CC Périgueux Dordogne : « Notre Tour de France à nous »

Jeudi 28 Mai 2015

Interview de Christian SOUBES par Direct Vélo


5e du Challenge BBB-DirectVelo et 8e après quatre manches en Coupe de France, le CC Périgueux Dordogne, promu en DN2, a réalisé une bonne première partie de saison. A la veille du Tour de Gironde (2.2), DirectVelo.com a fait le point avec le directeur sportif Christian Soubes.

DirectVelo.com : Que penses-tu de la première partie de saison de ton équipe ?
Christian Soubes
: Nous sommes dans les dix premiers en Coupe de France DN2, ce qui était notre souhait. La mission a été accomplie malgré des embêtements. Arnaud (Labbe) a fait un bon hiver mais il a souvent été malade. Idem pour Jean (Mespoulède) qui est rentré dans le monde du travail et a été papa. Il a moins de temps pour rouler. Puis il a subi un accident de la circulation, impliquant plusieurs voitures, en rentrant de Pujols (Lot-et-Garonne). Kévin (Soubes) a chuté quatre fois en un mois. Il est notre fer de lance pour les sprints. Les gars s'étaient dépouillés pour lui à Bordeaux-Saintes. Il s'est retrouvé au sol... Il n'est pas à l'aise actuellement dans le peloton. Les jambes sont là mais dès que ça frotte, ça le perturbe. Ce qui est normal, on le craignait. Puis nous avons pris souvent la pluie, ce qui ne va pas du tout à Yohan (Soubes).


CC Périgueux Dordogne : « Notre Tour de France à nous »
« SI ON PEUT GAGNER DES PLACES EN COUPE DE FRANCE... »

Mais malgré ça, la saison de l'équipe est bonne.
On s'en sort bien. Nous sommes 8e de la Coupe de France, qualifiés pour le Championnat de France. Nous aurions signé pour avoir ça en début d'année. C'est très bien pour la ville de Périgueux d'avoir sa propre équipe au départ du Championnat.

L'équipe s'est bien adaptée à la Coupe de France DN2...
Nous avons la chance d'avoir disputé des manches de Coupe de France que nous connaissions déjà bien. A Saint-Ciers, nous avions l'habitude d’affronter des belles équipes. Idem aux Boucles Nationales du Printemps. Le Tour du Lot-et-Garonne a changé de parcours mais nous avions quand même des repères. Et nous avions déjà participé à Bourg-Arbent-Bourg. Nous n'avons pas été perturbés. On connaît moins les deux dernières manches, le Grand Prix de la Mine et le Grand Prix de Machecoul. On espère remonter sur le podium d'une manche comme Arnaud a su le faire aux Boucles Nationales du Printemps. Pourquoi pas gagner une épreuve ? Celle de la Bretagne ? Il parait que c'est un chantier. Mais les Bretons seront motivés chez eux. Si on peut gagner des places et terminer vers la 6e position... Ça serait bien pour nos partenaires et nos dirigeants. Ils sont nombreux à venir aider au club sans avoir d'enfants au CC Périgueux Dordogne (Il est le père de Kévin et Yohan Soubes, piliers de l'équipe, NDLR). Mais entre la 6e et la 11e place, il n'y a pas beaucoup de points d'écart. Le Team Peltrax est passé de la 4e à la 11e place...

UNE EPREUVE INTERNATIONALE A DOMICILE

Ce vendredi débute le Tour de Gironde. Une épreuve de classe 2 particulière pour votre équipe...
Il a fallu aligner que six coureurs. Je regrette de ne pas mettre Gabriel Peyencet, il relève de chute et je laisse un autre coureur sur le carreau (Romain Jagu, NDLR). Nous avons choisi l'équipe dimanche. C'est toujours regrettable de laisser un coureur sur la touche. Le Tour de Gironde est une course particulière. L'épreuve est internationale, c'est notre Tour de France de la région. Nous avons quatre Girondins dans l'équipe (les Soubes, Sentucq et Labbe, NDLR). L'étape de dimanche se disputera sur les routes d'entraînement de Kévin et Yohan.

