5 Rue Ravez, 33000 Bordeaux
corpsain

Les hormones ET LA PERTE DE POIDS

La plupart du temps où l’expression hormone est évoquée, elle est souvent associée à des problèmes tels que la ménopause, la puberté, les maladies de la thyroïde, le fait d'être grincheux et bien d’autres encore. Mais saviez-vous que l’activité hormonale ainsi que le niveau de certaines hormones présentes dans le corps impactent grandement la situation d’un individu ? Et ses hormones ont, en général, une certaine corrélation avec l’alimentation, l’activité physique, bref la qualité et le style de vie de chaque être humain. Ainsi pour la perte de poids, l’intervention au niveau de la quantité de calories ingérée chaque jour ne fait pas tout. L'équilibre hormonal est essentiel dans le processus de combustion de la graisse du ventre et le bien-être général.

Les hormones : qu’est-ce que c’est ?


Ce sont très certainement les canaux chimiques les plus importants via lesquels l’organisme assure la liaison ainsi que d’autres relations complexes entre ses différentes composantes. Les hormones sont des éléments suffisamment importants pour faire pencher la balance en faveur de la réussite ou de l’échec d’un programme minceur, ou d’un régime pour perdre du poids. L’équilibre de certaines d’entre elles est directement lié au bien-être général. En plus du contrôle de la glycémie et de l'équilibre de l'insuline, les hormones sont également impliquées dans la quasi-totalité des étapes du métabolisme et sont donc étroitement liées à la quantité de graisse que vous gagnez ou perdez.
Les hormones jouent donc dans l’organisme un rôle de premier plan. Les différents niveaux de chacune d’entre-elles dans le corps contrôlent presque tous les aspects du poids, depuis le moment où vous sentez la faim à celui où le corps se met à stocker de la graisse. Même les cellules adipeuses sécrètent elles-mêmes de multiples hormones.
Sachez également que votre alimentation joue aussi un rôle significatif. Ainsi un régime alimentaire low carb modifie le fonctionnement hormonal optimal.
Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible d’intervenir au niveau de la sécrétion et de la concentration de ces puissants éléments chimiques afin qu’ils servent certains buts précis dont la perte de poids notamment.", Selon Lena Edwards, M.D., directrice du Balance Health and Wellness Center à Lexington dans le Kentucky, les gens ont bien plus d'influence sur leurs hormones qu'ils ne le pensent. En mettant en application certains conseils et pratiques, il vous sera plus ou moins facile d’intervenir sur votre activité hormonale afin d’agir efficacement en faveur de la perte de poids.

La leptine


La leptine est l’une des nombreuses hormones produites par vos cellules adipeuses et elle joue un rôle dans le contrôle de l'appétit. Des recherches ont montré qu'un excès de graisse corporelle pouvait être à l'origine d'une anomalie appelée résistance à la leptine. Ceci implique que le cerveau n’est plus aussi sensible à la leptine et celle-ci perd en efficacité même à des niveaux plus élevés. Bien que l'on ne sache pas exactement pourquoi cela se produit, une théorie stipule qu’à partir du moment où les cellules adipeuses génèrent des substances chimiques inflammatoires qui bloquent l'action de la leptine, votre corps commence à penser qu'il a faim. Évidemment, ce n'est pas vraiment le cas, mais pour compenser cette menace à la survie, votre métabolisme ralentit et votre cerveau envoie des signaux de faim constants dans le but de vous forcer à manger, en particulier des aliments riches en calories.
Heureusement avec un régime alimentaire adéquat et de l’exercice, on peut efficacement combattre la résistance à la leptine. Selon Scott Isaacs, endocrinologue à Atlanta et auteur de Beat Overeating Now! Take Control of Your Hunger Hormones to Lose Weight Fast, les personnes qui prennent des fruits et légumes au petit déjeuner tendent à avoir moins faim plus tard dans la journée. De plus, les légumes contiennent des antioxydants essentiels et des vitamines qui réduisent l’action des substances qui interfèrent avec la leptine, ce qui contribue à augmenter la combustion des graisses et à réduire les fringales.

Le cortisol et la sérotonine


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les journées stressantes et fortes en émotions vous donnent envie de vous défouler sur le premier paquet de chips ?
Selon le site sagessesanté, c'est le résultat de vos glandes surrénales libérant du cortisol, une hormone associée au stress. Cette réaction ponctuelle, qui est censée vous donner un sursaut d'énergie afin de combattre ou fuir, peut souvent durer dans le temps en raison d'un stress soutenu. L’une des conséquences est cette forte envie d’aliments riches en sucre ou en glucides. Selon certaines études le cortisol est même impliqué dans le processus d’accumulation de la graisse spécifiquement dans la région abdominale. La sérotonine quant à elle a l'effet inverse : elle vous calme et est un coupe-faim naturel. Certains médicaments censés accélérer la perte de poids fonctionnent d’ailleurs via une augmentation de l'activité de la sérotonine dans le cerveau.
Mais la consommation d’aliments tels que les lentilles riches en folate, les asperges ou les épinards, permet d’obtenir le même résultat sans médicaments. Le cerveau se sert en effet de la vitamine B contenue dans ces aliments pour fabriquer de la sérotonine. Le sommeil est également très important dans ce processus. Une étude du Journal of Clinical Neurology a révélé que les taux de cortisol peuvent doubler après une nuit blanche.
D’autres hormones telles que l’insuline, la ghréline ou encore l’irisine sont également impliquées dans les différents processus de prise, de maintien ou de perte de poids de l’organisme. Ceci dit, un contrôle avisé de ces éléments associé à un régime alimentaire adéquat est selon de nombreux experts le meilleur moyen de perdre du poids de façon durable.