Au fil du temps, il est essentiellement réalisé en cuivre, bronze ou fer et forme un semi-circulaire jusqu’à un mètre de longueur avec pavillon. L'allongement du tube, de plus en plus long, permettra d'agrandir la tessiture de l'instrument ( d'augmenter le nombre de notes jouables ).
Le cor, la trompe fut instrument d'église avant de résonner en foret, et adapté aux formations orchestrales par les compositeurs tel que Monteverdi (1607), Rossi (1637), Cavalli (les Noces de Thésis et Pélée,1639) et Lully (la princesse d'Elide,1664) 
Par soucis d'encombrement, la trompe fut enroulée en un cercle complet sous le régne de Louis XIV (1680) et est accordée en Do d'une longueur totale de 2,27 mètres . 
La trompe de chasse a été adoptée par la vénerie française sous le règne de Louis XV et l'influence de son maitre de vénerie le marquis de Dampierre. En 1722, la " Dampierre " mesure 4,545 mètres enroulée sur 1,5 tour et est accordée en Ré.
Sept ans plus tard, à la naissance du dauphin Louis fils aîné de Louis XV, la " Dauphine " fait son apparition enroulée de 2,5 tours et de même longueur et même accord que la précédente.
Et puis enfin, créée dans la période de 1814-1818, le modèle que les sonneurs utilisent actuellement, appelée jadis demi-trompe, la " d'Orléans ". Celle-ci est enroulée de 3,5 tours accordée en Ré. Sa dénomination est due à une commande effectuée par louis-Philippe 1 er, d'une quarantaine de ce modèle.   
 

La Trompe de chasse est certainement un des plus mystérieux et méconnu des instruments de musique. De nos jours, cet instrument de musique réuni les hommes, femmes et enfants de tous niveaux social et culturel.
Nous partageons cette amour de la musique de trompe de chasse avec passion, il en est le trait d'union de nos rencontres et partages.
D'un apprentissage long, régulier, exigeant, tout sonneur de trompe de chasse devra " choper le virus " pour parfaire et arriver à une pratique au plus haut niveau. Cependant, à tout niveau le sonneur peut éprouver et donner beaucoup de plaisir et émotion à partir du moment que le son qui s’échappe de son instrument est propre et audible.  
Depuis, la pratique de la Trompe de chasse n'a cessé d’être le téléphone des veneurs et aussi un instrument de musique pratiqué en formation musicale de groupe, trio, duo et solo par beaucoup de passionnés. Instrument de concert, de concours et de plaisir, nous nous devons de défendre et promouvoir notre bel instrument de musique sous voûtes, forets et plaines qui fait partie de notre patrimoine culturel Français. 
Nous sommes en présence d'un instrument de musique qui a :
- des origines, 
-une histoire riche du temps de nos grands rois de France, 
-un solfège, 
-une fédération, 
-des concours, stages, titre de championnat de France et International, 
-des écoles de trompes,
-évoluant avec d'autres instruments de musique, l'orgue d'église, le piano, .....etc... 
-des sociétés de musique qui animent vos manifestations publics ou privées, 
-de nombreux concerts à travers la France et au-delà de nos frontières, 
-des méthodes pour apprendre la musique de trompe de chasse
-Un instrument qui est jalousé de certains instrument de musique reconnus de par sa vibration exceptionnelle,
-la même origine que les instruments à vent en général...............
-Et bien d'autres raisons que nous soyons enfin reconnu !!!!!! 

         Voilà ce qu'est notre bel instrument, qui fait partie de notre patrimoine culturel et de notre histoire !!!!!!
Il est dans le coeur de beaucoup de Français et étrangers, il a un rôle d'union et de rassemblement autour d'une passion commune qui donne le plaisir et l’accès de la musique aux personnes de tous niveaux ; social, culturel et d'age.
         Mais à notre plus grand regret, la " trompe de chasse " n'a pas encore la reconnaissance de nos institutions académique et ministérielle, et nous ne sommes rattaché à aucun ministère afin de nous donner les moyens, à valeur égale des autres instruments de musique, de pouvoir évoluer et bénéficier des aides et subventions. 

D'origine très ancienne, il a toujours été un instrument de communication que cela soit de renseignements ou d'émotions. A la fois, un instrument d'Eglise adapté aux chants liturgiques et de concert puis un instrument de communication à distance.  
  - Les guerriers pour les charges offensives, les alertes, les replis......
  - Dans les châteaux on cornait le jour, les repas, la guerre, la menée à la chasse.
  - Les bergers, marins.......
Il s'agit au départ d'une simple corne d'animal évidée par son extrémité sans embouchure ou conque marine, bois, métal, ivoire ( olifant ) .....selon les matériaux à disposition. Elles n'émettaient qu'une ou deux notes. Le mot "cor" fut retenu pour désigner tout instrument d'appel ( vers le XI siècle ).
oliphant_1.jpg
clu_4g_78EE218.jpg
OLIPHANT_2.jpg
emboucpuy.jpg
olibru25_1.jpg
choffr12.jpg
un schofar , corne de bélier 
Olifant à l'état brut
oliphant
trompedampierre1723.jpg
La Dampierre modèle 1723
trompe dauphine.gif
la dauphine
trompe.jpg
La d'Orléans

CITATIONS

Passons, passons, puisque tout passe, Je me retournerai souvent. Les souvenirs sont cors de chasse. Dont meurt le bruit parmi le vent.

Alcools (1913), Cors de chasse
Citations de Guillaume Apollinaire
Guillaume Apollinaire

corne d'appel.jpg
thumbnailCAGYSGTK.jpg
thumbnailCA1BIJKE.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com