Tour du Piémont 2018

 

Tour du Piémont pyrénéen.

Équipe : Yohan SOUBES, Pierre CREMA, Jeremy BENEYROL, Vincent CRABOS, Aurelien PASQUET

Encadrement : Stephane REIMHERR (ds). Jean-Luc DELPECH (assistant), René LEROY ( masseur)

 

Première étape:

la première étape de ce tour du Piémont pyrénéen, longue de 91,4 km , a débuté sous un déluge qui n’aura duré qu’une demi heure, mais qui aura ses conséquences douloureuses pour le TCP 24. Les garçons avaient pour consignes d’être acteur, de marquer des points aux différents challenges, afin de se positionner pour les jours à venir .

A chaque communiqué, les Périgourdins sont annoncés à la radio. Malheureusement ils manquent l’échappée finale qui se disputera la victoire , mais rattrapent le coup en plaçant leur sprinter idéalement . Pierre prendra la sixième place , en réglant le sprint du peloton.

La pluie ayant rendu la chaussée glissante, fera que plusieurs concurrents finiront au sol. Le plus gravement touché sera Jeremy Beneyrol , qui ne se relèvera pas , victime d’une fracture du fémur. Il sera hospitalisé le jour même à l’hôpital de Pau.

Nous lui souhaitons du courage et un bon rétablissement.

 

Seconde étape: clm/ équipe

Le TCP 24 prendra le départ de ce clm par équipe long de 14km à quatre. Pour cet exercice particulier, l’équipe montrera , une fois de plus, son caractère et son homogénéité , en terminant 7è/19 à 56sec des vainqueurs. Devant nous , que des formations habituées à ce genre d’effort

 

Troisième étape : via les cols de Soulor et Aubisque (143,8km)

Les coureurs du TCP ont pris le départ de cette étape avec pour objectif , les maillots distinctifs. La bonne échappée se forme au bout de trente kilomètres, et on retrouve en son sein , Pierre Crema, qui raflera la totalité des points du sprinter et quelques points pour le meilleur grimpeur. Arrive au pied du col , il s’écartera , et gravira à sa main les deux dernières difficultés. Chacun s’accrochera au courage, pour franchir la ligne d’arrivée.Yohan Soubes , le premier d’entre eux terminera 34 è à près de onze minutes . Nos deux jeunes , Vincent et Aurelien, auront souffert , mais aussi beaucoup appris.

 

Quatrième étape : le final en beauté (132,5 km )

L’objectif de la journée est double. Assurer le maillot de sprinter, et tente de remporter l’étape.

Le départ ultra rapide, ne permet pas le développement d’échappée, et c’est un peloton groupé qui se présente au premier point chut. Yohan et Pierre font le boulot en marquant des points. Le maillot est acquis , il ne reste plus qu’à terminer l’épreuve.

Le rythme infernal et la difficulté se l’étape ont raison d’Aurelie"

Devant une échappée se forme avec un Pierre Crema intenable malgré le profil peu propice à ses qualités. Il engrange d# points supplémentaires au sprinter et grimpeur.

L’échappée reprise, une nouvelle se forme avec cette fois ci , Yohan Soubes. Les gars sont omniprésents. Ce dernier fera les deniers points du sprinter, et viendra chercher la deuxième place au général derrière son coéquipier. A vingt cinq kilomètres de la ligne, trois coureurs sortent pour se disputer la gagne. Yohan fera l’erreur d’hésiter sur l’instant , cela lui coûtera probablement la victoire, car il viendra chercher la quatrième place , prouvant lui aussi sa bonne condition.

 

Bilan contrasté.

Deux top 10 , une bonne prestation en clm / équipe, un double pour le aillot bleu des sprints, et d# garçons largement au niveau proposé .....malgré tout , la chute de Jeremy laisse un goût amer

 

L’encadrement présent sur ce tour est fier de ses coureurs

 

Stef Reimherr


TPP 1.JPG
ce site a été créé sur www.quomodo.com