CHARTE Générale du FAIR PLAY


Quel que soit le rôle que je joue dans le sport, même celui de spectateur, je m'engage à:
1. Faire de chaque rencontre sportive, peu importe l'enjeu et la virilité de l'affrontement, un moment privilégié, une sorte de fête.
 
2. Me conformer aux règles et à l'esprit du sport pratiqué.
 
3. Respecter mes adversaires comme moi-même.
 
4. Accepter les décisions des arbitres ou des officiels (bénévoles) des tables de marque, sachant que, comme moi, ils ont droit à l'erreur, mais font tout pour ne pas la commettre.
 
5. Éviter la méchanceté et les agressions dans mes actes, les paroles ou mes écrits.
 
6. Ne pas user d'artifices ni de tricherie pour obtenir le succès.
 
7.   Rester digne dans la victoire, comme dans la défaite.
 
8. Aider chacun par ma présence, mon expérience et ma compréhension.
 
9.   Porter secours à tout sportif dont la vie est en danger.
 
10. Être un véritable ambassadeur du basket en aidant à faire respecter autour de moi les principes ci-dessus.
 
 
Par cet engagement, je considère
que je suis un vrai sportif.

RESPECTONS L'ARBITRE !


Et pourtant, que deviendrait les rencontres
s'il n'y avait pas d'arbitre ???
 
Il faut absolument que tous ensembles joueurs, entraîneurs, dirigeants et public ayons à coeur de respecter l'arbitre et ses décisions, même si parfois elles nous paraissent inopportunes. L'arbitre n'est pas un adversaire. Il est essentiel d'apprendre à nos joueurs, et en particulier à nos jeunes, à accepter sans contester les décisions de l'arbitre qui est le seul maître du jeu.
Si nous sommes les meilleurs, prouvons le sur le terrain et utilisons notre énergie pour jouer au ballon et non pour perdre du temps en discussions et palabres inutiles envers l'arbitre.
 
 
Respectons l'arbitre et nos adversaires, ainsi nous serons respectés et donnerons une bonne image de notre sport et de notre club. Merci de vos efforts.
Par définition, l'arbitre est la personne chargée de diriger un match et de faire appliquer les lois du jeu. Ce rôle primordial pour le bon déroulement d'une rencontre est trop souvent sujet à critique aussi bien de la part du public que de celles des entraîneurs, des dirigeants et des joueurs.
Il est vrai que l'arbitre, comme tout à chacun, n'est pas infaillible. Or, si l'on excuse facilement un entraîneur pour une faute de management ou un joueur pour un mauvais choix, une mauvaise passe, une faute inhabituelle ou un tir manqué, il n'en va pas de même pour l'arbitre.
ce site a été créé sur www.quomodo.com