Bibliothèque

Les liens, assoc'...

http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/719.pdf

http://www.education.gouv.fr/bo/2002/6/encart.htm

Articles dans la presse :

l'ordinateur au secours des élèves dyslexique ( 12 mai 2010 ):

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES1&
typeitem=ARTARCH_30J&objetid=1124554

la scolarisation du jeune présentant des troubles des apprentissages :

http://www.onisep.fr//Scolarite-ethandicap/Les-handicaps/Troubles-specifiques-desapprentissages/La-scolarisation-du-jeune-presentant-des-troubles-des-apprentissages

CORIDYS, des idées à faire vivre " il s'agit d'occuper une position transversale pour un partage des informations entre les personnels soignants, les enseignants et les parents" déclare ARIEL CONTE".
Suite à des restrictions budgétaires, l'association nationale CORIDYS, créée en 1994, vient d'être dissoute, laissant derrière elle 10 salariès licenciés et nombre d'adhérents. Il n'en reste pas moins un travail fédérateur qui permet aujourd'hui de mettre en lumière desméthodes de travail et d'accueil qu'il ne faudra pas oublier. "Nous proposions des ateliers de médiation cognitive où enfants et adultes apprenaient à repérer leur points faibles et leurs points forts, afin de développer des stratégies efficaces pour compenser leurs troubles", explique Ariel Conte, président de l'association CORIDYS.L'association proposait un accompagnement social pour aider à remplir les dossiers MDPH, des entretiens d'orientations, des bilans effectués par des psychologues cognitiviste ainsi que l'accès à une documentation importante.Elle permettait une coordination entre le médical, le rééducatif et le scolaire.Il ne faut pas perdre de vue cette expérience qui répondait bien aux besoins.Heureusement des bénévoles se mobilisent pour faire de nouveau vivre ce concet sur un plan départemental ou régional. Il faudra beaucoup de temps pour reconstruire un dispositif qui a montré son efficac", conclut Ariel Conte.

EN VIE D'agir ?...............................................Des actes.......................mais aussi un regard neuf.

AU QUOTIDIEN.
Changeons de regard ! Répulsion,agressivité, pitié ou culpabilité : les réactions des personnes valides face à une personne handicapée sont souvent porteuses d'émotions fortes. " Le handicap renvoie à une situation angoissante pour la personne valide, explique Maudy Piot, une psychanalyste qui a perdu la vue. On quitte la norme, la normalité, on se trouve soudain du côté de l'impensable.Il faut alors réajuster son comportement ". Par exemple, ne plus considérer la personne handicapée comme quelqu'un dont il faut s'occuper sans lui demander son avis. L'attitude juste ? " pas faire à la place de la personne handicapée, mais lui demander si elle a besoin d'aide et respecter so désir ", résume Maudy Piot, fondatrice de FDFA, une association qui entend redonner la parole aux femmes handicapées.
FDA : FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR www.femmespourledire.asso.fr

AU TRAVAIL
L'accès des travailleurs handicapés à l'entreprise est freiné par les représentations des actifs, employeurs comme salarié.Qu'en est-il dans votre entreprise ?
Avez-vous déjà interrogé votre direction des ressources humaines ou votre CE à ce sujet ? Pour faire changer les mentalités, devenez parrain au sein du réseau Réussites de lAdapt, l'Association pour la réinsertion professionnelle des handicapés. Vous pourrez sensibiliser les entreprises et accompagner des travailleurs handicapés qui recherchent un emploi. ADAPT www.reussites.net

PENDANT VOTRE TEMPS LIBBRE.

L'APF ' association des paralysés de France ) recherche des bénévoles pour accompagner des personnes handicapées dans des sorties tout au lon de l'année ou en vacances ( séjours de deux ou tros semaines ). Vous pouvez aussi participer à ses actions ressources ( manifestations ponctuelles, collectes de vêtements...).

EN DONNANT DE L'ARGENT.

Toutes les associations sont en recherche de fonds. Pour les connaître, consultez le portal du handicap : www.handiweb.fr

création de site internet avec : www.quomodo.com