Boulodrome Municipal de Clermont Ferrand194 Boulevard Etienne Clémentel63100 Clermont Ferrand
/
0473360579
 
ARTICLE 81 - RÔLE DE L’ARBITRE
L’arbitre est garant de la bonne application des règlements et d’une bonne pratique de la
discipline. Ses décisions sont sans appel. Il veille à l’application des directives suivantes:
  1. Les arbitres de tout grade doivent obligatoirement porter la tenue qui leur a été remise
lorsqu’ils arbitrent un concours, quelle que soit sa catégorie.
  1. Tous les arbitres doivent, tout au long de la compétition, porter de manière très
apparente l’insigne de leur grade.
  1. L’arbitre doit se présenter d’abord aux organisateurs du concours muni de son ordre de mission.
  2. Il doit se trouver sur le terrain de jeux au moins quinze minutes avant le début de la
compétition et vérifier la conformité des cadres et installations.
  1. Il doit s’assurer que le nombre d'équipes participantes ne dépasse pas le nombre porté au programme.
  2. Il doit s’assurer que les indemnités allouées pour les deux premières parties et aussi
pour l’ensemble du concours, atteignent bien le minimum réglementaire et qu’elles
correspondent à celles prévues sur l’imprimé d’homologation.
  1. Il doit veiller, tout au long de la compétition, à faire strictement respecter l’horaire prévu au programme. Parfois, seule l’heure du début de la compétition a été fixée ; l’arbitre doit alors, tout au long du concours, prendre toutes mesures utiles pour éviter les pertes de temps. Il doit réagir lorsqu’une équipe ou un joueur perd délibérément du temps et ne respecte pas les règles du temps maximum fixé pour jouer.
  2. Avant le début de chaque partie, il fait porter à la connaissance des joueurs, le nombre de points à faire et la durée prévue.
Éventuellement, il doit leur faire indiquer la méthode choisie par les organisateurs : nombre de mènes, etc.
  1. Il constate les retards et applique les pénalités réglementaires, quelles que soient les
causes du retard.
  1. Il doit donner aux assesseurs chargés de la vérification des licences toutes les instructions utiles mais trancher lui- même les litiges. En revanche, il ne peut être tenu pour responsable des erreurs que pourraient commettre les assesseurs.
  2. Il doit rappeler et faire rappeler aux joueurs, l’obligation pour eux de déposer la fiche
de composition d’équipe et les licences au secrétariat du concours.
  1. Il doit s’assurer de la parfaite régularité des licences des joueurs ; veiller en particulier que les photographies correspondent bien aux individus et que le cachet et le visa du médecin sont bien apposés. Il signe obligatoirement les fiches de participation après que l’assesseur ait vérifié leur exactitude et porté le nombre de victoires.
  2. Il doit se déplacer fréquemment sans gêner les joueurs, afin de surveiller l’ensemble
des parties en cours. Il doit se placer aux endroits qu’il juge les plus favorables à la bonne surveillance de la compétition. Ses déplacements doivent être discrets. Il doit
particulièrement veiller à ne pas gêner le joueur en action de jeu. Il s’efforce aussi de
gêner le moins possible les spectateurs.
  1. Il doit en particulier sanctionner, dès le début de la compétition, tous les joueurs qui ne respectent pas l’interdiction de sortir du rectangle des 7,50m du début de l’action de jeu jusqu’au lancer car il s’agit d’une règle essentielle pour la régularité du jeu.
15.Il veille aussi au respect des règles concernant le terrain. Il doit réagir lorsqu’une
équipe ou un joueur aplanit trop le terrain et fait des fautes volontairement répétées.
  1. Avant toute mesure ou toute vérification, l’arbitre doit s’assurer que tous les objets sont correctement marqués. S’ils ne le sont pas, il doit inviter les joueurs à le faire
immédiatement.
  1. Dès qu’il a pris sa décision suite à l’examen d’un coup de tir, il efface raie et trace.
  2. Il doit sanctionner sur le champ les gestes et paroles déplacés, la mauvaise foi, les
attitudes incorrectes.
  1. Il peut, notamment en compétitions jeunes et 4ème division et dans un but de
formation, expliquer les raisons de sa décision. L’arbitre ne doit pas se comporter
uniquement en censeur ; il doit parfois être aussi un éducateur. Par contre, il doit éviter
tout commentaire avec les spectateurs.
  1. En cours de partie, et s’ils ne le font pas spontanément, l’arbitre doit demander aux
joueurs et à eux uniquement, de tracer les lignes du cadre et de marquer réglementairement tous les objets.
21.Quand plusieurs arbitres sont officiellement chargés de la direction d’une même
compétition, chacun d’eux peut toujours faire appel à un collègue et solliciter son avis pour juger un cas vraiment exceptionnel. La décision sera toujours donnée par l’arbitre appelé le premier. Il vaut mieux mettre à profit tous les moyens d’information, au besoin consulter son règlement, que risquer de prendre une décision mal fondée.
22.Après la compétition, l’arbitre doit établir son rapport et le transmettre dans les
conditions fixées précédemment. Ce rapport très circonstancié, doit faire état de tous
les faits notables, les infractions importantes constatées et les sanctions prises. Ce
rapport doit mentionner très lisiblement :
- Nom et prénom des joueurs (écrire au moins le nom en lettres capitales),
- Le numéro de leur licence et leur division,
- Le titre de l’Association et du Comité Départemental auxquels ils appartiennent.
Si au dire d’un joueur, son nom est mal orthographié sur sa licence, le signaler sur le
rapport pour rectification.
Chaque fiche point doit, après vérification, être signée par l'arbitre avant transmission à la  FFSB (ou au C.B.D. pour les concours "Promotion").
  1. L’arbitre ne doit jamais procéder lui-même au tirage de quelque partie que ce soit. Par contre, il doit y assister si ses obligations sur le terrain le lui permettent.
  2. L’arbitre ne doit pas se prêter à la perception des amendes qui peuvent être infligées, dans certains Comités départementaux, aux joueurs ou aux équipes en situation irrégulière.
25.Les arbitres, comme les joueurs, ne doivent pas fumer sur les jeux.
  1. L’arbitre peut demander aux organisateurs et aux joueurs toute explication qu’il juge
utile pour l’accomplissement de sa mission.
NOTA :
Ces quelques instructions n’ont pas la prétention d’apporter à l’arbitre la solution
de tous les cas qui lui seront soumis. Dans le Sport-Boules, les coups sont d’une diversité infinie et les facteurs humains qui les accompagnent ne peuvent être
inclus dans un texte aussi succinct. Il appartient à l’arbitre de les apprécier. Présence, clairvoyance, tact, esprit d’initiative, sang-froid, fermeté sont les qualités indispensables.