Ici, la parole vous est donnée pour vous exprimer librement et recueillir vos témoignages concernant le jugement de la trompe. le responsable du site se donne le droit de supprimer tout message non correct
Le ju gement de la trompe comporte plusieurs critères important à ne pas oublier. Cette page d'information sur le jugement n'est pas une réforme ni le jugement du " jugement ". Juste une information sur la façon dont les concurrents sont analysés est classés lors d'une épreuve de concours. Aussi savoir ce que les juges attendent des concurrents peut aider à orienter le travail à effectuer lors des entraînements. Le sonneur doit comprendre que selon la catégorie dans laquelle il concours, le jugement n'est pas le  même.  
Autre que la partie technique, il y a ce fameux " coup de trompe " qui influence ou pas les juges. Ce qui peut se traduire par les intonations et façons de sonner.  La personnalité, le caractère, le comportement physique et psychologique du sonneur se reflète dans son coup de trompe. Certainement le plus difficile à juger car il influence énormément les juges. Le juge doit faire des choix importants lorsqu'il est devant sa feuille de jugement. En un temps rapide, la prestation d'un sonneur est de courte durée, le juge doit analyser la technique, le coup de trompe, la présentation, le choix de la fanfare, prendre en compte la catégorie qu'il juge, se souvenirs des concurrents  déjà  passé car il y a un classement à effectuer ce n'est pas un examen.........
Comme dans toutes disciplines où il y a un classement, le  palmarès  est quelques fois contesté ! 

J'ai quelques remarques à faire à propos de cela ; 

- Tout d'abord la personne qui est spectateur averti ou non, n'a pas la même écoute placé dans le public ou derrière la table des juges. Nous sommes face à un instrument qui émet un "son" de façon directionnelle. Entre une écoute juste derrière le pavillon et à une distance de 15 mètres n'a pas forcément le même rendu qu'une écoute à 30 mètres et de coté !!!!
- Une personne du public a une écoute plus superficielle et analyse l'ensemble de la prestation du concurrent en ne retenant que le meilleur ou le pire. Elle juge plus sur la sensibilité et l'émotion, moins sur la technique. De plus il suffit que cela soit un copain qui sonne l'appréciation n'est pas forcement la même !
- Pour ce qui concerne le juge, tout est différent la technique prend une place très importante dans la notation. La responsabilité du jugement est importante sur l'impacte du classement finale et quelque soit la catégorie à juger. Le coeur et l'investissement qu'un sonneurs donne dans son concours est le même, et il mérite d’être jugé à sa juste valeur. J'ai fais le constat en tant que juge, que mon appréciation est différente sur un sonneur que je connais, lors d'une écoute amicale ou derrière la table des juges. Ce qui veut dire que je ne l'entends pas de la  même  façon.
Pour ma part je suis parfois un peu plus dur sur ma feuille de juge concernant un sonneur que j'ai formé ou que je connais personnellement 



   
      
" Sonnes avec passion, fais vibrer ton auditoire, tes résultats n'en seront que meilleurs "
ce site a été créé sur www.quomodo.com