Intuitivement je me suis orientée vers la préparation physique. Ce domaine a toujours représenté pour moi une source de curiosité. A noter, qu'en parallèle ce qui m'a littéralement passionné a toujours été le domaine de la préparation mentale. La compréhension de celui-ci, les questions que cela soulève et la manière de gérer chaque individu (voir soi-même) fait entiérement partie de notre quotidien. Le fait de devoir s'adapter, se remettre en question en permanence tout en ayant des convictions a toujours représenté pour moi le charme de ces deux domaines si complémentaires. J'accorde une très grande importance à la capacité de répondre aux attentes de chaque sportif tout en prenant en compte sa sensibilité. L'optimisation conjointe des qualités physiques et mentales représentent pour moi le plus intéressant des challenges propre à chaque individu! 

 
 
 
 
J'ai d'abord obtenu une licence Entraînement Sportif, puis un Master Préparation Physique, Mentale et Réathlétisation ainsi qu'un Diplôme Universitaire Européen de Préparation Physique. 
Ce parcours m'a permis d'appréhender des habitudes et des croyances des autres cultures sportives. En effet, la manière dont on perçoit et pratique la préparation physique et mentale n'est pas toujours similaire selon les pays ce qui permet de confronter différentes idéologies et de s'imprégner de ce qui nous semble être pertinent par rapport à nos pratiques. C'est ainsi que j'ai alimenté et étoffé ma philosophie de la préparation physique et mentale.
 

 
 
 
Permettre à chacun de progresser, de franchir des caps et de se surpasser en s'appuyant sur sa détermination et ses envies personnelles. Arrêtons de penser qu'il faut travailler toujours plus pour progresser, mon expérience auprès des sportifs confirme que l'on doit s'entraîner de manière beaucoup plus qualitative pour être performant. C'est pourquoi, il me parait indispensable d'avoir pour objectif premier de s'entrainer de manière intelligente et individualisée pour avoir les meilleurs résultats possibles! 
L'important est de savoir où l'on va et quel chemin il faut emprunter pour pouvoir devenir ce que l'on a toujours voulu être!

 
 
 
 
Passionné depuis toujours par les activités physiques et sportives, le sport a toujours pris une place importante dans ma vie. Avec le temps, j'ai pris conscience que la fascination que j'avais pour les activités physiques et sportives résidait dans la possibilité de développement de soi qu'elles permettaient. J'ai rapidement constaté que l'être humain était extrèmement malléable sous tous les plans. Je cherche perpétuellement à trouver des méthodes et des outils pour stimuler le mieux possible cette faculté d'adaptation de l'être humain. 
 

 
 
 
 
 
  
 
 
J'ai une Licence Entraînement Sportif et une Maîtrise Préparation Physique, Mentale et Réathlétisation. Je suis en train de valider un Master en Ergonomie et Expérience Corporelle
Quel est le point commun entre tous ces diplômes ?
L'approche pluridisciplinaire centrée sur l'être humain. J'ai eu la chance d'avoir des enseignements en physiologie, psychologie, préparation mentale, pédagogie etc... Autant de cours qui me conduisent à appréhender l'individu dans sa globalité.
 
 
 
 
 

 
Je veux permettre aux gens d'atteindre leurs objectifs en utilisant leur volonté de changement pour leur permettre de devenir qui ils souhaitent. Grâce aux méthodes que j'ai développées, je cherche à accroître leur motivation tout en usant des stratégies et exercices les plus efficients au regard du profil et du rythme de vie de la personne qui me sollicite.
J'utilise des techniques modernes tout en me mettant à jour sur les dernières découvertes scientifiques. Mes interventions auprès des sportifs de haut niveau m'amènent à faire preuve de rigueur et de pertinence. Je veux offrir aux gens la possibilité de devenir qui ils veulent.
 
 
Interview Coachs Pro

Présentez-nous en quoi consiste la préparation physique?

Yann: C'est un complément à l'entraînement spécifique qui permet une optimisation des qualités physiques nécessaires à la performance. C'est aussi un soutien à la technique, par exemple un travail de stabilité associé à du gainage permettra d'améliorer l'adresse en basket ou la précision d'une frappe en football.
Cécile:  Elle favorise une amélioration des aptitudes physiques comme l'endurance, la puissance ou la force entres autres. De plus, la récupération est également prise en charge dans la préparation physique, facteur qui est indispensable à la performance. 

Quelle est l'importance de la préparation physique dans le sport ?

Cécile: Je pense qu'en premier lieu c'est une composante indispensable à la réussite à haut niveau. En effet, la performance dans l'élite se joue sur des détails. A noter que s'il ressent son corps plus performant l'athlète sera confiant, favorisant ainsi sa réussite.
Yann: Je rajouterai que la préparation physique touche tous les sports, il  faut savoir qu'elle a aussi son intérêt auprès des sportifs amateurs et sédentaires. Elle va permettre de renforcer le corps pour avoir une pratique sans douleur. Combien de gens qui n'ont jamais pratiqué de sport se sont mis au footing et au bout de quelques séances ont commencé à avoir des douleurs un peu partout? Nous sommes tous sujet à ressentir des douleurs liées notamment au nombre d'heures que l'on passe avachi en position assise. Un travail de renforcement spécifique favorisera la disparition de ces douleurs gênantes. 

Quelle est votre conception de la préparation physique ?