L'objectif est de remporter une étape ?
Si j'avais un Alexis (Tourtelot) et un Kévin (Soubes) à 100 %, je dirais qu'on viserait une étape. On essaiera de les placer... Kévin doit retrouver les automatismes. Alexis est mieux que l'an dernier. C'est déjà positif. Samedi, ça ne sera pas pour lui mais il peut bien placer ses coéquipiers. Jean a déjà gagné cette étape. Arnaud sait courir. S'il n'a pas de crampes comme dimanche dernier à Montamisé, il peut bien faire... Cette course est un objectif. Nous sommes beaucoup de Girondins, nous croisons souvent les dirigeants de l'épreuve... Nous voulons bien figurer.

Crédit photo : Guy Dagot - www.sudgironde-cyclisme.fr
 

Par Nicolas Gachet


 

Interview de Arnaud LABBE - Direct Vélo

Arnaud Labbe préfère courir près de chez lui


Il y a cinq ans quasiment jour pour jour, Arnaud Labbe rejoignait à nouveau le peloton professionnel après
 une première aventure de quatre ans puis quelques semaines de transition sous le maillot du GSC Blagnac.
Certes l'histoire ne se reproduira pas, mais à 38 ans le Girondin aime toujours le vélo et tient encore la baraque,
désormais pour le compte du CC Périgueux Dordogne qu'il a rejoint après sa 2e carrière professionnelle
sous le maillot de la Cofidis.

Questionné sur son début de saison, il le juge correct, bien que tombé malade le dernier week-end de l'Essor Basque.
 Deux premiers mois de course où il n'est pas sorti du Sud-Ouest. "C'est un choix pour moi de pas trop partir
de la région ou je réside : les déplacements trop longs j'en ai fait beaucoup par le passé. Maintenant c'est plus
du vélo pour le plaisir
", justifie-t-il avant de préciser aussitôt : "Par contre, la Coupe de France, c'est un peu
le fil rouge de ma saison donc j'en courrai toutes les manches.
"

Vainqueur l'an dernier de la Vienne Classic, 1ère manche pour la DN3, il avait apporté son écot dans la victoire finale de sa formation et contribué à son accession à la DN2. Il a encore assuré cette année sur la première manche à Saint-Ciers en terminant 6e du général (7e de la 1ère étape, 10e de la seconde). "C'est toujours mieux de connaître la région", justifie le coureur périgourdin, avant d'ajouter à propos de la prochaine qui se disputera aussi dans sa région : "Le Tour du Lot-et-Garonne est une manche parmi les autres et j'espère être dans un bon jour pour apporter le maximum de points pour mon club."

Arnaud Labbe ne s'est pas fixé d'objectif précis en dehors de la Coupe de France. Il dit souhaiter juste prendre du plaisir et aider ses équipiers du mieux possible. Ainsi, le week-end prochain, il participera au Tour du Canton de Matha en prévision de la manche suivante, Bourg-Arbent-Bourg, qui l'obligera cette fois à s'éloigner de chez lui. Ce qu'il a également renoncé à faire l'hiver, lui qui est pourtant arrivé à la route en se faisant d'abord connaître dans les sous-bois. "Il en va du cyclo-cross comme pour la route : je ne souhaite plus m'engager sur de longs trajets. Pour en faire au niveau national c'est compliqué alors j'en fais quelques-uns pour le plaisir... mais pas trop loin de la maison !"

Par François-Régis Olivier
DSC_0066.JPG
 

interview de Kévin SOUBES par Sudgironde Cyclisme

Kévin Soubes : que la poisse nous lâche !


A quelques jours du Tour du Lot et Garonne (2éme manche Coupe de France DN2) ,Kévin Soubes a bien voulu

évoquer son début de saison et celui de son équipe ,

le Cyclo Club Périgueux Dordogne (actuellement 8éme de cette coupe de France ).


Ton début de saison te satisfait il ?


