Examen psychomoteur

 

L’évaluation psychomotrice constitue un élément important d’une démarche diagnostic lorsque se révèlent des perturbations dans le domaine scolaire, familial ou relationnel. Elle  consiste en la réalisation d’un examen approfondi des difficultés et capacités de l'enfant  en fonction des objectifs de consultation,  de son âge et de ses spécificités.


L’enfant et sa famille, seront reçus au cours d’un entretien où pourra se dérouler les grandes lignes de son développement. Ce premier contact donnera aussi l’occasion de recueillir la parole de l’enfant, sa demande, celle de ses parents et choisir les outils diagnostics les plus appropriés. 


Les outils diagnostics peuvent varier en fonction de la situation (tests étalonnés ou grille de lecture spécifique déroulée au cours du jeu spontané de l’enfant). 


Plusieurs  axes d’investigations :


1 - L'axe  sensori-moteur et neuromoteur  : examen de l’organisation et de l’expression motrice.


Les coordinations dynamiques générales et les conduites motrices de base


- l'activité réflexe


- Les différents tonus et les réactions tonico-émotionnelles et attentionnelles


- L'équilibre statique et dynamique


- Les coordinations visuo-motrices et visuo-podales


- Les dissociations de mouvements et la motricité fine


- La latéralité


- Le niveau d'acquisition des praxies (organisation gestuelles), des gnosies    

   tactiles et de l'habilité  oculo-  manuelle


- L'organisation de l'orientation, de la structuration et de l'adaptation spatiale


- L'organisation (orientation, structuration et adaptation) temporelle (Rythme et 

  attention auditive)


- L'organisation grapho-perceptive et graphomotrice


- Le schéma corporel


2 - l'axe perceptivo-cognitif :

  • La pensée conceptuelle et l'accès au symbolisme


3 - L'axe psychologique : 


L'anamnèse et l'expression symbolique :


- L’histoire de la personne, son parcours médical, sa sensibilité, son comportement, son rapport au corps et son image corporelle, sa relation aux autres, ses modes de communication, son contexte familial, les événements particuliers...


- Ses possibilités d’expression symbolique :  verbalisation, expression graphique ou plastique…


4.  L’objectif du Bilan Psychomoteur


Réunir des éléments cliniques sur le fonctionnement corporel, moteur et psychologique pour en faire une synthèse psychomotrice  permettant de poser un diagnostic et de dégager une compréhension du trouble psychomoteur.


Le psychomotricien va également intégrer dans son évaluation le rôle de l'affectivité dans la situation d'examen en considérant les éléments du vécu propre de la personne.


Les différentes fonctions du système nerveux seront successivement examinées afin de tester leur normalité de fonctionnement ou de mettre en évidence une anomalie concernant un retard de développement, une lésion plus ou moins parcimonieuse ou bien d'un dysfonctionnement d'une ou plusieurs fonctions.


L'expertise psychomotrice est un acte de participation diagnostic qui aide le médecin à dégager une ou des hypothèses diagnostics. 


L'examen se déroule en trois phases :


1. L’entretien


Celui-ci permet de faire le point sur les motifs de la consultation et sert à recueillir  les renseignements concernant les difficultés du patient ainsi que l'histoire de son développement (les différentes données néonatales, étapes du développement psychomoteur, autonomie dans le quotidien, point fort, point faible...)


2. Le bilan psychomoteur : 


Le psychomotricien propose des épreuves cliniques qui vont engager le corps, globalement ou de façon segmentaire et des épreuves motrices. Elles sont destinées à apprécier les différents stades de l’évolution des fonctions neuro-motrices, neurosensorielles et d’intégration perceptive afin de déceler les dysfonctionnements qui peuvent  gêner les apprentissages fondamentaux scolaires et extra-scolaires de l’enfant.


3. La restitution 


Le psychomotricien explique les résultats  et les conclusions du Bilan Psychomoteur à la famille. Cela permettra alors de proposer, si nécessaire, des soins adaptés en Psychomotricité voire une orientation vers une autre approche thérapeutique ou vers des examens complémentaires, médicaux, orthophoniques ou psychologiques.


Le compte rendu dont l’un des exemplaires est destiné au patient pourra être adressé au médecin prescripteur ainsi qu’aux autres thérapeutes qui suivent l’enfant.

La communication du bilan va  favoriser  le travail d'équipe, la cohérence des stratégies thérapeutiques ou rééducatives proposées à l’enfant  et l'efficacité du traitement.




ce site a été créé sur www.quomodo.com