Yann: Notre "préparation physique" ne s'intéresse pas qu'au physique, en ce sens que c'est un vrai accompagnement global du sportif. Etant donné que dans notre cursus nous avons eu des interventions dans tous les aspects en lien avec l'être humain (nutrition, psychologie du sport, biomécanique...) il nous semble judicieux d'utiliser ces connaissances pour permettre aux individus d'atteindre leurs objectifs. 
Notre approche est très influencée par ce qui se fait en préparation physique aux Etats-Unis, avec Charles Poliquin et Mike Boyle en ce qui concerne l'approche fonctionnelle. Nous sommes aussi attentifs à l'approche Russe notamment avec Verkhoshansky et son travail sur la pliométrie et la force. Enfin le travail spécifique très développé dans la culture française notamment avec Aurélien Broussal, sans oublier les excellents préparateurs physiques français comme Frédéric Aubert, Olivier Bolliet, Benjamin Delmoral, Fabrice Serrano et Emmanuel Legeard.  De plus, nous nous inspirons également des méthodes d'entraînement que l'on retrouve dans divers sports. 
Cécile: Plus concrétement, sur le terrain, nous faisons une analyse de l'activité faisant émerger les composantes essentielles à la performance. Nous en ressortons des tests spécifiques permettant d'évaluer ces derniéres. Ensuite, nous cherchons à les améliorer par des exercices fonctionnels facilitant le transfert des gains à l'activité. Nous mettons un point d'honneur sur le travail de prévention car un individu blessé ne peut progresser contrairement à un individu apte à s'entraîner. Précisons que l'investissement des sportifs est au coeur de nos préoccupations, puisqu'un individu prenant du plaisir lors de ses séances sera d'autant plus impliqué et donc progressera davantage. 

Continuez-vous à vous former ?

Cécile: Oui, nous cherchons constamment à repondre aux problèmes de terrain auxquels nous somme confrontés, ce qui nous amènent à être à jour quotidiennement sur la littérature scientifique. Nous lisons beaucoup d'articles, de livres, nous participons à divers séminaires sans oublier que nous sommes abonnés à des revues. J'ajouterai que nous faisons réguliérement des formations sur des thématiques spécifiques.
Yann: Personnelement, cette année j'effectue mon Master 2 en anthropologie cognitive et ma thématique de mémoire questionne l'investissement de l'individu en situation d'entraînement. Ce mémoire devrait nous permettre de réussir à impliquer d'avantage l'individu lors des exercices.

Qu'est ce qui vous distingue d'un coach à domicile ou d'un coach dans une salle de fitness ?

Yann: Nos contenus de séance sont validés scientifiquement de plus nous ne faisons pas que transposer des programmes d'entrainement mais nous concevons chaque programme en prenant en compte le profil de l'individu, ses objectifs tout comme les contraintes extérieures comme la fréquence des entraînements, le rythme de vie ... Nous avons un statut d'ingénieur de par notre formation ce qui nous rend apte à concevoir de nouvelles méthodes. Par ailleurs, notre intervention est basée sur la pluridisciplinarité. Nous pouvons par exemple proposer des solutions pour favoriser le sommeil si cet aspect pose problème car sans sommeil pas de performance. D'ailleurs le manque de sommeil est aussi corrélé à la prise de masse grasse. 
Cécile: Vous pouvez voir que nous répondons à des problématiques individuelles. Nous ne proposons pas le même accompagnement pour deux individus ayant le même objectif. 

Pourquoi avoir choisi de collaborer quand l'essentiel des coachs et préparateurs physiques travaillent seuls ?

Cécile: Déjà cela permet de partager des compétences complémentaires et d'avoir une richesse dans les échanges, ceci s'inscrit complétement dans notre logique de pluridisciplinarité. 
Yann: A noter qu'ensemble, nous touchons à des sports différents ce qui est l'occasion d'apprendre et de s'enrichir un peu plus tous les jours. Cela permet donc de mettre en commun un réseau beaucoup plus vaste.
C'est pourquoi, en alliant nos regards nous pouvons proposer des programmes plus étoffés. 

Avez vous des projets ?

Yann: Oui, nous travaillons sur l'élaboration de techniques d'entraînement plus spécifiques. De plus, nous continuons d'affiner notre approche pluridisciplinaire. 
Cécile: Par la suite nous aimerions ouvrir un centre dédié aux sportifs...

Pourquoi Coachs Pro ?

Cécile: Etant plus jeunes nous avons été coachs bénévoles dans nos associations sportives. Et maintenant avec nos diplômes acquis et nos expériences nous avons souhaité distinguer le passage de notre activité de bénévole à professionnelle.

Parlez nous d'un moment drôle qui vous a marqué lors d'un entraînement ?

Yann: J'ai eu l'occasion de rencontrer des athlètes chinois, son entraineur nous a expliqué que son ancien coach lui avait fait  faire sur un début de saison 30 sprints de 200 mètres, soit l'équivalent de 6km en sprint... On peut demander de faire toujours plus à quelqu'un mais il ne faut pas oublier que le but c'est de faire de mieux en mieux. 

CECILE TARDIEU
YANN Rémondin
L'individualisation
des exercices
couplé à l'émulation collective
Nous remercions les structures et les sportifs
qui nous témoignent leur confiance chaque saison
Développement des aptitudes physiques et mentales pour la performance