J’ai fait un bon début de saison : 6éme au Circuit de l’essor , 9éme aux Boucles de l’Essor ,

12éme de Chateauroux Limoges , 1er au Tour du Sud Gironde (une épreuve qui me tenait à cœur) ,

2éme du premier jour des Critériums des 2 vallées (6éme au général) , et je viens de terminer 5éme du

Prix Marcel Bergereau (1ére des 3 manches du Challenge National Espoirs).


Espérais tu mieux ?


Bien sur ! Depuis Bordeaux Saintes ou j’ai chuté après avoir été accroché dans le sprint alors que j’étais bien placé à 300 métres de la ligne, les chutes se sont poursuivies pour moi et mes coéquipiers le week end suivant au Tour du Canton de Saint Ciers.
Le premier jour Jean Mespouléde chute et ne repart pas le lendemain . Le 2éme jour nous sommes 4 (Romain Jagu , Florent Sentucq , Yoan (mon frére) et moi méme à étre impliqués dans une grosse chute. Seul Arnaud Labbe passe par maille et figure bien pour marquer les premiers points de l’équipe.



Le Tour du Lot et Garonne , c’est dimanche …. Es ce une épreuve qui peut vous convenir toi et l’équipe ?


Oui , de par le profil du parcours ça devrait étre plus difficile qu’à Saint Ciers. Arnaud Labbe , Jean Mespouléde ou Florent Sentucq devrait tirer leur épingle du jeu. Pour moi … peut étre un peu trop difficile mais sait on jamais.
Ces courses sont bizarres , la victoire compte , mais chacun est comptable de ses points pour le classement par équipe et les équipes gérent au millimétre.


Le CC Périgueux Dordogne n’est pas très chanceux en ce début de saison …


C’est le moins que l’on puisse dire !
La premiére tuile de la saison a été la décision de Vivien Brisse de ne pas repartir … il faut le comprendre !
Au lendemain de l’Essor Basque , Gabriel Peyencet a contracté les oreillons … il vient juste de reprendre.
Les chutes , Bordeaux Saintes , Saint Ciers , Critérium des 2 Vallées (Florent Sentucq) , des vélos cassés et le comble , lundi dernier au retour du Mont Pujols , Jean Mespouléde qui rentrait chez lui avec la voiture du club s’est trouvé pris dans un carambolage du coté de Bergerac . Bilan , pas de dommage corporel mais voiture hors d’usage …


Ton programme pour les jours qui suivent …


Samedi 25 Avril : Tour du Canton de Matha , Bourg Arbent Bourg le 1er Mai (3éme manche Coupe de France DN2) , avant la 2éme épreuve du Challenge National espoir sur le Tour du Canton de Mareuil et Verteillac …


DSC_0070.JPG
 

DN2

Du 01 au 08 Février 2015, l'équipe premiére a effectué un stage de préparation en Espagne à Platja d'Aro et sur sa lancée, a participé aux épreuves de l'Essor Basque du 14 au 22 Février.

Malgré une semaine épouvantable les premiers résultats sont arrivés sur les Boucles de l'Essor, Arnauld Labbe dans le groupe de tête prend une 7ème place, kévin Soubes dans le groupe de contre prendra au final là 9ème.
Gabriel Peyencet également dans le groupe de contre prendra la 47ème place.

Jean Mespouléde et Florent Sentucq termine dans le peloton.

Le lendemain sur le Circuit de l'Essor, Kévin Soubes prendra une belle 6ème place, amenés par ses équipiers Jean Mespouléde 20ème et Arnauld Labbe 64ème.
Florent sentucq 66ème, Gabriel Peyencet 89ème, Yohan Soubes 119ème.

Mardi au Tour de Basse Navarre, kévin Soubes se classe à la 16ème place, jean Méspoulède la 21ème place, Arnaud Labbe 27ème place, Florent Sentucq la 36ème place.

Samedi 21 février Ronde du Pays Basque, Arnaud Labbe est 10ème, Kévin Soubes 21ème, Florent Sentucq 39ème, abandon de Gabriel Peyencet, Yohan Soubes et Romain Jagu.

