CARNAC FOOTBALL CLUB
BP 153 - 56340 CARNAC
06 60 45 55 19
Landerneau - Carnac : 4-2
 
Les locaux, qui descendent en DSR, ont mis un point d'honneur à gagner leur dernier match. A ce jeu, les Carnacois les ont bien aidés, d'où la colère de l'entraîneur Emanuel Le Fur. Après une tentative d'Arhuero, les Landernéens ouvraient le score sur leur première occasion par Calvez, étrangement seul face au gardien Le Dréau (1-0, 10'). Encouragés par ce but, les Finistériens étaient à deux doigts de doubler le score par Frétard mais Le Dréau sauvait son but (19'). Ce n'était que partie remise car Bothorel servait Frétard pour le second but (2-0, 24'). Les Morbihannais restaient sans réaction. A la 28e minute, un tir anodin de Prigent était dévié par Guillouche pour le 3-0. Carnac tentait bien de réagir par Mallet mais le gardien local, Bodenes, intervenait (29').
 
Et c'est au contraire Landerneau qui aggravait le score. Prigent adressait un tir puissant des 25 mètres sous la barre de Le Dréau (4-0, 31'). Du jamais vu cette saison. Touchés au vif, les Carnacois réagissaient par Arhuero (43'et 45'). Au retour des vestiaires, Landerneau se créait encore les meilleures occasions par Calvez et Bourdarec. Les Morbihannais réduisaient le score suite à un corner qu'Arhuero reprenait de la tête (4-1, 57). Puis deux minutes plus tard, une faute sur Arhuero était logiquement sanctionnée d'un penalty que transformait Guillouche (4-2, 59'). Les visiteurs poussaient pour revenir mais Bodenes sauvait son camp face à l'intenable Arhuero (69'et 72').
 
LANDERNEAU - CARNAC : 4-2 (4-0).
 
Arbitre : M. Michel.
 
BUTS. Landerneau : Calvez (10), Frétard (24'), Guillouche (28'csc), A.Prigent (31'). Carnac : Arhuero (57'), Guillouche (59'sp).
 
Ronald Ferellec (Landerneau) : « Enfin la fin d'une saison galère. Sur ce match, on a montré un bon visage même si la seconde période a été plus dure. »
 
Emanuel Le Fur (Carnac) : « Notre première mi-temps a été indigne et sanctionnée par qua tre buts. Par la suite, on a réagi mais remonter quatre buts était trop dur. »
 
DSE/ Landerneau - Carnac : 4-2. Landerneau soigne sa sortie
 
 
Landerneau et Carnac n'avaient plus rien à espérer avant cette ultime journée de championnat, puisque les jeux étaient déjà faits depuis une semaine. Les Landernéens sont relégués et les Morbihannais maintenus. Hier, la décontraction l'a emporté et les deux formations ont déroulé un jeu plaisant conclu par sept buts. Débridée, cette ultime rencontre le fût d'un bout à l'autre. Chaque équipe aura eu sa mi-temps. La première pour les Landernéens avec, déjà, un 4 à 0 à la pause. Mais, certainement coupable d'une trop grande confiance, Calvez et ses coéquipiers sont revenus, en seconde période, sur la pelouse du Calvaire, avec un manque de concentration et surtout un laxisme défensif que les visiteurs ont mis a profit pour recoller au score, cependant pas suffisamment... Car, les hostilités offensives des locaux avaient débuté dès le coup d'envoi. Bourdarel (3e), sur un centre de Calvez, tirait à bout portant sur Le Dréau. Une sérieuse alerte qui allait se confirmer sept minutes plus tard lorsque, Frétard, tout en fraîcheur sur ce match, débordait et centrait sur Calvez, seul au point de penalty, qui reprenait victorieusement le cuir du plat du pied (1-0). À l'origine de l'ouverture du score, Frétard était cette fois à la conclusion du second but (24e). Bien servi dans l'axe par le jeune Bothorel, il ne se posait pas de question pour faire trembler les filets d'une frappe sèche (2-0). Les Carnacois, transparents jusqu'ici, ne se montraient guère entreprenants, à l'exception de quelques tirs sporadiques et enchaînements brouillons signés Arhuéro. Landerneau poursuivait et prenait le large (3-0, 28e) sur un but surprise. Alexis Prigent, le défenseur, débordait et son centre-tir était dévié dans son propre camp par Guillouche. 

4-0 à la 31e! 

La messe semblait être dite, d'autant que Prigent, sur une chevauchée, laissé libre de tout mouvement, décochait un tir pleine lucarne des 25 mètres (4-0, 31e). Un avantage substantiel au repos, mais que les visiteurs allaient grignoter en seconde période. Tour à tour, sur un corner direct signé Le Blouche (57e) et sur un penalty transformé par Guillouche (59e). Carnac était réveillé et il fallait toute l'adresse d'un Bodénèz, au prix de beaux arrêts réflexes, pour endiguer les assauts morbihannais. Des visiteurs qui pouvaient s'en vouloir d'avoir somnolé durant les 45 premières minutes. Quant aux hommes de Ferellec, ils ont su soigner leur descente, avec un collectif jeune et prometteur, à l'image des Prigent, Bourdarel, Jézéquel et Lammer. Arbitre: Thibault Michel (Pontivy) BUTS. Landerneau: Calvez (10e), Frétard (24e), Alexis Prigent (28e et 31e). Carnac: Le Blouche (57e), Guillouche (59e).