Comité du Jura de Tennis de Table
Brainans
Téléphone

Détections : Les qualités recherchées

Elles ne sont pas classées par ordre d’importance, par contre la passion est un incontournable.

Le joueur est passionné : Il attend l’heure de l’entraînement avec impatience. Dans d’autres circonstances, il cherche à ajouter du temps de jeu en plus de ce qui est proposé.

L’enfant apprécie l’effort physique : L’évaluation se fera sur des activités autres que le tennis de table     (courses – sports collectifs…)

L’enfant a le goût du jeu : Dans les sports collectifs, mais aussi dans les jeux de société, on remarquera les enfants à la fois combatif mais également « malin » … dans tous les cas, ceux qui vont au bout de leurs possibilités pour l’emporter.

L’enfant assimile facilement : En dehors du T.T, il apprend, mémorise et réinvestit ses connaissances. On appréciera cet aspect au niveau de la vie du stage et dans les activités annexes organisées.

Le joueur apprend vite : En situation de « leçon », le joueur intègre vite les consignes et s’adapte facilement aux situations proposées.

Les actions utilisées par le joueur sont efficaces : On identifiera les coups où cela ressort nettement.

Le rythme est juste : Les temps de déplacement et « d’arrêt » avant le contact avec la balle sont respectés.

La « main » est utilisée : Les services et le jeu de table sont à observer en priorité…mais pas uniquement.

Le joueur se déplace de manière efficace : Au delà de l’anticipation nécessaire, on évaluera si le joueur se déplace efficacement et utilement même si les techniques de déplacement sont encore aléatoires. La tonicité plantaire est à observer en priorité.

Le joueur s’adapte à des situations inhabituelles : Il remet des balles qui touchent le filet, il est adroit en balles hautes, il joue à différents moments de la trajectoire…

Le joueur joue juste : Avec ses moyens techniques du moment, il utilise fréquemment le bon coup avec des placements justes.

Le joueur résiste au stress : En situation compétitive, même en situation défavorable, le joueur peut « craquer » mais il continue à être performant.

Gérer sa compétition

« Réunir toutes les conditions pour se donner les meilleurs chances »
 
Quotidien :
- Bien récupérer tout au long de la semaine :
- Se coucher tôt
- Lire un livre avant le coucher, ne pas utiliser téléphones, tablettes, consoles avant de se coucher
- Etre positif, se remémorer de bons moments de la journée avant de se coucher.      Renforcer bien être, confiance en soi
- Bien manger équilibré.
- Assouplissement régulier, savoir bien respirer.
- Etre autonome
 
La veille :
- Savoir faire son sac seul (vérifier par les parents après) : mes deux raquettes au cas où l’une casse, chaussure de salle, short ou jupette et chemisettes (plusieurs chemisettes si sur plusieurs jours, au France de couleurs différentes), serviette de ping, balles, survê-tement, affaire de rechange et de douche, mon cahier de prise de note, corde à sauter ou élastique pour s’échauffer, bouteilles d’eau ou gourde.
- Se coucher tôt.
- Positiver le stress qui arrive.
 
Au lever :
- Réveil musculaire et ou douche pour se réveiller.
- Petit déjeuner copieux 2 à 3 heures avant la compétition.
- Arriver au moins une heure avant la compétition
- Je me présente à la table d’inscription ou vers le juge arbitre
- Je vais voir mon tableau, mes horaires, tables de mes parties, formule du tableau
- Je m’installe dans les tribunes avec les joueurs de mon club, comité ou ligue.
 
L’avant match :
 
- Echauffement physique (10min) autour d’une table pour réserver la table avant qu’elles soient prisent.
- Echauffement à la table : 5 stades (45min environ)
  1. Tenue de balle (pas seulement en diagonale), commencer doucement (trouver les sensations, s’habituer au rebond de la balle) et augmenter le rythme petit à petit. A plat et poussette.
  2. Echauffer son coup fort (top spin, contre initiative, défense…)
  3. Exercice de déplacement (un que vous aimez et où vous utilisez les déplacements en match). Commencer sur jeu fermé puis sur aléatoire.
  4. Intention de jeu, service remise
  5. Situation comptée, set.
 
Avant son match :
- penser à remplir sa bouteille.
- S’isoler et se concentrer (se mettre en condition mentalement, avoir confiance en soi)
- Communiquer avec son coach 10 min avant
 
Pendant le match :
 
- Adopter un comportement qui peut nous faire gagner :
Etre concentré, fixer les yeux sur la balle et l’adversaire
S’encourager, quelque soit le déroulement du match
Etre positif, dynamique, ne pas montrer ses émotions à l’adversaire, ne pas baisser la tête ou regarder dans les tribunes. Savoir bien respirer
 
- Réflexion tactique, intention de jeu :
Placement de balle : coude de l’adversaire, jouer là où l’adversaire n’est pas, éviter de viser la raquette de l’adversaire, favoriser les lignes droites
Jouer sur ses points forts et points faibles de l’adversaire
Varier les effets, trajectoire de balle.
 
- Utiliser les temps morts, aller à la serviette tous les 6 points, analyser seul  (pendant et entre les manches) et/ou avec son coach (entre les manches).
 
Après le match :
 
- Vérifier que le bon score soit noté
- Bien ranger ses affaires dans son sac
- Récupérer pour le match suivant (s’alimenter, boire de l’eau)
- Bilan avec son coach ou seul sur cahier de note
- Puis s’échauffer en fonction de l’heure du match suivant, bouteille d’eau rempli et affaires prêtes.
 
Fin de compétition : Etirement.
 
Conseil pour les repas en compétition :
 
- Boire seulement de l’eau. (pas de boisson gazeuse ou jus de fruit).
- Eviter chips et sucreries
- Manger en petite quantité, régulièrement
- Repas : fruits secs, salade de pâte, viande blanche…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Comité du Jura de Tennis de Table - 39800 BRAINANS_ 2020