LES AVIS DU PUBLIC sur "Le ministère de l'intérieur"

- Super !
Comédienne de grand talent, texte juste, précis et réaliste...Spectacle à voir absolument avec ados à partir de 13 ans, ils se retrouveront facilement dans le personnage.


- Emotion
Nous avons adoré, de l’émotion , c’est bien joué.

- Déception
Les critiques positives lues m'ont incitée à choisir ce spectacle : quelle déception ! Le texte est intéressant, la comédienne est expressive, mais hélas, le tout est ennuyeux, sans énergie et sans rythme...les spectateurs ne se bousculaient pas et les applaudissements à la fin du spectacle très parcimonieux, tout juste polis... Je ne vous le conseille pas !

- Sympa   !
un moment agréable, une bonne performance de l'artiste, avec des répliques et des situations tellement vraies !!!

- Pas génial
Ca vaut les 5 euros qu'on a payé...pas plus (tarif normal 15 euros !).


- A voir   !
Extrêmement bien joué et très amusant, si bien vu. Ca rappelle beaucoup de choses. Le décalage dû au niveau de langue est surprenant et très drôle.

- Un bon moment   !
bonne actrice avec de bonnes expressions du visage j'ai passé un bon moment !

- Belle performance
Texte subtil et intelligent !!! qui décrit avec humour et parfois beaucoup de vérité, le difficile parcours de la petite fille pour devenir femme; et pour aborder la relation avec les hommes, partagée entre peur et désir !! J'ai aimé le texte et le jeu de l'actrice, touchant, émouvant, troublant parfois!! Seule remarque: je n'ai pas saisi la fin: ça va trop vite!! Et encore en train d'intégrer la scène précédente, j'ai loupé la chute !!!!
( Note de Cécile Canal : Suite à cette critiques (et à d’autres du même genre) , la mise en scène finale a été changée en juillet 2008. Que vive le spectacle vivant !)

- Bof bof…
Ne pas se fier au titre. Bonne performance théâtrale mais spectacle manquant de rebondissement.

-BIEN DANS LE TON . A RECOMMANDER
-Belle mise en scène
Bravo ! j'ai pas mal ri, c'est peut-être parce que je suis une fille ... ça donne envie de lire le bouquin Magali.

-Un bon moment…
Un texte sympa, une très bonne actrice, un bon spectacle. Allez y.

-Décevant
Si vous n'aimez pas rire, allez y ! Aucun intérêt ! La voix est insupportable ! Pièce grossière... On aurait aimé partir en courant...

-Excellente soirée   !
Cécile Canal sert avec brio et intelligence le texte de Alice Massat. L'humour prend un relief particulièrement piquant à travers les mimiques et jeux de scène.

-A voir !
Une fois habituée à l'ambiance un peu spéciale due à la salle toute petite, c'est un vrai régal. Surprenant, déconcertant, drôle... avec une actrice remarquable. Allez-y!

-
Un grand BRAVO !

Nous avons été impressionnés par la performance. Quel visage expressif et quelle maîtrise dans des gestes! Nous avons passé un très bon moment en ta compagnie. Que d'humour dans cette création surprenante! Pour une première BRAVO...... Cela m'a donné envie de lire le roman.

- Bravo !
J'ai vraiment beaucoup aimé cette pièce, à la fois touchante et drole. Cécile Canal, actrice et metteur en scène du spectacle, nous fait vivre avec beaucoup de talent les soucis et problèmes d'une adolescente à la découverte de son corps. J'ai passé un très bon moment !

- faut y aller !
Si on a aimé " les monologues du vagin ", faut y aller. Si on n'a pas vu les monologues aussi d'ailleurs ;) Un superbe texte servi à la perfection, c'est pas si courant. Cécile Canal, l'actrice, qui qualifie ce texte " d'enquête anatomique " m'a donné envie de découvrir Alice Massat, l'auteure. Bravo aux deux !
 

Extrait Forum Chiennes de GardeLeirn -

Voilà une critique qui m'a été envoyée par une des personnes (un homme) qui est allée voir la pièce. "Le Ministère de l'intérieur" au théâtre Le Guichet Montparnasse , 15 rue (et pas avenue) du Maine, 14e du 12 janvier au 12 mars à 20h30 du mercredi au samedi (durée environ 1h30)

(Appeler avant pour réserver impérativement   01.43.27.88.61)


C'est tout petit ce théâtre !! Ben oui, c'est un théâtre de poche. On comprend son nom en arrivant : l'entrée est... euh comme une petite entrée  d'immeuble  parisien.L'accueil est très sympa.

Dedans, c'est aussi grand que dehors... cinq rangs de bancs (bien confortable, juste ce qu'il faut pour pas non plus se vautrer et dormir) et direct, une pièce qui fait la scène.

Le début de la pièce, qui met plutôt mal à l'aise (et lève le voile sur l'affiche de la pièce, une culotte rose) mais que je ne dévoilerai pas pour ne pas vous gâcher le spectacle, ne calme pas cette angoisse. Une  actrice, toute seule, dans un puit de lumière...Le thème de la pièce, c'est la différence des sexes, à l'âge ou celle-ci commence à se noter et à poser question(s).


En l'occurrence notre héroïne nous raconte son parcours, drôle, tendre, cocasse mais dur aussi, dans sa relation avec "l'ennemi" (l'homme) (mais cela s'explique) depuis la fin de l'enfance, jusqu'au milieu de l'adolescence. Le texte est très vif, on ne s'ennuie pas une minute. Pour les hommes, un minimum de recul et d'autodérision est nécessaire, mais c'est surtout certains d'entre nous qui sont attaqués, à juste titre.

Au delà de la charge, c'est bien évidemment la difficulté du rapport à l'autre qui est amené, mais aussi de celui à soi même, lorsque le corps change, et de la difficulté à se sentir différent. (mention spéciale à la scène ou l'actrice se met en "dehors d'elle même" et décrit son corps comme si elle en était spectatrice).

Le style est assez direct comme une discussion entre amis (renforcé par la proximité avec l'actrice, à peine à quelques mètres de vous), avec des mots "crus" (je considère que c'est plutôt appeler un chat un chat mais bon) pour décrire la vie -comprenez : n'invitez pas votre grand-mère, et n'amenez pas les enfants- (vous apprendrez comment s'entraîner à la masturbation avec votre paupière notamment, ou avec un éclair au café -et ce n'est pas ce à quoi vous pensez- à ne pas manquer !).

On prête en fait des réflexions d'adulte ou d'adulte en devenir à un jeu scénique d'enfant, ce qui est assez troublant. Mais ça fonctionne très bien, on est vite pris par le propos, et j'ai beaucoup ri.

Rien que pour le talent et la performance de l'actrice, il faut y aller ! Vraiment !

Au final, on oscille en permanence entre situations hilarantes et réflexions profondes et graves sur ce qui nous définit en soi et par rapport à l'autre à un âge où les repères changent. Ça n'est jamais vulgaire ou grossièrement comique, ni pesant et ennuyeux, alors que les écueils sont nombreux sur les sujets abordés (la violence sexuelle aux mineurs, la vulgarité, les premiers rapports, etc.).

Je l'inscris dans la droite ligne des monologues du vagin, tout en étant différent.Je recommande chaleureusement cette pièce ! F. R.

 
 

© Copyright  2013 Association CRSE - Cécile CANAL
Téléphone : 04.90.82.01.42

 
ce site a été créé sur www.quomodo.com