CARNAC FOOTBALL CLUB
BP 153 - 56340 CARNAC
06 60 45 55 19

Carnac - Guipry-Messac : 1-2

Les occasions dans cette rencontre entre Carnacois et Guipryens n’ont pas manqué. L’efficacité des attaquants de Guipry-Messac a fait la différence face à Carnac qui n’a pas réussi à cadrer de nombreux envois. À l’exemple d’Arhuero qui perdait son face-à-face avec le gardien de Guipry, Jourde excellent tout au long de la partie (4’). Ou encore de Le Meitour qui ratait complètement une cage grande ouverte (29’). Les Guipryens ouvraient le score par leur capitaine Sebete. Celui-ci, calmement, seul face au gardien l’ajustait (0-1, 25’). Bousculé dans la surface, le même Sebete qui filait au but n’obtenait pas le penalty qu’il pensait obtenir (29’). Un centre carnacois arrivait sur la tête de Le Meitour, à la limite du hors-jeu, pour l’égalisation (1-1, 33’). Juste avant la pause, une mésentente de la défense morbihannaise aboutissait dans les pieds d’Euzen qui ne manquait pas le cadeau offert (1-2, 44’). En seconde période, le score restait inchangé. Malgré un penalty d’Amaefu repoussé par Jouanno, le gardien de Carnac (73’) et une ultime tête carnacoise hors cadre (90’+ 4’).CARNAC - GUIPRY-MESSAC : 1-2 (1-2). Arbitre : M. Le Berre.BUTS. Carnac : Le Meitour (33’). GuipryMessac : Sebete (25’), Euzen (44’).Sébastien Mahé (entraîneur Carnac) :« J’ai vu un très bon match de DSR entre deux équipes avec de grosses volontés offensives. Il nous a manqué le réalisme que Guipry-Messac a eu de son côté. Un résultat nul aurait sans doute été plus logique. Malgré la défaite, je suis content de la prestation de mes joueurs. »Patrig Lebreton (entraîneur GuipryMessac) : « Je retiens l’abnégation de mes joueurs, leur volonté d’aller prendre des points. Globalement, c’était un très bon match de DSR entre deux équipes qui ont leur place à ce niveau. Je regrette seulement les occasions manquées. »
 
 

CFC - GUIPRY MESSAC: 1-2

 
Deux défaites mais pas que...
Les deux équipes séniors ont essuyé deux revers ce dimanche. La A face à une très belle équipe de Guipry Messac au terme d'un match de haute volée de la part des deux équipes. La B a été vaincue sur le score sans appel de 8-1 à Erdeven.
...
19, voilà le nombre de joueurs disponibles et en état de jouer ce week-end pour faire deux équipes: Ogier, Le Lay, Sagot, M. Le Courtois, Guéhi, Le Belz, Kerhino, R. Gouzerh, Seguin, Oliviero, Lenoir blessés; F. Mahé, Le Ny, Dorgère, Dony, Q. Gouzer, Besnard absents... Pourtant les deux équipes ont joué et pour cause...
… l'équipe B s'est déplacée avec 7 vétérans ! C'est ce qu'on appelle l'esprit club. Après une bonne première mi-temps voyant l'équipe ouvrir le score et atteindre la pause sur le score de un partout, le groupe a fini par lâcher au cours de la seconde période. Anecdotique ! Merci à vous « les jeunes » pour le coup de main.
L'équipe A a livré une belle bataille face à Guipry. Arhuero venu jouer les pompiers, Le Blouch sur le terrain malgré les côtes félées, encore une facette de l'esprit club. Arhuero est d'ailleurs le premier en action. Il fausse compagnie à la défense et part seul aux buts mais perd son duel face au gardien. Le jeu est rythmé et les deux équipes démontrent de grosses qualités techniques malgré un terrain glissant. C'est finalement Sébété qui ouvre le score pour la GM peu avant la demi heure de jeu. Sur le centre, Le Meitour seul face aux buts manque le cadre pour quelques centimètres mais il se rattrape parfaitement dans les minutes suivantes en devançant le portier de la tête pour égaliser. Le CFC pousse mais va finalement encaisser un but casquette juste avant la pause.
La seconde période est tout aussi agréable et les situations sont nombreuses. Le lob de Le Blouch fuit le cadre alors que la frappe de 25 mètres de N. Mahé s'écrase sous la barre. Sébété, en bout de course, obtient un pénalty contestable mais Jouanno s'interpose et préserve l'espoir. Jouanno, une nouvelle fois réalise deux parades coup sur coup alors que Guipry avait une occasion énorme de faire le break. Le dernier mot pour VALENCE qui bénéficiait d'un centre de la gauche. Le ballon était dévié par une main adverse dans la surface au dernier moment. La tête plongeante finissait à quelques centimètres de la lucarne.
Comme il y a 15 jours face au Rheu, match dominé de bout en bout par les Bleus, l'équipe peut nourrir des regrets car le point du nul aurait été somme toute logique. Toutefois, bravo à Guipry qui est venu proposer un football offensif de qualité. Un match de haut de tableau de DSR joué dans un état d'esprit remarquable. Ajoutons à cela un trio arbitral de haute volée emmené par un toujours excellent Olivier LE BERRE. Il n'au vraiment manqué que les points.