CARNAC FOOTBALL CLUB
BP 153 - 56340 CARNAC
06 60 45 55 19
8-09-2015

Cep Lorient - FC Carnac : 1-2  Carnac en seconde période


Appliqués en première période, les Cépistes de Christophe Le Goff ont dû s’incliner face à des Carnacois plus combatifs. Après un premier quart d’heure équilibré, les Lorientais furent les premiers à se montrer dangereux par Le Groignec. Ce dernier, bien servi par Ebrard, effaça deux défenseurs avant de tromper Jouanno (1-0, 17’). Dans la foulée, les visiteurs héritèrent d’un penalty suite à une faute de Le Tellier sur l’excellent Florent Mahé. Clavel s’avança mais vit sa tentative repoussée par le portier local (20’). Carnac plus tranchant Dès la reprise, les visiteurs revinrent au score grâce à un coup de tête de Lunel (1-1, 55’). Offensifs, les Carnacois se montrèrent plus convaincants, mais les tentatives de Mahé restèrent vaines (59’, 76’). Ce fut finalement Valence, bien décalé par Guehi, qui offrit la victoire aux siens dans une fin de match houleuse (1-2, 88’). Le coach carnacois, Sébastien Mahé, pouvait féliciter ses hommes : « Ils ont eu un mental de guerrier. La victoire est méritée malgré une ambiance pesante autour du terrain. »
Arbitre : M. Méhault Stéphane, assisté de M. Le Mouel et Cararic.
BUTS. Cep Lorient : Le Groignec (17’) ; FC Carnac : Lunel (55’) Valence (88’).
Avertissements. Cep Lorient : Pelleter (65’); FC Carnac : Mahé F. (65’) Lunel (90’) Guehi (92’).

Vu par Sébastien Mahé
Pour l'ouverture du championnat, l'équipe A avait hérité d'un périlleux déplacement au CEP de Lorient.

Bien en place, le CEP se repliait rapidement sur 2 lignes de 4 à la perte laissant très peu de liberté aux milieux carnacois. La posses...sion était déséquilibrée mais stérile. A la 20ème minute, consécutivement à une belle phase de jeu, LE GROIGNEC ouvrait la marque pour le CEP. Dans la minute suivante, Flo MAHE obtenait un pénalty logique mais LE TELLIER sortait la frappe de CLAVEL. Autant dire qu'à la mi-temps le scénario catastrophe était en marche.

Pourtant, au retour des vestiaires, le CFC allait se ruer à l'attaque et poser une domination encore plus franche sur le match. HEMERY perdait un face à face mais LUNEL égalisait de la tête sur un CF de LE BLOUCH. Les Blancs continuaient de pousser et Flo MAHE perdait un duel avec LE TELLIER très inspiré. Il en était de même quelques minutes plus tard face à VALENCE.
Puis, à un quart d'heure de la fin, le CEP réagissait mais JOUANNO n'était jamais inquiété grâce notamment à une charnière LE TALLEC-Ju MAHE très performante. C'est d'ailleurs ce dernier qui trouvait GUEHI en profondeur à la 88ème. Sur une inspiration géniale, il déviait la balle pour VALENCE qui s'en allait crucifier le portier Cépiste et offrir 4 points mérités au CFC. Nico MAHE coupait la dernière offensive lorientaise avant que l'arbitre ne libère les 22 acteurs.

Equipe CEP: Rom Le Tellier - Gwen Péron, Jérém Pelleter (cap), Zakaria Mellouk, Bat Chivot - Jérémy Riggi, Jérém Le Groignec, Mathieu Beaugendre, Steve Bernardet, David Le Maguer - Alexis Ebrard puis Laury Goma, Florent Ramaré, Mohand Ameur

Equipe CFC: Luc Jouanno - Nico Mahé, Ju Mahé (cap), Bren Le Tallec, John Hémery - Nico Clavel, Christo Lunel, Erwan Le Blouch, John Guéhi - Flo Mahé, Bast Valence puis Yann Norodom et Bruno Tanguy

FC CARNAC -CEP LORIENT 

Reprise du championnat ce dimanche à Carnac. L'équipe A recevait le CEP Lorient où elle s'était imposée 2-1 en fin de rencontre lors du match aller. La rencontre s'était déroulée dans un contexte tendu et les retrouvailles étaient à craindre. Finalement, ce match aura été joué dans un bon état d'esprit dans l'ensemble grâce à l'intelligence des dirigeants et capitaines des deux équipes.
Le début de match manquait cruellement de rythme. Le CEP évoluant sur un bloc bas et Carnac bien trop timide au milieu voir soporifique dans les 30 derniers mètres. Pas d'occasion de part et d'autre lors de la première demi heure. Coup dur cependant pour les Cépistes qui perdaient BEAUGENDRE sur blessure. Passé ce temps de jeu sans grand intérêt, le CEP commençait à prendre le dessus mais JOUANNO détournait la frappe de PELLETER en corner avant d'être supplée par son poteau sur une nouvelle tentative de GROIGNEC. La mi-temps se profilait avec ce score de parité, mais AMEUR réussissait à débloquer le compteur sur une frappe enroulée en pleine lucarne.
Les Lorientais prenaient donc un avantage logique sur le premier temps de jeu.
Touchés dans leur orgueil, les Carnacois allaient réagir en seconde période avec un temps fort de 30 minutes qui aurait pu suffir pour l'emporter. A bout portant, CLAVEL reprenait un centre de la droite mais LE TELLIER réalisait un gros arrêt. Il en était de même sur un coup franc de J. MAHE que LUNEL rabattait de la tête mais que LE TELLIER claquait miraculeusement. Le coup franc de LE BLOUCH le laissait toutefois sur place mais le ballon échouait à côté pour quelques centimètres. L'entrée en jeu de F. MAHE changeait la donne face à une défense qui multipliait les fautes. Parti seul à deux reprises, l'attaquant était stoppé deux fois dans les 16 mètres de manière TRES litigieuse sans que la faute ne soit sanctionnée. Bien dommage car sur la seconde faute, le CEP partait en contre, obtenait un coup franc que SCHOTT, exempt de tout marquage, bonifiait de la tête pour offrir le match à ses couleurs. Les dix dernières minutes étaient anecdotiques et voyaient le CEP donner de l'ampleur au score par l'intermédiaire du jeune EBRARD.
Carnac n'aura pas su emballer le match en première période ! Comme souvent, l'équipe se sera montrée dans la réaction plus que dans l'action car il aura fallu être menés au score pour que l'on commence à jouer. La charnière LE MAGUER-SCHOTT aura été impériale côté adverse mais nous leur avons facilité la tâche faute de mouvement dans les derniers mètres. Il était prévisible que nous payerions notre manque de réalisme et d'opportunisme dans la surface adverse un match ou l'autre. La sanction est sévère mais pas imméritée sur l'ensemble du match et de la saison. Il faudra montrer autre chose à Chateaulin dimanche prochain sans GUEHI et N. MAHE suspendus.