CARNAC FOOTBALL CLUB
BP 153 - 56340 CARNAC
06 60 45 55 19
Les Carnacois se replacent
 
 
DSE. Saint-Renan - Carnac : 1-2. Les Morbihannais n'ont pas laissé passer l'occasion de se rassurer.Grâce à leur victoire dans le Finistère, ils reviennent à la troisième place au classement.
 
Faute de n'avoir pas pris le match par le bon bout, Saint-Renan a laissé passer une chance de s'écarter un peu plus de la zone dangereuse. À l'inverse Carnac peut, désormais, regarder vers le haut. Cette victoire leur permet de croire définitivement au maintien.
 
Sur l'ensemble de la rencontre, la victoire des Morbihannais ne souffre d'aucune discussion, notamment grâce à une première période bien accomplie. Sans les arrêts déterminants de Jézéquel dans le but renanais face à Rieux (34'), Pierre-Yves Arhuero (38') et Le Courtois (43'), l'addition aurait pu être plus lourde au repos. Autant techniquement que dans la maîtrise du jeu, les Carnacois donnèrent un petit récital durant les quarante-cinq premières minutes. À l'image de ce but de Rieux (0-1, 22') consécutif à une action bien élaborée.
 
Mais faute de n'avoir pas réussi à se mettre à l'abri, Carnac connaissait une deuxième période plus difficile. Les Finistériens, plus combatifs, présentèrent en effet un autre visage sans pour autant inquiéter considérablement Le Dreau, le gardien carnacois. Ce dernier s'inclinait cependant devant Kereneur bien décalé par Le Franc (1-2, 72').
 
Mais ce but était sans conséquence, car un peu avant, sur contre, un tir manqué d'Hallet était repris victorieusement par du tibia par Ameur (0-2, 65'). Un but heureux, peut-être, mais suffisant pour garantir la victoire de Carnac.
 
SAINT-RENAN - CARNAC : 1-2 (0-1).
 
Arbitre : M. Guéguen. 100 entrées.
 
BUTS. Saint-Renan : Kereneur (72'). Carnac : Rieux (22'), Ameur (65').
 
Régis Le Roux (Saint-Renan) : « Nous avons trop tardé pour réagir. Avec un but de retard à la mi-temps, on s'en sort bien. En seconde période, c'était certes mieux, mais cette défaite montre que nous devrons nous battre jusqu'à la fin. »
 
Emmanuel Le Fur (Carnac) : « Nous avons bien maîtrisé la première période à l'inverse de la seconde, qui fut plus difficile bien que nous ayons profité d'un contre pour creuser l'écart. C'est un ouf de soulagement. Cette victoire nous permet d'assurer le maintien. »
 
DSE/ Saint-Renan - Carnac : 1-2. Les Renanais réagissent trop tard
 
Les Renanais ont loupé une jolie occasion de se détacher du bas de tableau face à des Carnacois, il est vrai, très solides.
 
Régis Le Roux, l'entraîneur de Saint-Renan, parlait de match-bonus pour ses joueurs. Ça n'a pas été un bonus, ça ne sera pas un malus non-plus Côté renanais, un joueur s'illustre en première période. Souci pour les locaux: il s'agit de leur portier, David Jézéquel. Ses coéquipiers n'arrivant pas à se mettre en ordre de marche offensivement, il doit multiplier les interventions pour permettre à sa formation de ne pas sombrer. C'est d'abord un centre d'Arhuero sur lequel il n'assure pas sa prise de balle (28e), puis une frappe du même joueur sur lequel il s'impose (38e). Ensuite, il s'en faut de peu pour qu'Ameur ne signe un doublé (30e), lui qui avait ouvert la marque plus tôt dans le match sur un petit ballon de Mallet (22e).
 
Un vain espoir
 
Saint-Renan, qui n'avait inquiété Le Dréau que sur un coup franc lointain de Conq (45e) en première mi-temps, sort un peu de sa torpeur grâce à une tête de Le Franc juste à côté (62e). Mais les Carnacois, moins entreprenants, se font plus précis par Ameur qui réalise le break du bout du pied (65e). Les Finistériens ne baissent pas pour autant les bras et Kéréneur, qui bat Le Dréau de près, ramène l'espoir (71e). Un espoir qu'éteindront les visiteurs malgré une dernière tentative de lob de Kerzil (89e).
La fiche technique
Arbitre: M.Guéguen. Environ 80 spectateurs. BUTS. Saint-Renan: Kéréneur (71e); Carnac: Rieux (22e) et Ameur (65e).