Définition du métier

Qu'est ce que la psychomotricité ?

Le terme psychomotricité est construit de deux racines : "psycho" du grec psyché (âme) et "motricité" en latin motos (qui met en mouvement). Il s'agit donc d'un concept qui relie le psychisme et le corps par le mouvement. 


La psychomotricité est une discipline qui tente de rendre compte des interactions corps/psychisme. Elle étudie  l'ensemble des comportements moteurs envisagés en fonction de leur lien avec l'activité cérébrale/neurosensorielle, l'affectivité, l'intelligence, l'imaginaire, la dimension relationnelle.


L’activité motrice, dans la mesure où elle est intentionnelle, ne peut pas être séparée de l’intelligence, de la connaissance. L’action va aider l’intelligence à se construire. Dans le psychisme, la notion d’émotion est importante, il existe une interaction entre le moteur et l’émotionnel, un retentissement du tonus musculaire sur l’état émotionnel, ce dialogue tonico émotionnel précède et étaye le dialogue verbal.


La psychomotricité est donc une spécialité du développement global de la personne qui s' adresse aux perturbations des  fonctions instrumentales et/ou expressives.


1. La fonction instrumentale du corps 


Elle est celle qui nous permet d'apprendre à marcher, écrire, à manger, boutonner, s'habiller, conduire, bricoler, ... 


2. La fonction expressive


Elle est celle qui nous permet d'entrer en relation avec notre milieu, de communiquer à travers notre langage non verbal, de mettre en forme corporellement notre imaginaire (l'univers du danseur ou de l'enfant qui joue).


Ces deux fonctions sont entremêlées dans leur genèse, elles s'étayent mutuellement et s'articulent pour permettre la naissance d'une individualité (un certain profil psychomoteur, sorte de carte d'identité qui fait de chaque personne une personnalité unique en son genre). Ainsi donc, pour s'adapter à son environnement, chaque être humain doit pouvoir accéder aisément à un large répertoire instrumental et à différents registres expressifs.


Par notion de registre il faut entendre la richesse des registres toniques, posturaux, gestuels, spatiaux, temporaux, émotionnels, relationnels... et leur possibilité de modulation (est ce que la personne à la possibilité de les utiliser de manière adéquat et au bon moment).


La thérapie psychomotrice s’adresse à tous les âges de la vie:

  • aux bébés en apportant un soutien au développement psychomoteur et aux liens parents-enfant
  • aux enfants en difficulté relationnelle ou dans les apprentissages…
  • aux adolescents « mal dans leur peau »…
  • aux personnes handicapées mentales (pour qui le corps est un moyen, parfois le seul, d’entrer en relation) ou physiques (où le corps est atteint par une déficience et la douleur, la question qui se pose alors est comment l’investir autrement?)
  • aux personnes souffrant de graves maladies psychosomatiques (anorexie,boulimie…) de maladies dégénératives (sclérose en plaque…) ou d’ accidents graves (accident vasculaire cérébral, grands brûlés…)
  • aux adultes anxieux, stressés qui ont besoin d’interroger le rapport qu’ils entretiennent avec leur corps…
  • aux personnes âgées dont le corps ne répond plus « comme avant »…



Le psychomotricien

Fait partie des professions paramédicales.
Exerce sur prescription médicale.


ce site a été créé sur www.quomodo.com