Saint-Hubert, le Saint des chasseurs et sa légende ! 
 
Hubert, Comte d'Aquitaine ( 655 - 727 ), est né au milieu du VII siècle. Jeune garçon sage et pieux, passe son temps à courir dans les bois pour y traquer le gibier. Vers l'age de 12 ans, il accompagne son père à la chasse pour la première fois. De par ses qualités naturelles, Il est envoyé à la cour pour un poste important pour organiser les grandes chasses à la mode du temps qui ressemblaient plus à des battues populaires que la vénerie actuelle. Plus Hubert chassait, et plus il s'éloignait de Dieu. 
Un jour, la légende rapporte qu'il n'avait pu résister à sa passion un Vendredi Saint et il organise une grande battue de plusieurs jours. Les abois résonnent dans les bois, Hubert en s'éloignant du groupe aperçois un magnifique dix-cors. Voulant le chasser, Hubert se met à pourchasser le cervidé mais ne parvient pas à le rattraper, sans pour autant que l'animal se fatigue. Ce n’est qu'au bout d’un long moment que l'animal s’arrête, il a entre ses bois la croix du Christ.
 
Dieu au travers de ce cerf lui dit :
- " Hubert ! Hubert ! combien de temps encore ta passion te fera-t-elle oublier tes devoirs ? Si tu ne te convertis pas au seigneur en menant une vie sainte, tu iras brûler en enfer ! Va voir l’Évêque Lambert, lui te dira." 
Hubert, saisi d'effroi, se jette à terre et humblement, il interroge la vision :
- " Seigneur ! Que faut-il que je fasse ? "
La voix reprend :
- " Convertis toi. Fais pénitence de tes péchés, ainsi qu'il te sera enseigné. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n’être point damné dans l’éternité."
Et Hubert répond, avec force et enthousiasme :
- " Merci, O Seigneur. Vous avez ma promesse."

C'est à la cour de Pépin qu'il rencontre Lambert, évêque de Tongres, puis de Maestricht. Hubert abandonne chasses et guerres pour se consacrer à la piété et il obtient le titre d’apôtre des Ardennes. En 689, il entre dans un monastère puis , appelé à se rendre à Rome où il est sacré évêque par le pape Serge 1er. 
Le 30 mai 727 à Fura, Dieu rappelle auprès de lui Hubert. Son corps est ramené à l’église de Liège. 
Il devient Saint-Hubert le 3 novembre 743, l’évêque Floribert, successeur d'Hubert, procède à sa canonisation. La cérémonie se passe devant le roi Carloman et en souvenir de cette solennité que la fête de St Hubert a été fixée au 3 novembre. 
Au IX siècle, le corps de st Hubert est transféré au monastère d'Andage devant l’empereur Louis le Pieux. Monastère qui est certainement celui où st Hubert a séjourné en 689. 

Il est de tradition que chaque équipage de vénerie rend hommage et fête la SAINT-HUBERT en sonnant une messe, en présence des boutons ( membres participant au bon fonctionnement de l'équipage ), et du meilleur chien de la meute avec un collier enrubanné, de la bénédiction du pain et de la meute. C'est à partir de cette date que les veneurs sont autorisés à porter leur redingote aux couleurs de l'équipage, lors des laisser-courre.          
Il est également fréquent qu'une formation musicale de musique de trompe de chasse honore cette tradition en sonnant sa propre messe de  st-Hubert  



Exhumation de st Hubert à la collégiale de st Pierre de Liège. 
Rogier van der Weyden  ou Rogier de le Pasture (1399 ou 1400 - Juin 18, 1464) était un peintre néerlandais précoce.
La vision 
53414891_p.jpg
53414904_p.jpg
saint-hubert-of-liege-01.jpg
thumbs_saint-hubert-of-liege-03.jpg
thumbs_saint-hubert-of-liege-06.JPG
servigney----la-conversion-.jpg
il_570xN.81498318.jpg
il_570xN.81498745.jpg
Vintage française de Saint-Hubert carte saint, patron des chasseurs et des bouchers, par Aiguebelle chocolat. Il vient de leur série de cartes représentant "tous les métiers et leurs saints patrons».

Paroles de la St Hubert.


O saint Hubert patron des grandes chasses
Toi qu'exaltait la fanfare au galop,
En poursuivant l'animal à la trace
Tu le forçait sous l'élan des chevaux.
 
Nous les derniers descendants de ta race
Arrache-nous aux plaisirs avilis !
Remplis nos coeurs de jeunesse et d'audace
Dans la forêt fais-nous chasseurs hardis !
 
Quand tu viendras, la chasse terminée
Pour appeler notre nom à son tour
Epargne nous les tristes mélopées
Tu sonneras pour nous le Grand Retour !
 
Courant les bois ainsi que les pucelles
Hubert était sous la loi du démon
Mais un beau jour sur les passions charnelles
Un cerf lui fit un effrayant sermon !
 
Devenu Saint, sans négliger les belles,
Il a vécu en chasseur de renom.
A son exemple amis soyez fidèles
Courrez le cerf et non le cotillon !
ce site a été créé sur www.quomodo.com