Dimanche 22 Février Trophée de l'Essor, n'étant pas dans l'échappée du jour, les hommes du cyclo ont roulé durant un long moment, rentrés à 15s ils cédèrent dans les derniers kilométres.

La suite du progrmme (Mars)

01 Mars Montastruc
07 Mars CDC Langon
14 Mars - Chateuroux - Limoges
15 Mars - Bordeaux-Saintes
22 Mars St Livrade
28 et 29 Mars Tour du Canton de St Ciers (Coupe de France DN2)

Stage en Espagne
 

Reportage France 3 Périgord


Reportage France 3 Périgord - Cyclo Club Périgueux-Dordogne
 

Le Cyclo récompensé

Trois nouveaux trophées

pour le Cyclo Club Périgueux Dordogne


Ce week-end avait lieu à Tonneins, l’assemblée générale des clubs d’Aquitaine

 

C’est aujourd’hui chose faite, le Cyclo Club Périgueux Dordogne est sorti grand vainqueur des trophées du cyclisme en Aquitaine


 Le premier trophée pour l’école de cyclisme


Il récompense le travail de formation et tous les résultats sur les championnats départementaux, les grandes épreuves de la coupe d’aquitaine et du championnat d’Aquitaine. Il vient confirmer le suivi et l’expérience des éducateurs sous la conduite de la responsable Christine BERCOUZAREAU, pour l’encadrement des jeunes périgourdins


Deuxième trophée pour les organisations


Les périgourdins toujours premier dans le challenge des organisations, des épreuves ouvertes pour les écoles de cyclisme, des minimes, cadets, juniors, espoirs régionaux et nationaux.


Des organisations avec le concours des associations locales, des comités des fêtes et des mairies, à Périgueux (3), Boulazac (3), Razac (1), La Chapelle Faucher (1), Eyliac (1), Echourgnac (1), Saint Barthélémy de Bellegarde (2), Biras (1), Saint Martin l’Astier (4)

 

Ce trophée est la récompense pour le travail de l’équipe dirigeante avec leur savoir faire dans les organisations sur toutes les catégories en partant de l’école de cyclisme aux épreuves élites.


Le Cyclo Club Périgueux Dordogne une nouvelle fois 1er club d’Aquitaine


Ce troisième trophée vient récompenser le meilleur club sur 130, sur tous les résultats obtenus en région aquitaine, hors les écoles de cyclisme.

Avec 60 victoires, 46 places de deuxième, 36 places de troisième, 188 places entre la 4ème et la 10ème place, 798 jours de courses.

Un trophée qui vient justifié la saison extraordinaire de l’effectif périgourdin, des catégories minimes aux séniors, la confirmation des grandes victoires sur le territoire aquitain, avec le week-end Béarnais, le Tour des Landes, Périgueux, les Milandes, Cénac, Montpon, Tonneins, Sainte Livrade, Tour du Ribéracois, sans oublier le Championnat d’Aquitaine des élites avec 4 coureurs aux premières places et la cerise sur le gâteau avec la Coupe de France des clubs à Marmande au traditionnel prix de la Tomate.



























                 Bernard PAUL (Président du CCPD), Christine Bercouzareau (Responsable école de Vélo) avec les trois trophées

DSC_0016.JPG
 

Montée en DN2

Le Président Bernard PAUL à dépose le dossier DN2 le 28 Novembre Dernier,  comme le dit le président dans l'article ci-dessous toute les conditions sont reunis afin que la fédération donne son accord dans les prochaines semaines.

L'effectif reste pratiquement le même. Le départ de Damien LEFUSTEC est palié par l'arrivée de Romain JAGUT.

En ce qui concerne le brevet d'état, un périgourdin a donné son accord pour la saison 2015 pour les manches de DN2, c'est également un ancien coureur, son nom est Pierre Marc LAMONTAGNE.

Christian SOUBES, le DS qui a amené le cyclo au titre de Champion de France sera également présent sur les grandes épreuves.

L'objectif est de se maintenir en DN2 et pourquoi pas finir dans les cinq premiers.


