Bibliothèque.

LES DYS ET LA SCOLARITE.

Les DYS.
               Les enfants dys sont des enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages, non un retard des acquisitions." Ces troubles sont considérés comme primaires, c'est-à-dire que leur origine est supposée développementale, indépendante de l'environnement socio-culturel d'une part, et d'une déficience avérée ou d'un trouble psychique d'autre part".


Dyslexie: Troubles de la lecture. Ils apparaissent dès l'entrée dans l'apprentissage. Ils perdurent dans le temps.


Dysorthographie : Troubles de l'écrit et de l'orthographe.Un enfant ayant une dysléxie aura souvent des troubles de l'écriture.


Dysphasie : Troubles du langage. Il se caractérise par des problèmes dans l'expression orale, la formulation, le vocabulaire et la syntaxe.


Dyscalculie : Troubles altérant la compréhension de ce qui a trait aux nombres. Les comptes, les calculs mentaux, les résolutions de problèmes...poseront des difficultés.


Dysgraphie : Troubles qui s'appliquent au dessin et au graphisme ( schéma...).


Dyspraxie : Altération des gestes. Troubles de l'acquisition de la coordination.

"L'Ulis dys, un laboratoire pédagogique".

L'unité localisée pour l'inclusion scolaire accueille des jeunes élèves souffrant de dyslexies sévères. Ils y retrouvent confiance, méthode, organisation et compréhension.
Au collège Campra d' Aix-en-Provence, chacun s'évertue à comprendre l'autre pour mieux l'aider.



Sur la porte de la classe, une affiche indique l'ULIS. A l'intérieure, une grande salle baignée de soleil où d'un côté quelques tables et chaises font face au tableau blanc, et de l'autre des ordinateurs offrent les outils indispensables aux élèves
Dys.Gwenaëlle Gouron est enseignante spécialisée dans l'unité localisée  pour l'inclusion scolaire (Ulis Dys ) du collège Campra à Aix-en-Provence.L'ulis acceuille cette année une quinzaine de jeunes souffrant de dyslexie sévère avec troubles associés. C'est la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide si l'enfant relève d'une orientation en ULIS.L'objectif de cette dispositif, faire en sorte que ces élèves reprennent confiance en eux dans un cadre différent, et bénéficient d'outils adaptés afin de pallier au mieux leurs troublent handicapants. "Nous sommes dans une sorte de laboratoire pédagogique. L'Ulis fonctionne beaucoup en partenariat. Des enseignants interviennent à l'intérieur de l'Ulis comme la prof d'anglais ou l'enseignant en gestion mentale, d'autres incluent tous les élèves dys dans leur classe. L'AVS collectif est également une aide humaine précieuse. Il seconde l'élève dans son métier d'élève et lui évite d'être submergé par la multiplicité des tâches exigées en classe. Les éléves viennent dans l'Ulis de trois à sept heures par semaine, notamment durant les cours de français ou de langues", explique Gwenaëlle Gouron.

Tout part de l'enfant.

Ce matin là, les élèves tentent de se souvenir de ce qui avait été vu la fois précédentes. S'amorce un travail en prévision de la lecture d'un roman pendant les vacances scolaires. Guillaume, élève de 4ème montre quelques réticences quand Thomas le convainc : " tu n'auras qu'à écouter ". En effet, grâce au logiciel Médialexie, les élèves dys peuvent écouter la lecture d'un livre pendant que le texte défile sous leur yeux. "C'est un véritable avantage pour les élèves. La lecture accapare leur énergie depuis des années. Du coup, les lacunes se sont accumulées et des pans entiers de connaissance ont été annihilés. Grâce à ce logiciel, ils peuvent se concentrer sur le sens du texte et non plus passer un temps fou à décortiquer les mots. La principale difficulté rencontré en lecture par les enfants dys est identifier les mots. De plus, ils écrivent à l'ordinateur par le biais de traitement de texte. Ca leur permet de corriger leurs fautes plus rapidement et plus  proprement ", poursuit l'enseignante spécialisée.Outre ces aides techniques, les élèves dys profitent des aides humaines.Sont organisées des séances en gestion mentales. "Les élèves ont souvent un déficit des représentations, ils ont du mal à visualiser, explique Jacques Florens, prof de maths et intervenant en gestion mentale pour les élèves de 6è et 5ème. Tout part de l'enfant de l'enfant. Chacun fonctionne différemment.Chaque élève a pour cela un emploi du temps individualisé.Il s'agit de leur faire découvrir leurs propres méthodes ". Le fait de savoir comment on fonctionne permet de rassurer les élèves dys qui soufrent souvent d'un manque d'estime de soi.

