RECRUTER ET ANIMER LES BENEVOLES DANS VOTRE ASSOCIATION

11 JANVIER 2013

 

Si les dirigeants associatifs ne devaient disposer que d‘un seul talent (une pure fiction !), ce serait certainement la  capacité à animer une équipe . Qu’il s’agisse de bénévoles, de salariés ou d’un groupe « mixte », les dirigeants sont des conducteurs d’hommes (et de femmes), des « managers » comme on dit dans l’entreprise.

Mais avant d’animer, il faut  recruter .

L’intégration des nouveaux entrants est souvent négligée. Or il s’agit d’un moment-clé où le candidat bénévole évalue rapidement à partir d’indices souvent ténus si cette association mérite qu’il s’y consacre. L’image donnée par l’organisation est donc très importante :  votre association doit faire envie .

Consultez ici un article donnant   quelques conseils pour installer une ambiance chaleureuse et accueillante   dans votre association.

Bénévoles et salariés resteront engagés dans l’association, à condition qu’ils y trouvent une forme d’épanouissement, qu’ils se sentent à l’aise dans les relations inter-personnelles que leur propose l’association. Pour cette raison, il est nécessaire d’ adopter quelques règles d’ « hygiène relationnelle »   qui vont vous paraître évidentes mais restent malgré tout lettres mortes dans bon nombre de structures.

Au-delà de ces règles élémentaires de savoir-vivre, les dirigeants ont la charge d’ entretenir la motivation des bénévoles   au quotidien et sur le long cours. A la différence de salariés, les bénévoles participent à l’organisation parce qu’ils en ont envie. Un acte volontaire fonde leur engagement au service de la cause associative.

Trop souvent, on a tendance à transposer dans l’association la pratique des entreprises consistant à organiser les ressources humaines en fonction des compétences supposées des personnes. J’explique dans un article   pourquoi cette démarche me paraît contre-productive .

Par ailleurs, les dirigeants comprennent quelques fois mal ce qui motive l’engagement des bénévoles. Le bénévolat aujourd’hui n’est plus principalement motivé par le militantisme ou l’altruisme, mais plutôt par la  recherche d’un épanouissement personnel . Je détaille un peu cette question de   la motivation de l’engagement bénévole   dans un article publié en 2008.

Il faut plutôt cultiver chez les bénévoles l’ envie de faire  (et si possible « faire ensemble ») ; c’est là à mon sens le principal défi que doivent relever les dirigeants d’une association. J’ai publié   quelques conseils pour aider les managers associatifs à relever ce défi .

ce site a été créé sur www.quomodo.com