Adresse
/
Téléphone

DES ORIGINES à 1947


Dès que Monsieur DESCHAUX, jeune instituteur dynamique, arriva à Chomérac, il eut à cœur d'entreprendre une action pour la promotion du sport après l'école et autour d'elle ... C'est ainsi que naquit, vers 1936, un club de basket : le B.C.C (Basket-club Choméracois).
Madame DESCHAUX, aussi sportive que son époux, assuma tout naturellement la responsabilité d'une équipe féminine.
La première équipe masculine était composée de Roger DESCHAUX (cap.), Albert DOIRE, Raymond GUIDON, Emile (dit Gustave) PERRIER, Henry ROUBY et Emile LAURENT. Ce dernier avait joué au rugby quelques années avant dans la glorieuse équipe locale.
coté féminin, on trouve, sauf omission, autour de Madame DESCHAUX (cap.), Odette et Jeannette BOIT, Alice BOYER, Marie-Rose CUOQ, Germaine et Denise FAURE, Augusta LEXTRAIT, Clairette REY, Madeleine VALENTIN.
Bien vite, les équipes locales - les "canaris" aux maillots jaunes et shorts bleu ciel - s'imposent parmi les meilleures.
Peu à peu, d'autres jeunes avaient rejoint leurs aînés dont Roger BOYER, Jean CRU, Henri FORT, André PERRIER, Auguste ROUBY, Félix MARSAL ou encore Geoges THEOULE, Jean MOULIN, Pierre REOL, Emile VINCENT pour en citer quelques uns.
De leur côté, les "minimes-jeunes cadets" avec François MANSON (cap.), Gabriel BEAL, André CHIROUZE, Robert DESCOURS, Louis LEOGIER, Jacques REY, Gabriel KATCHIKIAN préparaient aussi la relève ... 
Au début de la dernière guerre, le B.C.C ayant absorbé le foot, devint l'U.S.C (Union Sportive Choméracoise)
 

De 1943 à 1946, Chomérac fournissait l'ossature de l'équipe du collège de Privas, Championne d'Académie juniors, et nos locaux s'illustraient en championnat, dans les tournois régionaux ou le tournoi international de Bellegarde, ou bien encore dans la coupe de la Libération.
 
Autour de François MANSON (cap.), évoluaient alors Robert DESCOURS, Jean GIRAUD, Emile LAURIOL, Louis LEOGIER, André PERRIER, Pierre REYNIER, Jean SEROUL, Georges THEOULE, et aussi Pierre DAUTHEVILLE, Henri-Paul GOY, Yvon MICHEL sans oublier le prestigieux international Robert MONCLAR qui débuta à Chomérac et M. Fernand PASCAL qui fut un secrétaire particulièrement dévoué.
waves_

SURSAUTS DES FEMININES JUSQU'EN 1953


En 1947, le basket masculin sombra dans le sommeil à la suite du départ pour leurs études ou leur travail de plusieurs éléments actifs.
 
Les filles essayèrent de se maintenir en UFOLEP ... elles refirent surface en 1952 avec M.MORTREUX comme entraîneur. Quelques joueuses allèrent ensuite à Privas.

LE REVEIL ET UN NOUVEL ESSOR : 1961


En 1961, Maurice PONTON, président de l'Amicale Laïque et Roger PUJOL, secrétaire, demande à François MANSON de relancer le basket comme le réclamaient les jeunes qui, pendant quelques saisons, avaient pratiqué le hand : la section Basket de la "Jeunesse laïque" était née.
C'est l'équipe du renouveau qui s'illustre aussitôt en restant invaincu au cours des trois premières saisons.
 
Il y avait Julien DUMAS, Jacky MILER, Antoine GLENTZ et beaucoup d'autres.
Les effectifs allaient grandir à peu près régulièrement (premier club Drôme -Ardèche en 1970 avec 110 licenciés, troisième en 1995 avec 213 licenciés).
Dès lors, il ne saurait être question de citer tous ceux qui ont joué à Chomérac ... Des centaines... des centaines... en effet, on a pu dire (avec quelque exagération) :
"à Chomérac, tout le monde a été, est ou sera basketteur".
 

Dès lors, il ne saurait être question de citer tous ceux qui ont joué à Chomérac ... Des centaines... des centaines...
En effet, on a pu dire (avec quelque exagération) :
"à Chomérac, tout le monde a été, est ou sera basketteur".
 
waves_

DES CONDITIONS DIFFICILES


Pourtant, il a bien fallu, bien souvent, avoir la foi pour persévérer.
Les déplacements ont longtemps constitué un gros problème. Monsieur DESCHAUX avait calculé les centaines de kilomètres parcourus à bicyclette !....
Quand on avait la chance d'être transporté, les pannes, avec les véhicules de l'époque, étaient fréquentes. Les rares forfaits furent dû aux moyens de transport.
Le terrain a aussi été un sujet de préoccupation... Jusqu'en 1947, on jouait au Bosquet mais, à la reprise en 1961, il fallut trouver un terrain plus règlementaire. On joua au Centre d'Apprentissage de la Neuve (L.P actuel) en 1961-62, sur le terrain de Privas de 62 à 64. C'est alors que les joueurs implantèrent eux-mêmes un terrain devant l'Ecole Primaire qui venait d'être construite.
En 1969, on put jouer sur le mini-stade derrière l'Ecole et bénéficier d'un éclairage performant.
Enfin, depuis 1993, les sportifs choméracois disposent d'une magnifique salle omnisports.
 

UN BILAN SPORTIF


"L'essentiel est de participer", oui, mais la victoire est bien agréable !
 
 
On ne pourrait énumérer tos les titres conquis, les performances glorieuses.
Au départ de M. DESCHAUX, l'U.S.C avait joué 85 matchs, remporté 78 victoires, subi un match nul et 6 défaites ... Ce sont plus de 20 titres de champions (Drôme-Ardèche, Alpes en FFBB ou Dauphiné en UFOLEP) qui ont récompensé les efforts des responsables, tous bénévoles, qui se sont succédé au service local.
Rappelons seulement le dernier titre : Minimes Filles Championnes Drôme-Ardèche en 1994-95 ... en attendant la suite.
Il faut préciser qu'après 1970, les filles ont trouvé place dans l'Ecole de Basket. Puis elles ont grandi ! Désormais, il existe des équipes féminines dans toutes les catégories d'âge...  
 
waves_

Yesterday - the Beatles