"Apprendre à apprendre "


"
La gestion mentale permet de les mettre en confiance et de mieux se connaître. Il s'agit pour nous de leur apprendre à apprendre ", ajoute Gwenaëlle Gouron. L'estime de soi est primordiale chez les élèves dys. " Lorsqu'ils arrivent en 6ème, ils savent déjà que l'apprentissage de l'anglais sera difficilepour eux, commente Roxana Mavadat, enseignante en anglais et intervenante dans l'Ulis. Le premier travail consiste à leur donner confiance. Je commence toujours par leur demander les mots anglais qu'ils utilisent déjà dans la vie quotidienne. Ils se rendent compte qu'ils connaissent une cinquantaine de mots. Ca leur donne envie de travailler ".Pour ces interventions, madame Mavaddat n'a pas de mannuel.

"L'élève n'est pas une culture hors-sol.

Elle sait juste qu'à la fin de 3ème les élèves de l'Ulis dys doivent avoir un niveau de fin de 5ème. Jexpérimente, je mets en oeuvre des tentatives de pédagogie.En France, on a tendance à considérer l'élève comme un cerveau sur deux pattes. Or il arrive avec son histoire ses différentes, c'est une globalité, un tout. Nous devons prendre en compte cela. L'élève n'est pas une culture hors sol ! La bonne communication que nous avons entre nous invite à mieux prendre en charge les difficultés de l'élève ", constate la professeure d'anglais. Quand ils ne sont pas dans l'Ulis, les élèves dys suivent les cours avec leurs camarades. Les enseignants adaptent les cours tant qu'ils peuvent. Certains se forment au 2CASH, formation de 6 semaines pour mieux comprendre le handicap. J.F Vergnes, professeur d'histoire géographie est de ceux-là. "Je suis parti de la question, pourquoi certains élèves, ausi intelligents soient-ils, se plantent ? La formation m'a été utile pour comprendre ce qui se passe chez les dyslexiques, même si l'enseignant comprend intuitivement ".Des recettes sont offertes : écrire plus gros, avec 4 couleurs maximum, inciter à l'emploi des surligneurs, favoriser les endroits lumineux, apprendre l'organisation du cartable et l'ordre sur la table..."Il faut s'adapter à chaque élève dys. C'est du cas par cas. Notre rôle est de rendre explicite des procédures qui sont mystérieuses pour eux". L'Ulis comme espace où l'on se réapproprie des méthodes de travail et l'inclusion en classe ordinaire pour ne pas perdre la notion d'apprentissage collectif.

AICARDI : syndrome caractérisé par une malformation cérébrale, des anomalies rétiniennes, des convulsions et un retard mental. Cette maladie rare, liée au chromosome X, ne touche que les filles.

AUTISME : trouble du développement qui semanifeste dès les premières années de l'enfant.Il est différent, ne parle pas, joue d'une manière étrange,réalise des activités répétitives...
Seule une prise en charge, précoce et intensive permet aux enfants touchés d'évoluer vers plus d'autonomie.

INFIRMITE MOTRICE CEREBRALE (IMC) : anomalie du mouvement et de la posture due à une lésion cérébrale non évolutive, définitive, survenue en période périnatale, avant l'âge de deux ans. Les problèmes moteurs peuvent s'accompagner de troubles intellectuels.canala.

MYOPATHIE : ensemble de maladies des muscles dont l'origine est très variable ( génétique, congénitale ou acquise ).Elle se traduit par une faiblesse musculaire plus ou moins importante s'aggravant ou non dans le temps. Selon la maladie, tous les muscles du corps peuvent être progressivement atteints, comme dans la dystrophie musculaire de Duchenne de Boulogne, la myopathie la plus fréquente chez l'enfant.

TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT (TED) : troubles de la communication verbale et gestuelle associés à des troubles des relations sociales, un désintérêt pour le monde environnant et des conduites répétitives.L'autisme est le plus connu des TED.

TRISOMIE 21 ( ou syndrome de Down ) : anomalie chromosomique qui se manifeste dès la naissance par un visage caractéristique, puis par un retard mental et psychomoteur.



création de site internet avec : www.quomodo.com