carnaval-1951_light.jpg
Les grandes heures du S.I.C.A. (1951 - 1958)

La renaissance d'un grand carnaval pour toute la ville est l'œuvre du S.I.C.A. (Syndicat des Initiatives Commerciales de l'Albigeois) en 1951. Gaston Fournials en est le créateur et le premier président, à la tête d'une équipe de commerçants dynamiques et enthousiastes. Les quinzaines commerciales en permettent le financement. Les défilés des années 50 sont les plus importants de l'histoire du carnaval. On a parlé de foules de 100 000 personnes et de 30 tonnes de confettis répandues dans les rues. Les Reines accueillent les plus grandes vedettes de l'heure, de Maurice Chevalier à Gilbert Bécaud.

Temps fort de la vie Albigeoise, le succès du carnaval correspond à la reprise démographique et économique où les loisirs individuels sont encore rares. Fête populaire, il voit accourir ruraux et citadins, par trains, par autobus, alors que commence la civilisation de l'automobile (on gagne des "frégates" et des "4 CV" dans ses tombolas). Pierre Maurel, Secrétaire Général, sait médiatiser le carnaval qui devient en 1954 : Carnaval du Languedoc. Albi est devenue la première ville carnavalesque du Sud-Ouest. Elle a su le rester.
La belle décennie de l'U.C.I.A. (1963 - 1978)

Après une interruption de trois ans, l'U.C.I.A. (Union des Commerçants et Industriels de l'Albigeois) prend le relais. Treize carnavals portent son label. Dans le même esprit qu'auparavant sont assurées les manifestations commerciales et les festivités.

André Fabre, auteur de la chanson officielle du carnaval, une samba que tous les Albigeois ont fredonnée en est resté la cheville ouvrière jusqu'à sa mort prématurée en 1977. Il anime aussi, au micro de "Radio Albi", sonorisée dans toute la ville, la fameuse quinzaine commerciale et présente l'élection des Reines du carnaval, un événement très populaire qui a pour cadre le théâtre de la ville. L'U.C.I.A. lance aussi la première foire-exposition d'Albi. Elle se déroule au printemps sous la halle appelée "Le Palais du Lude", là où les grands bals du carnaval de l'hiver attiraient des milliers de danseurs.
 
 
 
 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com