts techniques et combats.

L'équipe

Entraîneurs-compétiteurs, MM. Duran et Bourras ; loisirs et compétition, Galaad Bonfils ; moniteurs, MM. Soulas et Latapie ; président et kiné, Hubert Soulas. Contact : 06 74 67 08 27.

La Dépêche du Midi
 

 

Saint-Girons. Couserans Multiboxes: un club discret mais efficace

,

Saint-Girons (09)

Saint-Girons. Couserans Multiboxes: un club discret mais efficace
Saint-Girons. Couserans Multiboxes: un club discret mais efficace

Si le Couserans Multiboxes (savate boxe française) reste un club discret, il n’en demeure pas moins très efficace. Actuellement composé de 95 membres, il s’entraîne à la salle des fêtes d’Eycheil et ce même en période estivale. «Il y a certes moins de monde à la salle pendant les vacances d’été, mais cela nous permet d’avoir quasiment un entraîneur par combattant», explique non sans une pointe d’humour Luc, l’un des adhérents. Autre fierté du club, la présence dans ses rangs de Mathilde Mignier, championne de France en titre, qui participera fin août au championnat d’Europe, en Bulgarie, ainsi qu’aux World Combat Games qui se dérouleront du 15 au 23 octobre, du côté de Saint-Pétersbourg, en Russie. Pour en savoir plus sur cette discipline que l’on peut pratiquer dès l’âge de 8 ans, contacter Youns Maafi au 06 74 67 08 27.

La Dépêche du Midi
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com