Le Tayaut : le ton de vénerie
 
" Yo "
         Le tayaut est une articulation technique traduite dans l’exécution d'une fanfare afin de l'agrémenter du ton de vénerie, lui donnant  une touche naturelle particulière et spécifique à la Trompe de chasse. En vénerie le veneur crie " TAYAUT !!! " lorsqu'il voit l'animal de chasse.  
Franck Veron
        La condition fondamentale de l’exécution du tayaut est l'air. En effet, le tayaut est en quelque sorte de l'air que l'on obstrue partielllement sans en interrompre la continuité du " son ", en opposition de la langue et du passage de l'air provoquant un couinement. Si vous voulez exécuter un véritable et joli Tayaut il vous sera indispensable d’être sur votre colonne d'air : PAS D'AIR = PAS DE TAYAUT !!! 
   
  La question est souvent revenue, comment et où se situe ce fameux tayaut dans une fanfare et de quelle façon le chanter et le lire sur une partition de musique.

Le Piqué nous le prononçons " Do " ou " To ", le tayaut se prononce " Yo ".

- Le simple Tayaut , et toujours situé après une " noire ". Il n'y aucuns marquage sur la partition pour symboliser ce Tayaut. Sa durée d’exécution est équivalente à une noire et de la même hauteur que la noire précédente.

- Le double Tayaut , plus facile à repérer car il est placé quand trois croches de même note se suivent. La première est Piquée puis les deux suivantes sont tayautées.  
   
DEFINITION
PRINCIPE ET TECHNIQUE
COMMENT PLACER LE TAYAUT ?

l'on voit ci-dessous sur la première phrase du " vol-ce-l'est " le placement du simple et double Tayaut.


oo  yo  to                      to yo to     to yo  to      to  yo  yo     to  lo  to      to
L'attaque se prononce "oo" directement sur le son vibré, sans Piqué.
ce site a été créé sur www.quomodo.com