 


IMG-1.gif
 

Championnat De France DN3


Dimanche 10 Août 2014 le Cyclo Club Périgueux-Dordogne s'offre le titre de Champion de  France de DN3 à l'issue de la derniére manche à Marmande et ainsi accéde à la Division Nationale 2.

Tout commenca le 9 Mars dernier ou Arnaud LABBE remporta la 1ère manche " La Vienne Classic", une 4ème pour place Jean MESPOULEDE, 17ème  place à Kévin SOUBES, 65ème place à Yohan SOUBES et 122ème place à Damien LE FUSTEC.

Le CCPD prenait la tête du Classement avec 33 points d'avance sur l'EC Felletin-Ussel et 65 points sur Creuse Oxygéne.


Le week-end du 1er juin le cyclo jouait sur 2 fronts, la 2ème manche de la Coupe de France  à Saint-Avold (Moselle) et le Tour de Gironde.
Les dirigeants du cyclo composérent 2 équipes équilibrées afin de participer à ces 2 épreuves.

A Saint-Avold le CCPD prenait la 3ème place  de la journée ainsi les coureurs du cyclo confortaient  leur 1er place de la Coupe de France avec une avance de 55 points sur Creuse Oxygéne et 69 points sur EC Felletin-Ussel.

Classement individuel 2ème manche : 3ème Yohan SOUBES, 11ème Jean MESPOULEDE, 75ème Damien LE FUSTEC, 89ème Gabriel PEYENCET, abandon de Bruno CEYSSAT.


La derniére manche, le Grand prix de la tomate à Marmande, les cadres de l'équipe dirigé par Christian SOUBES controlaient l'épreuve et  s'en sortirent parfaitement en remportant une nouvelle fois le classement de la journée.

Classement individuel: 5ème Jean MESPOULEDE, 11ème Yohan SOUBES, 17ème Kévin SOUBES, 18ème Vivien BRISSE.


Le Cyclo Club Perigueux-Dordogne, pour la 1ère fois est sacré Champion de France de DN3, la fierté du Président Bernard PAUL .

Le Président et dirigeants s'affairent maintenant à trouver de nouveaux sponsors afin d'accéder à la Division Nationale 2.

     






Ta-Tomate-souvenir-Marino-Verardo-2014-322.jpg
 

Challenge National Juniors

Les 19 et 20 Avril prochain Thomas ACOSTA et Alexis DILIGEART participeront à la 1ère manche du Challenge National Junior sous les couleurs du Comité d'Aquitaine.

Cette manche se déroulera  en région Midi Pyrénées sur les parcours accidentés du  Tour du Canton D'Aurignac.

La premiére journée les compétiteurs effectueront un CLM long de 16.3Km, le lendemain
une épreuve de 98.7Km + 2 tours de 7,9Km soit 114,5Km

Composition de l'équipe d'Aquitaine

ACOSTA Thomas
BARTHE Cyril
BERTRAND Jérémy
BOUVERET Antoine
CORDEIRO MARQUES Damien
DILIGEART Alexis

P1000482 - Copie.JPG
DSC_0766 - Copie.JPG
 

Coupe de France DN3

CC Périgueux : « L'équipe pour bien se comporter en DN2 »


Le CC Périgueux Dordogne a réussi son entrée sur la Coupe de France de DN3 dont il a pris la tête à l'issue de la première manche. Christian Soubes, le directeur sportif de l'équipe périgourdine répond aux questions de www.directvelo.com.

DirectVélo : Tout comme en 2013, le CC Périgueux réussit une belle entrée en matière sur la Coupe de France DN3. C'est un objectif affiché ?
Christian Soubes : Le règlement de la Coupe a changé cette année et devrait favoriser la régularité sur l'ensemble des trois manches à défaut de la performance sur la seule finale. Nous avons l'équipe pour être compétitif sur les trois épreuves et viserons le meilleur résultat à chaque fois et surtout au général. Certes la deuxième manche, le Tour de la Communauté de Communes du Pays Naborien se déroule aux mêmes dates que le Tour de Gironde qui se dispute dans notre région et auquel nous sommes invités, mais nous avons à priori l'effectif pour présenter une équipe compétitive sur chacune des deux épreuves. Cette Coupe de France est une réelle ambition pour le club.

