CONQUES


Conques, le joyau de l’art roman

Des terres austères et sauvages de l’Aubrac, les pèlerins descendaient vers la vallée du Lot avec une étape majeure : Conques. Par milliers, ils affluaient sur la Via Podiensis à la recherche d’eux-mêmes.

Au bout du chemin, le superbe village médiéval de Conques et son abbatiale au splendide tympan reste l’un des plus importants centres d’arts et de spiritualité d’Occident. Grâce aux reliques de Sainte-Foy, rapportées d’Agen en 883, Conques est devenu une étape très fréquentée sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, venant du Puy-en-Velay. Aujourd’hui encore, nombreux sont les marcheurs qui empruntent ce chemin historique, faisant étape au cœur du village, où ils sont accueillis par les religieux.

Voir la vidéo Conques - Carnet de Voyage

conques-tresor-2.jpg
CONQUES 1.jpg

LES MONTS D'AUBRAC

Une faune et une flore exceptionnelles

En se baladant, on ne peut qu’apprécier la faune et la flore exceptionnelles du plateau. C’est l’une des flores les plus riches d’Europe, plus de 1 000 espèces, des plus communes, comme la gentiane jaune ou le thé d’Aubrac, aux plus rares comme la drosera, plante carnivore, couvrent le plateau à la belle saison. Au printemps, les champs sont tapissés du jaune des jonquilles et des narcisses.

La faune compte également de nombreuses espèces : chevreuils, sangliers, renards et cerfs dont le brame résonne à l’automne au cœur de la forêt de l’Aubrac.

aubrac 2.jpg
aligot.jpg
aubrac 1.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com