CARNAC FOOTBALL CLUB
BP 153 - 56340 CARNAC
06 60 45 55 19

COUPE DE BRETAGNE:H MENDON - CARNAC FC : 3-4 AP

Hermine Mendon - FC Carnac: 3-4 (AP). Un scénario à rebondissements

 

Menés 3 à 1 à moins de dix minutes de la fin de la prolongation, les Carnacois, à dix, ont trouvé les ressources mentales pour s'imposer grâce à son artificier maison, Pierre-Yves Arhuéro, auteur des quatre réalisations carnacoises. Il a fallu 120 minutes plus 14 de temps additionnel en tout pour voir les hommes d'Emmanuel Le Fur valider leur billet pour le tour suivant. Face au bloc défensif carnacois bien en place, la possession de balle est Mendonnaise durant la première demi-heure stérile en occasion de but. Seule la frappe du Carnacois Malinge obligeait le portier de l'Hermine, Fortin, à claquer la balle d'une belle détente (4e). Meilleure défense de son championnat, l'arrière-garde mendonnaise, parfaitement en place, canalise les attaquants carnacois, pris au piège du hors-jeu. Au début du second acte, les hommes d'Emmanuel Le Fur haussent le ton mais se montrent stériles offensivement à l'image des tentatives de Guillouche (46e et 55e) ou de P.Y. Arhuéro (51e). Sur un corner de Malinge, Tréguier, monté aux avants postes, tente une frappe en première intention qui passe de peu au dessus (64e).

 

Carnac à dix

 

Dans la minute suivante, sur une accélération de Guillard, l'attaquant mendonnais est stoppé irrégulièrement par Le Rouzic en position de dernier défenseur. Suite à l'expulsion logique du Carnacois, la sentence frappée par Le Métour, d'une tentative enroulée, passe à côté (65e). Alors que l'on se dirige vers la prolongation, Le Huitouze, lancé face aux buts carnacois, se fait stopper irrégulièrement par le portier carnacois Le Dréau. L'arbitre accorde un penalty. Sentence que se charge de transformer Guillard d'une frappe placé dans le petit filet de Le Dréau, parti du bon côté (1-0, 90e). Joie de courte durée pour les hommes de Christian Troboa qui, croyant avoir fait le plus dur, voient les Carnacois arracher la prolongation dans le temps additionnel. Guillouche lance P.Y. Arhuéro qui, prenant les derniers remparts mendonnais de vitesse, glisse le cuir hors de portée de Fortin d'une frappe croisée (1-1, 90e+2). Face à une défense carnacoise statique, Troboa, décalé, tente une frappe des 25 mètres qui va se loger dans la lucarne opposée de Le Dréau, figé sur sa ligne (2-1, 96e). Attendant une position de hors-jeu, la défense carnacoise ne réagit pas et Le Huitouze trouve en retrait Dano qui conclut dans le but vide (3-1, 111e). Tout à leur honneur, les joueurs de Christian Troboa font alors l'erreur de continuer à porter le jeu vers l'avant, se laissant prendre par de rapides contres. Sur un ballon perdu au milieu de terrain, P.Y. Arhuéro s'en va ajuster, d'un lob, Fortin, légèrement avancé (3-2, 113e). À la suite d'un centre de Rieux, Julien dévie de la tête pour son frère Pierre-Yves qui conclut victorieusement d'une reprise de volée (3-3, 120e). Dans le temps additionnel, alors que tout le monde pense se diriger vers la loterie des tirs au but, Pierre-Yves Arhuéro, lancé en position de hors-jeu, qualifie les siens prenant une nouvelle fois de vitesse la défense mendonnaise (4-3, 120e+3). Arbitre: M.Bienvenu Sten, assisté de M.Guyomard Franck et Le Hay Bruno. BUTS. Hermine de Mendon: Guillard (90e), Troboa (96e), Dano (111e); FC Carnac: Pierre-Yves Arhuéro (90e+2, 113e, 120e, 120e+3). Avertissements. Hermine de Mendon: Guillard (31e), Le Métour (85e); FC Carnac: Le Blouch (27e), Rieux (45e), Malinge (70e). Expulsion. FC Carnac: Le Rouzic (65e).

 

Locoal-Mendon (DRH) - Carnac (DSE) : 3-4 ap

 

On a assisté à un véritable match de Coupe à Locoal-Mendon. La victoire finale revient aux Carnacois mais les Mendonnais peuvent avoir des regrets. Alors que le temps réglementaire arrivait à son terme à l'issue d'un match équilibré, Le Huitouze était accroché dans la surface par le gardien Le Dréau et obtenait le penalty transformé par Guillard (1-0, 90'). On jouait le temps additionnel et les Carnacois, réduits à dix (expulsion de Le Rouzic, 65'), trouvaient les ressources pour égaliser. Guillouche lançait Pierre-Yves Arhuero en profondeur. Il prenait le meilleur sur Coudon et égalisait (1-1, 92').

Tout était à refaire et il fallait jouer la prolongation qui était fertile en événements. Tout d'abord les Mendonnais prenaient l'avantage par Troboa qui, d'une frappe superbe, trompait Le Dréau (2-1, 96'). Puis la défense de Carnac se faisait prendre au piège du hors-jeu. Le Huitouze débordait et centrait pour Dano qui concluait (3-1,111'). Les Mendonnais croyaient bien avoir fait l'essentiel, c'était sans compter sur le « serial-buteur » carnacois, Pierre-Yves Arhuero. Dans un premier temps, il prenait de vitesse la défense mendonnaise et réussissait un lob parfait sur le gardien Fortun (3-2, 113'). Puis, suite à un centre de Rieux prolongé par son frère Julien, il obtenait l'égalisation (3-3, 115'). Enfin, en position de hors-jeu non signalé par le juge assistant, il donnait la victoire à Carnac (4-3, 120'+4).

 

LOCOAL-MENDON - CARNAC : 3-4 ap (0-0).

 

Arbitre : M. Bienvenu.

 

BUTS. Locoal-Mendon : Guillard (90' sp), Troboa (96') , Dano (111') ; Carnac : P.-Y. Arhuero (90'+2, 113', 115', 124').

 

EXPULSION. Carnac : Le Rouzic (65').

 

Christian Troboa (Locoal-Mendon) : « C'est cruel, ce n'est pas mérité, on a fait le jeu. A 3-1, on fait l'erreur de continuer à jouer. Les meilleurs n'ont pas gagné. »

 

Emmanuel Le Fur (Carnac) : « Je ne retiens que la victoire. C'était compliqué mais mentalement cette victoire va faire du bien. »