Vous n'êtes pas trop déçus dès lors d'avoir loupé le coche l'an dernier ?
Au delà du challenge sportif, l'accès à la DN2 est aussi conditionné par un cahier des charges plus exigeant et suppose un budget bien plus conséquent en terme de fonctionnement. Il appartient à nos dirigeants de réunir les conditions nécessaires pour la réussite financière du projet. Je pense que nous avons dans l'équipe les coureurs qu'il faut pour bien se comporter à un tel niveau.

« JE DEPLORE QUE LA DN3 SOIT UN PEU REGARDEE COMME LE PARENT PAUVRE DE L’ELITE »

Tu as aussi bénéficié de renforts intéressants à l'intersaison...
En effet, faute d'avoir pu retrouver un contrat chez les pros, Arnaud Labbe a décidé de nous rejoindre. Il habite à 25 km de chez moi et connaît bien le club. C'est un garçon qui a l'esprit collectif, qui a fait l'unanimité autour de lui partout où il est passé et qui fait un excellent capitaine de route. Il adhère à notre projet sportif et portera nos couleurs tant sur la route qu'en cyclo-cross. Damien Le Fustec sort pour sa part d'une saison compliquée et vient d'entrer dans le monde du travail. Il faut lui laisser le temps d'arriver. Quant à Florent Sentucq, il a fait un gros sacrifice financier pour nous rejoindre. Certes, il ne pourra pas participer aux manches de Coupe de France, mais il a la certitude de pouvoir néanmoins participer à de belles épreuves. Il connait la maison et s'est déjà intégré.

Que réponds-tu à ceux qui présentent Périgueux comme un club de trentenaires ?
L'âge moyen de l'effectif de la DN est de 28 ans et notre noyau d'anciens dispose d'une expérience qui leur permet d'encadrer et d'accompagner efficacement nos jeunes dans leurs débuts en Elite. Je déplore pour ma part que la DN3 soit un peu regardée comme le parent pauvre de l'Elite. La DN1 est, pour les juniors sortants, une vitrine dans laquelle ils ne sont pourtant pas toujours prêts à prendre place. Je pense qu'ils auraient souvent intérêt à s'aguerrir au moins un an dans une structure plus modeste où ils pourraient au moins cumuler les jours de course avant d'aller participer à des joutes pour lesquelles ils ne sont pas toujours armés.

Crédit Photo : Guy Dagot - www.sudgironde-cyclisme.net
 

Par François-Régis Olivier



P1000432.JPG
 

Reportage France 3 Bordeaux

Reportage France 3 Bordeaux Cyclo club Périgueux Dordogne

Arnaud Labbe
Damien Le Fustec
Jean Mespouléde
Yohan Soubes
Kévin Soubes
Alexis Tourtelot
Vivien Brisse
Bruno Ceyssat
Gabriel Peyencet
Florent Sentucq


 

Arnaud Labbe au Cyclo

C’est officiel Arnaud Labbe (Cofidis) professionnel depuis 9 années rejoindra
le Cyclo au 1er Janvier 2014.
Après le recrutement de Damien le Fustec (CM Aubervilliers) Champion de France
espoir en 2011, c’est autour d’Arnaud labbe domicilié à St Macaire (Gironde) d’intégrer la DN3 du Cyclo Club Périgueux-Dordogne.

Avec l’arrivée de ces 2 nouvelles recrues, l’effectif du Cyclo pour la saison prochaine se composera de  10 coureurs.

Arnaud Labbe
Damien Le Fustec
Jean Mespouléde
Yohan Soubes
Kévin Soubes
Alexis Tourtelot
Vivien Brisse
Bruno Ceyssat
Gabriel Peyencet
Arnaud Bretin
Souvenir-Serge-Labbe-2013-cadets-juniors-dames-elites-261 - Copie - Copie.jpg
La-Tomate-Souvenir-Marino-Verardo-2013-186.jpg
 
Laissez un commentaire
(aucun)
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com