Basket - Ball
Le Collège Maxime Alexandre champion
Elles sont toutes licenciées au CCSSL avec lequel elles sont Championnes d'Alsace.
Engagées en UNSS sous les couleurs du collège Maxime-Alexandre, elles avaient le sentiment de pouvoir réaliser quelques chose de grand,elles avaient surtout la volonté d'aller j'usqu'au bout.
Elles sont devenues championnes d'académie,le plus dur étant d'éliminer les voisins d'Eckbolsheim.
 
A Reims,début juin, elles se sont imposées lors des interrégionaux scolaires se qualifiant ainsi pour les 5 emes jeux de l'avenir qui ont eu lieu du 3 au 7 juillet dernier à Tours.
 
Le tirage au sort des poules de classement a un instant durant, donné des frissons à l'entraîneur Yannick Bezart.Ses joueuses étant opposées à Ste Geneviève Rennes avec dans ses rangs Clarisse Mercier désignées en 1992 meilleure meneuse de jeu de sa catégorie, au collège Favre de Nice champion de France UNSS 92 et à Saint Maur
 
Nullement impressionées, les Alsaciennes, avec le punch et le tempérament qu'on leur connaît n'ont laissé guère de chance à leurs adversaire, se qualifiant pour la demi- finale.
Avec des victoires sur Rennes 49-35 sur Nice 65-49 et sur St Maur 58-24
 
En demi- Final contre Michelet Tour,Delphine Jesser s'est illustrée dans un rôle de meneuse de jeu inhabituel pour elle,en remplacement de Virginie Ferry (entorse),Amandine Weil ayant retrouvé l'adresse qui lui faisait défaut, Céline Fromholz (Fissure de la cloison Nasale) étant bien présente,Jessica Ohl,Roselyne Kirsch et Anne Wolff se dépensant sans compter,l'emsemble à donner le tournis à l'équipe Tourangelle qui s'est inclinée 65-31


 
BOITE A SOUVENIRS 001.jpg
Lorsque l'on connaît la richesse de l'effectif et le palmarès des nordistes ayant toutes évolué en championnat de France, l'on aurait pu être inquiet.La défense de zone de Calais et le marquage à la culotte de Céline Fromholz ont visiblement géné les Alsaciennes qui manquaient de précision sur les tirs extérieurs.
Soutenues par les benjamins du Bas rhin qui donnaient de la voix dans les gradins ,les demoiselles de Maxime Alexandre distançaient leurs adversaires grâce à des paniers de belle facture sur pénétration 30-24 à la pause
CONTRE CALAIS EN FINALE
A la reprise,Calais met le turbo ,mêne 34-30.Frayeurs pour Yannick, temps mort.Lingolsheim fait de la résistance
grâce à sa défense fille à fille,à 44 partout, Calais s'éssouffle
Céline Fromholz (21 points enfin libérée de son ange gardien, avec la complicité de Virginie Ferry (17 points) concluant sur la fin par de très belles contre-attaques 52-44
Beau parcours pour un ensemle avec un effectif réduit ( 7 joueuses) mais qualitatif et séduisant.
BOITE A SOUVENIRS 002.jpg
Deb. de g à d Délphine Jesser,Roselyne Kirsch,Céline Fromholz, Yannik Bezard(coach)
Accroupies: Amandine Weil,Virginie Ferry,Jessica Ohl, Anne Wolff
Ca ressemble aux Jeux Olympiques, ça a le goût des Jeux Olympiques.Mais c'est la cérémonie d'ouverture des Jeux de l'Avenir. Toujours la fête, mais en plus petit. Celle de 5000 jeunes qui participaient aux 5°Jeux de l'Avenir, les premiers à être délocalisés.
Une exode en province qui a vidé la tribune officielle,exit le président de la République,bonjour le Préfet de la région Centre,exit (excusé) le président du Comité international,ravi de vous revoir Monsieur Nelson Paillou.
Qu'importe pour les 7 collégiennes de Maxime Alexandre, elles pourraient s'imaginer à Alberville .
La flamme, feu sacré des J.O. arrive,elle s'allume, c'est beau.Emotions lors du serment.Elles sont heureuses d'être de la fête, d'être comme aux jeux,d'êtres comme des stars.
La cérémonie était riche en couleur,un peu folle à l'image de la jeunesse.
Depuis longtemps,le protocole avait volé en éclat.L'attente au soleil aux portes du stade avait eu raison de la discipline,mais le spectacle offert nous a donné un petit arrière goût de Découfflé à Alberville.
 
En 1429, Jeanne d'Arc a bourlingué en Touraine pour y rencontrer Charles VII à CHINON afin de le convaincre de lui confier une troupe armée pour lever le siège d' ORLEANS,tenu par les Anglais, avant de les vaincre à PATAY.
Si Jeanne la Pucelle a ensuite fait sacrer Charles VII Roi de France , à REIMS,Yannick BEZART (Prof de Sport et sa petite troupe sont d'abord passés par REIMS pour y devenir Championnes Interrégionales UNSS et s'ouvrir les portes des 5° jeux de l'Avenir qui ont eu lieu à TOURS du 3 au 7 juillet
Journal municipal de Septembre 1993
Basket Ball -UNSS
Maxime Alexandre :sacré champion
Histoire
ce site a été créé sur www.quomodo.com